Top 10 de mes jeux Zelda préférés

S’il y a bien une saga populaire depuis longtemps dans le coeur des joueur(euse)s, c’est bien The Legend of Zelda. Invitation au voyage, aventure épique et autres termes grandiloquents peuvent la qualifier. De fait, je suis également un gros fan de la série même si je n’ai pas pu faire tous les épisodes (ce que je regrette amèrement au moins pour certains). Du coup, comme la saga de Nintendo a fêté ses 35 ans dernièrement, je me suis dit que ce serait une bonne occasion de vous faire mon Top 10 de mes Zelda préférés. Listen !

Top 10 : Mes Zelda légendaires

N°10 : Twilight Princess (Wii/Wii U)

Je vous l’avoue j’attendais beaucoup de ce Twilight Princess sur Wii. Acheté en même temps que la machine, je m’étais mis en tête qu’il allait être grandiose et que la nouvelle façon de jouer apportée par la Wiimote changerait tout. Au final, semi-déception avec un titre certes fidèle à la série et ses mécaniques mais au final trop peu intéressant. Pourtant il y avait de supers idées comme la possibilité de se transformer en loup. La présence de nouveaux personnages comme Midona renforçait en plus le lore du jeu. Malgré tout il était sans doute trop classique. Ne vous y trompez pas c’est un très bon jeu (je l’ai même d’ailleurs racheté en version HD sur Wii U) mais clairement il ne sera pas plus haut que dernier de ce Top 10.

The Legend of Zelda - Twilight Princess HD Link dans la source de Lanelle
L’aspect réaliste de TP a plu à pas mal de joueurs.

N°9 : Phantom Hourglass (DS)

Alors même que je ne suis pas vraiment un fan de jeux sur portables, j’ai adoré Phantom Hourglass. Son aspect graphique, sa jouabilité tactile très bien fichue et son aventure différente ont achevé de me convaincre. Par contre c’est sûr que l’idée du donjon central avec le temps limité n’est clairement pas l’idée du siècle. Mais en toute franchise le titre est assez bon pour m’avoir donné envie de voir la fin. Ce qui est bon signe tout de même.

La jouabilité au stylet était vraiment très bien fichue !

N°8 : Link’s Awakening (Switch)

S’il est un Zelda particulier c’est celui-ci. En effet, ici pas de Zelda ou de Ganon ni même de Triforce. Je l’ai découvert par le biais du remaster sorti sur Switch il y a quelques temps et je dois l’avouer j’ai beaucoup apprécié ce Link’s Awakening. Alors certes, on sent les origines portables d’un jeu originellement sorti sur Game Boy mais le plaisir de jeu répond bien présent. Il ne s’agit clairement pas de mon épisode favori mais il a le mérite d’être vraiment prenant et sympathique.

On retrouve l’aspect du jeu d’origine malgré la nouvelle DA.

N°7 : Skyward Sword (Wii)

Un épisode vraiment particulier que ce Skyward Sword. Autant il est bourré d’idées qui feront long feu (jauge d’endurance, craft…), autant je dois bien admettre qu’il a aussi de grosses lacunes. La jouabilité déjà. Je veux dire, autant le concept est intéressant (mimer les mouvements de Link en bougeant la Wiimote dans le bon sens) autant à la longue c’est horrible à jouer je trouve. Et que dire du Banni, ennemi gigantesque qu’on affronte à plusieurs reprises et qui est vraiment rébarbatif. Bref, un épisode qui souffle le chaud et le froid mais que je ne peux pas condamner car il ose beaucoup de choses, que ce soit sur le plan du gameplay ou sur celui du scénario. D’ailleurs, un portage HD sur Switch est prévu pour cet été et je me tâte encore à l’acheter ou non…

La Wiimote était bien utilisée mais je préfère quand même la maniabilité classique…

N°6 : A Link between Worlds (3DS)

Comme vous le savez j’ai du mal à faire de longues sessions sur portables. Malgré tout j’ai enchaîné les heures sur A Link Between Worlds à une allure incroyable. J’ai été happé par le jeu qui propose tout un tas de bonnes idées comme la possibilité de ne pas faire les donjons dans un ordre particulier ! Ca n’a l’air de rien depuis la sortie du dernier opus mais franchement c’était novateur à la sortie. L’idée aussi de pouvoir « plaquer » Link sur les murs à la manière d’un dessin était une chouette idée de gameplay. Franchement, avec le recul, même s’il reste au final plutôt classique et ne bouleverse pas les codes, ce Link Between Worlds est un excellent jeu de la saga et il mérite amplement sa sixième place de ce Top.

Le gameplay était vraiment sympathique !

N°5 : Majora’s Mask (N64/3DS)

Majora’s Mask. Episode mal-aimé, vu comme une copie bas-de-gamme d’Ocarina of Time. Et pourtant quel cachet il a ! Sauver Termina de la destruction avant 3 jours. Dit comme ça cela paraît simple mais que nenni. Il va falloir user des pouvoirs de son ocarina pour éviter le pire. Et même si l’idée de base est excellente (pouvoir revenir au début des trois jours en jouant une mélodie sur l’ocarina), on atteint vite les limites du gameplay. Les aller-retours se succèdent un peu trop et en toute franchise le jeu est plus difficile que les autres volets de la série puisque comme les habitants de Termina ont un emploi du temps bien défini il est parfois difficile de savoir qui voir et quand (malgré la présence du Journal des Bombers). Un épisode majeur donc, d’autant que contrairement aux autres il a une ambiance vraiment plus adulte et noire. Je l’aime beaucoup mais moins que ceux qui arrivent…

Ocarina
L’ocarina est toujours essentiel dans cet opus. Peut être même plus que dans Ocarina of Time !

 

N°4 : A Link to the Past (SNES)

Là encore un classique me direz-vous. Mais que direz-vous du fait que je ne l’ai jamais terminé ? A dire vrai, à sa sortie officielle sur Super Nintendo, je possédais une MegaDrive et ne m’intéressait guère aux aventures de l’elfe tout de vert vêtu, plus occupé que j’étais à tabasser des loubards sur Streets of Rage. Mais, après avoir découvert la saga je me suis penché sur ce volet que j’ai commencé à l’époque en émulation. J’avais fait le trois-quarts du jeu quand mon PC a décidé de supprimer ma sauvegarde sans raison. Bref, j’étais dégoûté et j’avoue ne pas avoir eu le courage de le retenter depuis. Mais c’est prévu. J’ai vraiment envie de voir le bout de ce A Link to the Past.

A Link to the Past le Boss du premier donjon saute sur Link
Le style graphique du jeu est toujours agréable.

N°3 : Ocarina of Time (N64/3DS)

On attaque le trio de tête de ce Top 10 des Zelda avec celui qui m’a fait découvrir la série : Ocarina of Time sur Nintendo 64. Je ne vous le cache pas, ce fut une claque monumentale. Beauté, fluidité, gameplay aux oignons, aventure incroyable et riche. Bref, un peu comme quand j’avais découvert Final Fantasy VII, mettre la main sur Ocarina of Time a redéfini ce que j’attendais du jeu vidéo en général. Oui rien que ça ! En fait, il m’a même fait craquer pour la console alors même que je n’avais absolument pas prévu de l’acheter. C’est dire si on est face à un chef d’œuvre… Si jamais vous êtes passés à côté, sachez qu’il mérite vraiment le coup d’œil tant il a bien vieilli (le remake 3DS est même carrément excellent).

Le lock. Une merveilleuse invention que l’on doit à Ocarina of Time.

N°2 : Breath of the Wild (Switch)

Je pense que beaucoup imaginaient que Breath of the Wild serait mon épisode préféré. Mais raté. Il ne sera « que » deuxième de ce Top 10. Il a su redéfinir le monde ouvert d’une fort belle manière et j’ai passé 120h de folie sur ce titre. Vraiment il est bourré de qualités et je crois qu’il fera autant date dans la saga qu’Ocarina of Time en son temps. Je ne vais pas vous redire à quel point le titre est incroyable mais vraiment, si vous ne l’avez pas encore essayé, n’hésitez pas et foncez si vous en avez l’occasion vous ne le regretterez pas…

Breath of the Wild est juste superbe visuellement.

N°1 : Wind Waker (GC/Wii U)

Et le meilleur Zelda à mes yeux n’est autre que Wind Waker. Pourquoi me direz-vous ? Et bien déjà son parti-pris graphique en cel-shading qui lui permet de ne jamais vieillir. Et ces animations incroyables, j’en étais resté bouche bée à sa sortie sur Game Cube. Sublime, fun et novateur, il était vraiment pour moi le Zelda le plus réussi. Déjà parce qu’il se permettait de casser certains codes comme le fait que Link n’ait pas de famille. Et l’idée de partir explorer le monde à bord d’un bateau est géniale. Alors certes, le jeu a quelques menus défauts comme une quête de la Triforce un peu longue et des voyages en bateau parfois trop lents mais ces deux problèmes ont été résolus dans la version HD du jeu sorti sur Wii U (qui m’a d’ailleurs fait craquer Day One pour la machine tant je voulais l’édition collector…). J’aime tellement ce jeu que je pourrai en parler des heures. Mais au lieu de ça je vais simplement vous dire d’y jouer. D’autant qu’une version Switch est potentiellement dans les tuyaux et que si vraiment cette version sort alors je vais sans doute repasser à la caisse…

Simplement de voir cette image me donne envie de le relancer…

Et voilà, mon Top 10 de mes jeux Zelda préférés est terminé. N’hésitez pas à réagir en commentaires et surtout à proposer le vôtre ! J’ai hésité à mentionner Hyrule Warriors que j’affectionne particulièrement mais qui au final n’est pas vraiment un Zelda disons classique.

Romain Boutté
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire