Top 10 de mes jeux PlayStation préférés

PlayStation console et manette

Dernièrement vous avez pu découvrir le Top 10 des jeux Megadrive préférés de notre ami Salami. L’idée m’a inspiré et j’ai décidé de vous faire des tops 10 de mes jeux préférés en fonction de toutes les consoles que j’ai eues. Et pour ne pas tomber dans la redite en vous parlant de la Megadrive (l’article arrivera bien plus tard), je vais commencer par la PlayStation première du nom, également connue sous le nom de PSOne. Je précise qu’il s’agit d’un classement purement subjectif et qu’il y a des jeux qui ne sont pas dans le top car je n’y ai pas assez joué (Vagrant Story, Tenchu…) voire pas du tout (Xenogears, Chrono Cross…). Quand à d’autres dont je reconnais les qualités, je les ai parfois découvert sur un autre support (Les Chevaliers de Baphomet, Soul Reaver…) ou je trouvais qu’ils étaient inférieurs qualitativement aux autres du top (Die Hard Trilogy, GTA…). Je vous laisse donc découvrir tout ça.

Top 10 jeux PSOne : 3D et hits en pagaille

N°10: Tomb Raider II

Jaquette Tomb Raider IIPour débuter ce Top 10 de mes meilleurs jeux PSOne, j’ai décidé de parler de Tomb Raider II. Pourquoi le deuxième opus me direz-vous ? Et bien le premier est excellent également mais je l’ai fait sur PC. Il n’a donc pas sa place ici. Inutile je pense de vous présenter le jeu en détails tant il est culte mais incarner la belle Lara Croft en aventurière aguerrie et sans pitié était très plaisant. Les niveaux étaient parfois corsés, notamment avec des phases de plateforme ardues (la faute à une caméra perfectible et une maniabilité assez rigide) mais le plaisir de jeu était là. Je ne me souviens pas si je l’ai fini ou non mais je me rappelle avoir passé un très grand nombre d’heures sur ce jeu. Il était vraiment au top graphiquement et même s’il n’était pas exempt de défauts il est pour moi un des meilleurs épisodes de la saga de cette époque. Comme toutes les personnes qui ont joué à Tomb Raider II vous vous doutez bien que je me suis amusé à enfermer le domestique de Lara dans la chambre froide. J’ai passé beaucoup de temps dans cette demeure d’ailleurs, à essayer d’en percer tous les secrets et à apprendre à maîtriser le plus possible cette héroïne au caractère bien trempé. Bref, dixième jeu de ce Top : Tomb Raider II.

Tomb Raider II Lara et son majordome
Le fameux majordome qui a fini sa vie dans la chambre froide.

N°9: Legend of Dragoon

Jaquette Legend of DragoonJ’avais pensé le mettre plus haut dans le classement mais finalement je trouve que sa simple présence dans ce Top 10 se suffit à elle-même. Legend of Dragoon est la réponse de Sony au succès indécent de Final Fantasy VII. Entièrement traduit en français avec même des voix par moments (chose inédite à l’époque puisque je rappelle que le premier Final Fantasy à avoir eu des voix n’est autre que Final Fantasy X sorti sur PlayStation 2), le jeu était un JRPG tout ce qu’il y a de plus classique. Sauf qu’à l’instar de l’excellente saga (qui a failli avoir un titre dans ce classement d’ailleurs) Breath of Fire, on peut se transformer en dragon. Enfin pas dans un look auquel on s’attend mais l’idée est là. Et chaque personnage étant attitré à un élément (feu, eau…) il y a ainsi un petit côté tactique des plus appréciables. Alors évidemment le jeu a vieilli graphiquement (même si les environnements en pré-calculés restent magnifiques) mais à l’époque il faisait partie du haut du panier ! D’autant que le système de combat est excellent et oblige le joueur à appuyer au bon moment pour sortir des attaques plus puissantes. Mais je vous en ai parlé pas mal dans mon Journal Nostalgie donc je ne vais pas en dire trop. Sachez toutefois qu’il tient sur 4CD ce qui à l’époque était souvent synonyme de jeu long et là-dessus on était également dans la norme. Il fallait qu’il ait une place dans ce Top 10 ce Legend of Dragoon tant il reste encore aujourd’hui un excellent JRPG.

Legend of Dragoon Héros attaque un ennemi sous forme de Dragon
Les attaques ultimes après transformation sont dévastatrices.

N°8: Bushido Blade

Jaquette Bushido BladeAutre jeu, autre genre avec Bushido Blade, un jeu de combats de samouraïs qui m’a subjugué à l’époque. En effet, alors que la plupart des jeux de combats misaient sur le classicisme avec les sempiternelles barres de vie, Bushido Blade misait lui sur un réalisme saisissant (pour l’époque). En fait les combattants avaient des zones du corps qui pouvaient être blessées (tête, bras, jambes et torse) et selon les dégâts subis on pouvait se retrouver à ne plus pouvoir combattre. L’avantage du système c’est qu’un coup bien placé pouvait terminer le match en moins de deux secondes alors qu’à contrario certaines joutes pouvaient durer plusieurs minutes. Là où Bushido Blade faisait fort c’est dans son utilisation de la Full 3D. On pouvait se balader dans toute la zone de combat, il y avait même parfois des dénivelés à escalader (permettant ainsi d’attaquer l’adversaire du dessus), une forêt de bambous (qui gênent évidemment les coups de sabre et sont découpés à chaque attaque) et j’en passe. Le décor avait donc son importance et c’était très agréable de courir pour fuir son adversaire et l’attirer dans un endroit plus propice au combat. Alors certes, le roster était un peu faiblard mais je ne compte plus le nombre d’heures de jeu que j’ai passé dessus seul ou à deux joueurs en local. Superbe à sa sortie, novateur et prenant, Bushido Blade mérite amplement sa huitième place dans ce Top.

Bushido Blade un personnage se fait trancher en deux
Ouch la jambe. Le personnage va devoir ramper !

N°7: Soul Blade

Jaquette Soul BladeOn reste dans le jeu de combat avec cette fois-ci un titre plus connu : Soul Blade. Combien de temps ai-je passé sur ce jeu ? Aucune idée mais il doit s’agir d’un des jeux de combats auquel j’ai le plus joué de ma vie (avec sa suite sur Dreamcast mais ceci est une autre histoire). Tout me plaisait dans le titre de Namco. Superbe, rapide et agréable à prendre en mains avec un roster complet et varié, il valait clairement le détour. L’idée d’avoir des armes qui pouvaient se briser en plein combat rajoutait clairement un plus. Avec la variété au niveau des armes (lance, katana, épée, nunchaku…) on trouvait forcément un personnage qu’on aimait et avec qui on allait se perfectionner. L’histoire n’est que prétexte évidemment mais j’adorais l’idée (comme dans un Tekken) que chaque personnage ait ses motivations propres et qu’on ait une finalité à la succession des combats. Bref, un hit absolu à l’époque (moins aujourd’hui soyons honnête) qui avait clairement sa place ici. Outre Street Fighter II’ sur Megadrive, il s’agit d’un des jeux de baston sur lesquels j’ai passé le plus de temps.

Soul Blade Mitsurugi affronte SoulEdge
Les graphismes sont superbes pour l’époque !

N°6: L’Odyssée d’Abe

Jaquette Odyssée d'AbeSi je n’ai jamais privilégié la PlayStation pour ses jeux de plateformes, il faut admettre qu’elle en avait quelques-uns excellents même si je n’en ai fait aucun à cette période (je pense notamment à Crash Bandicoot ou Spyro par exemple, ce qui explique leur absence de ce Top). Le seul qui m’a subjugué c’est L’Odyssée d’Abe. Un titre rafraichissant, drôle mais aussi exigeant et difficile. Incarner Abe qui doit sauver ses congénères qui risquent de finir en nourriture pour leurs maitres esclavagistes est un pur bonheur. Relativement faible malgré son pouvoir de possession (il peut prendre le contrôle d’un ennemi et le faire imploser quand il n’a plus besoin de lui), Abe reste le parfait anti-héros. Le système de « dialogues » permettant par pression de boutons de parler à ses congénères pour leur demander de le suivre afin de les libérer est vraiment intuitif et pratique. D’autant que les dialogues (entièrement doublés en français s’il vous plaît) sont drôles au possible. Libérer tous les Mudokons est une mission très ardue et je vous l’avoue je n’ai jamais réussi. Mais déjà, terminer le jeu est une épreuve en soi tant certains passages demandent de la patience, chose que je n’ai jamais eu en très grande quantité. Un hit absolu et intemporel que je vous engage vraiment à lancer si vous ne l’avez jamais essayé, il n’a pas pris une ride. A défaut, un remake du jeu est paru sur PlayStation 4 il y a quelques années.

Odyssée d'Abe Abe dans l'usine
Les graphismes du jeu étaient de grande qualité !

N°5: Twisted Metal 2 : World Tour

Jaquette Twisted Metal 2Il s’agit du premier jeu que j’ai eu avec la console donc je lui porte un amour particulier mais au-delà de cela il reste un excellent titre, notamment en écran splitté. Twisted Metal 2 est un titre un peu hors catégorie, notamment lors de sa sortie. Il s’agit en fait de contrôler différents véhicules (voitures, camions, motos, tank…) dans des environnements urbains et de détruire ses adversaires avec des armes communes (roquettes, mines…) ou spéciales qui dépendent du véhicule que vous avez (roquettes qui traversent les murs…). Certaines arènes étaient top. Mention spéciale à celle de Paris où l’on peut détruire la tour Eiffel. Si si. Encore une fois j’ai passé un nombre d’heures incroyable sur ce titre et ce alors même que ma télé ne prenait pas les couleurs de la PlayStation en charge et que je jouais en noir et blanc ! Je ne l’ai pas relancé depuis des années donc je sais que mes souvenirs sont forcément un peu biaisés quant à la qualité actuelle du titre mais dans mon cœur je le sais, Twisted Metal 2 mérite clairement sa cinquième place du top.

Twisted Metal 2 personnage devant une arène
Oui on peut contrôler un personnage torse nu entre deux roues de Monster Truck.

N°4: Grandia

Jaquette GrandiaParlons peu, parlons bien. Grandia est un chef d’oeuvre du JRPG. Je vous ai déjà expliqué pour vous deviez jouer à Grandia II sur Dreamcast (ou PlayStation 2 ou Steam) mais vous devez également faire cet opus. Sorti à l’origine sur Saturn, le jeu de Game Arts a eu assez de succès pour avoir droit à son portage. On sent quand on le démarre que les moyens n’ont pas été les mêmes que chez Squaresoft mais qu’importe, la direction artistique exceptionnelle, les personnages travaillés et hauts en couleurs l’emportent sur le mélange 2D/3D qu’on trouve également dans d’autres JRPG de l’époque comme l’excellentissime Suikoden par exemple. Ce qui fait de Grandia une valeur sûre c’est bien évidemment son scénario et son ambiance sonore qui est un régal pour les oreilles mais surtout son gameplay excellent avec pour moi le meilleur système de combat jamais créé. Non je n’exagère pas. La barre de temps en bas de l’écran possède une icône par personnage combattant (alliés et ennemis) et permet, selon la vitesse de chaque personnage, d’organiser ses attaques, d’autant que choisir une attaque ne se fait pas forcément instantanément (les magies ont besoin de charger par exemple) et comme les personnages se déplacent sur le terrain on a également à prendre en compte ces derniers pour s’en sortir. Juste génial de bout en bout et en plus traduit en français sur PSOne, Grandia mérite plus qu’amplement sa place dans ce top. J’en profite d’ailleurs pour dire un grand merci à David (alias Jabu) pour me l’avoir prêté à l’époque et me l’avoir ainsi fait découvrir !

Grandia Justin affronte un Boss
La 2D du jeu n’a pas pris une ride.

N°3: Metal Gear Solid

Jaquette Metal Gear SolidMetal Gear Solid, en voilà un jeu qui a fait parler de lui à sa sortie. Il faut dire qu’il envoyait du lourd. Entre les graphismes superbes, les mécaniques d’infiltration (peu à la mode à l’époque), les doublages français, les musiques et le scénario digne d’un grand film, Metal Gear Solid proposait vraiment de la nouveauté. Je ne l’ai essayé que tard après sa sortie car à dire vrai je ne l’ai pas acheté de suite et on me l’avait prêté avant que je ne craque. Mais je n’ai jamais regretté (et même si aujourd’hui je n’ai plus le jeu original je l’ai racheté dès sa sortie sur le store PlayStation 3) tant j’ai passé des heures et des heures à le finir plusieurs fois. Contrôler Solid Snake était un vrai bonheur (même si aujourd’hui le jeu est très rigide) et j’étais impressionné par l’IA des ennemis notamment. La première fois que je me suis caché dans un camion en me disant « Même s’il m’a vu monter je suis tranquille ! » pour recevoir dans la foulée une grenade lancée par ce même garde et mourir comme un débutant m’a fait comprendre que le titre était vraiment à la pointe. Alors bien sûr aujourd’hui c’est un peu la norme dans la plupart des TPS/FPS mais à l’époque ça envoyait du lourd. Si le scénario m’a vraiment plu je me rends compte qu’il était surtout très complexe et même s’il s’agit de la marque de fabrique de la saga, les discussions en codec étaient parfois interminables. Mais malgré ses quelques défauts il est vraiment pour moi un des hits incontestables de la PlayStation. A faire absolument !

Metal Gear Solid Snake se cache derrière un tank
Se cacher et éviter les gardes. La base dans MGS.

N°2: Resident Evil

Jaquette Resident EvilOn attaque le numéro 2 du Top 10 et il était évident qu’il allait sortir à un moment ou autre mais Resident Evil est pour moi un chef d’œuvre de la machine. J’ai découvert le jeu chez un ami (son voisin lui avait prêté) et je peux vous dire que la pression était là. L’angoisse de voir mon ami déambuler dans les couloirs du manoir alors même que je ne tenais pas la manette m’a conquis. J’ai bien évidemment craqué pour le titre peu de temps après. Et tout était parfait, l’ambiance, le scénario, les sensations et la peur de manquer de munitions. Un chef d’œuvre de l’ère 32-bits assurément et il mérite amplement la deuxième place puisque j’ai dû terminer le jeu au moins une vingtaine de fois dans ma vie. A la fin je le finissais en général en 1h40-45. Et ça m’éclatait toujours autant. Preuve s’il en fallait que les zombies ça marchait déjà à l’époque. Pas besoin d’un Days Gone pour avoir peur.

Resident Evil Chris tire sur un zombie
Sanglant, effrayant et génial. Voilà ce qu’est Resident Evil.

N°1: Final Fantasy VII

Jaquette Final Fantasy VIISi vous me connaissez un tout petit peu alors vous aviez deviné le vainqueur de ce Top avant même de le lire. Final Fantasy VII. Comment vous en parler encore tant je n’arrête pas de le mentionner partout ? A sa sortie il fut une claque monumentale pour la planète entière. Sublime, avec des cinématiques incroyables, un gameplay de fou, des musiques inoubliables et un scénario à la fois prenant et engagé. Bref, je ne peux pas parler de Final Fantasy VII sans tarir d’éloges. Alors certes, aujourd’hui son aspect SD (déjà controversé à sa sortie sous nos latitudes) parait ringard et dépassé mais pour le reste on est en face d’un titre absolument mythique. Le système de matérias pour les magies par exemple, à la fois simple et efficace. J’ai dû finir le jeu plus de 30 fois dans ma vie (un peu comme Ocarina of Time en fait) et même en le connaissant par cœur j’ai souvent envie de le refaire. Je l’ai même racheté récemment une énième fois sur Switch. C’est dire. Le jeu de Squaresoft a initié tout une quantité de joueurs occidentaux au genre du JRPG et il est probable que si je n’avais pas mis la main dessus à l’époque je n’apprécierai sans doute pas les mêmes styles de jeux aujourd’hui. Un hit impossible à distinguer du succès de la PlayStation.

Final Fantasy VII Cloud lance une limite
Le jeu était bien évidemment traduit en français comme vous le savez…

Voilà, mon top 10 est terminé. Comme je le disais en introduction il y a des tas et des tas de jeux qui auraient pu y figurer sans problème mais je ne désirais pas être redondant. Je pense notamment à Final Fantasy VIII et à Final Fantasy IX par exemple. La console de Sony possédait un tas de pépites qui même aujourd’hui valent le détour pour la plupart. J’aurai pu inclure l’excellent et méconnu Legend of Legaia mais pareil, je souhaitais faire une sélection un peu hétéroclite. Pareil pour Resident Evil 2 par exemple que j’ai adoré (mais découvert sur Dreamcast) ou encore la série Tekken sur laquelle j’ai passé pas mal de temps également. Enfin bref, la PlayStation avait une ludothèque affolante et elle a apporté la 3D, le lecteur CD mais aussi des jeux souvent plus axés adultes et je crois que tout joueur qui l’a connu à l’époque aurait du mal à ne faire qu’un Top 10 tant elle croule sous les jeux mythiques.

Et vous, quel est votre Top 10 sur PlayStation ?

Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

4 commentaires sur “Top 10 de mes jeux PlayStation préférés”

  1. Avatar

    Allez je me lance pour mon top 10
    10 Tony Hawk’s Pro Skater 2
    9 Theme Hospital
    8 V-Rally 2
    7 Tenchu 2
    6 Tomb Raider 2
    5 Tekken 3
    4 Gran Turismo 2
    3 Wild Arms
    2 Metal Gear Solid
    1 Final Fantasy 7

    1. Avatar

      Merci de ta participation l’ami ! ;)

      Joli top également. Il faut dire que la machine a tellement de bons jeux qu’on ne peut pas en trouver que 10 sans se creuser la tête. xD

      Je vois que toi aussi c’est FFVII en tête de liste. :)

      1. Avatar

        Salut Romain,
        Oui FF7 et MGS sont assez proche sur le podium.
        Je précise que certains jeux ne sont peux être pas les meilleurs mais j’y est tellement joués comme theme hospital avec un humour plutôt fun, Tony Hawk’s avec tout ses tricks et ses multiple personnages. j’aurais tellement pu en mettre d’autre.

        1. Avatar

          C’est normal, le but de ce top n’est pas de donner les meilleurs jeux de la console mais ceux qu’on a préféré ! :) Il y a au final tellement de bons titres sur la machine qu’il est vraiment difficile de choisir !

Laisser un commentaire