Journal Nostalgie Logo plus consoles

Nouvelle semaine nouvelles aventures dans mon Journal Nostalgie. Le concept ? Pour ceux qui l’ignoreraient, chaque semaine je me définis un jour et je ne joue qu’à des jeux rétro (antérieurs à l’époque PS3/360). Une fois la journée finie je vous fait un compte rendu détaillé de ce qui m’est arrivé. L’article est toujours publié le dimanche. La semaine dernière j’avais continué Legend of Dragoon sur PlayStation et j’avais commencé A Link to the Past sur Wii U via la Console Virtuelle. Cette semaine je n’ai joué qu’au second faute de temps mais le cœur y était…

Journal Nostalgie n°13 : Mercredi 22 février 2017 

Entrée 1 : Balade à Cocorico 

A Link to the Past Link dans une boutique proposant une potion rouge un coeur ou des bombesJe retrouve donc mon héros Link devant le sanctuaire de Zelda et ma mission est de récupérer l’épée légendaire Excalibur pour vaincre le sorcier Agahnim. Je me dirige donc vers le village de Cocorico où je dois rencontrer un Ancien qui va me conter la légende. Sur le chemin, des gardes corrompus du château se dressent devant moi mais je les tue sans une once de remord. J’avoue avoir un peu perdu l’habitude des jeux 2D en vue de dessus et parfois les frapper est un peu laborieux. Mais ça reviendra vite. J’arrive enfin au village et je reconnais ce thème habituel de la saga qui me fait plaisir aux oreilles. Je commence mon petit tour en visitant les maisons et en parlant aux habitants pour trouver l’Ancien. Une vieille dame m’indique une partie de la légende en me disant que l’Ancien est caché quelque part. Je croise quelques panneaux indiquant que je suis recherché pour l’enlèvement de la princesse Zelda et qu’il faut appeler les gardes à vue. Certains des habitants, lorsque je leur adresse la parole, hurlent « À moi la garde ! » et je me fais agresser. Se défendre contre eux n’est qu’une simple formalité. Un marchand sur la place me vend un flacon vide pour 100 rubis. Connaissant la saga je sais qu’il va bien me servir ! J’en trouve même un deuxième dans le coffre de l’auberge en passant par l’arrière de la bâtisse. Je mets également la main sur quelques bombes dans un coffre ce qui me permet de faire exploser les murs récalcitrants qui cachent des secrets comme des rubis mais aussi un quart de cœur. Il y a également un illuminé qui s’enfuit en courant à mon approche, impossible de lui parler. Je vais devoir attendre de pouvoir le rattraper. Sinon, un gamin me dit que l’Ancien est caché dans le temple qu’il m’indique sur mon plan et je décide donc de m’y rendre.

A Link to the Past bombe qui explose dans une maison contre un mur Link avec des poules
Les bombes sont toujours aussi pratique !

Entrée 2 : Premier Donjon 

A Link to the Past plan du premier donjonJe me dirige donc vers le point indiqué sur ma carte. Sur le chemin évidemment des ennemis. Des gardes mais aussi des chauve-souris, des poulpes qui crachent des rochers et autres bestioles désagréables. J’arrive dans une zone désertique au-dessus du lac Hylia et trouve une maison dans un recoin. Je rentre et rencontre l’Ancien. Il m’explique qu’il est étonné que je recherche l’épée du diable et me dit que je vais devoir passer une épreuve pour prouver que j’en suis digne. Il me faut en fait récupérer trois pendentifs dans différents temples. Le premier est celui du Courage et il m’attend dans mon premier donjon juste au-dessus de sa maison. Sur la route qui m’y mène, des statues ennemies qui bougent dès que je m’en approche. Le boomerang m’aide à les tenir immobile et à les détruire. Dans le donjon je suis le chemin sans me perdre. D’une part c’est le premier et d’autre part j’ai l’habitude de la construction de ces derniers dans la saga. Les squelettes ennemis sont assez coriaces mais acculés dans les coins ils n’opposent aucune résistance. Je trouve ainsi la carte du donjon, la boussole et surtout je mets la main sur l’Arc qui va bien me servir pour vaincre les nouvelles statues cyclopes qui me foncent dessus. Une flèche pour les bleues, deux pour les rouges et c’est nickel. Je trouve d’ailleurs plein de flèches dans les vases qui jonchent le sol un peu partout. Je trouve également la grande clé qui me permet d’aller voir le Boss. Juste avant je découvre une fontaine des fées avec deux petites fées qui finissent dans mes flacons (toujours utile en cas de mort subite). Le Boss est un Chevalier avec plusieurs doubles de lui-même. Je les élimine tous et le dernier devient fou de rage et tente de m’écraser en se jetant sur moi. Mes flèches ont raison de lui et je trouve le pendentif du Courage ainsi qu’un nouveau réceptacle de cœur. Je retourne voir l’Ancien qui m’indique où aller ensuite et me donne les bottes de Pégase qui me font courir plus vite. Je vais devoir retourner voir le fuyard de Cocorico mais ce sera pour la prochaine fois…

A Link to the Past premier pendentif obtenu par Link
Le premier pendentif est à moi ! Plus que deux à trouver !

Voilà, ainsi se termine cette session de mon Journal Nostalgie sur A Link to the Past et je dois bien avouer qu’attendre une semaine va être difficile tant j’apprécie le titre ! Je me demande d’ailleurs pourquoi j’ai mis autant de temps à le relancer. Merci d’avoir suivi mes aventures et à la semaine prochaine !

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Google+
Google+

2 commentaires sur “Journal Nostalgie n°13

  1. Aahhhh
    Un jeu mytique au menu cette semaine
    Jamais puisque j’étais de la team megadrive
    J’ai essayé de m’y mettre avec une ROM gba via PSP mais je dois avouer que j’ai vite laissé tomber :(
    Ton article me donne envie de m’y remettre en tout cas ce qui je pense est un beau compliment ;)

    1. C’est carrément un beau compliment oui ! Merci à toi !
      Si jamais tu le testes hésites pas à venir dans le coin me dire ce que tu en penses ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *