Entre présent et futur, on reprendra volontiers un peu de passé

Disponibles depuis novembre dernier, les versions Ultra-Soleil et Ultra-Lune continuent d’attirer toujours plus de jeunes joueurs avides de découvrir la série. En arrondissant les angles, en clarifiant toujours plus le système de jeu et en bousculant légèrement les habitudes, Game Freak a su faire perdurer sa licence sans jamais vraiment trahir ce qui en avait fait le succès.

Si ces deux derniers épisodes sont indéniablement des épisodes de transition – rappelons que les prochains opus canoniques de la série marqueront l’arrivée de la saga sur Switch, et donc sur console de salon, une première – ils n’en restent pas moins d’une qualité intrinsèque indéniable, et une valeur sûre pour tout amateur du genre, aussi peu représenté soit-il.

Héricendre. Les vrais savent.

En parallèle, et parce que le public des premières heures a grandit, Nintendo continue de jouer la carte de la nostalgie en proposant aux fans de la première heure de replonger dans les aventures originales, celles-là mêmes qui ont propulsé la série sur le devant de la scène, avec le succès qu’on lui connait.

Après Pokémon Version Rouge, Bleue et Jaune en février 2016, puis Or et Argent en septembre de la même année, c’est au tour de Pokémon Cristal, sorti originellement en 2001, de venir s’installer sur nos bonnes vieilles 3DS.

Faisant suite au succès fulgurant des premières versions, Pokémon Or et Argent endossaient le lourd fardeau de clôturer une série qui n’était initialement pas prévue pour durer. On sait tous que le sort en décidera autrement, et qu’une Version Cristal verra le jour, symbolisant par là même la pérennité de cette saga aux millions d’exemplaire vendus. 17 ans plus tard, pas de remaster, pas de remake, pas de filtre ou de petits bonus, on parle bien de l’émulation pure du jeu d’origine. La première version de Pokémon à nous proposer deux protagonistes et des créatures animées revêt la même robe qu’à l’époque, pour notre plus grand bonheur.

Cristal fut la première version à nous laisser le choix d’incarner un garçon ou un fille

Il y a fort à parier que les textes originaux de l’époque aient été légèrement remaniés, comme ce fût le cas pour les versions Or et Argent. Les puristes crieront ont scandal, ça me laisse personnellement de marbre, et je n’ai pas encore terminé l’aventure afin de vérifier cela par moi-même.

Petite ombre au tableau, mais en aucun cas une surprise, il n’est toujours pas possible de profiter de la fonctionnalité des points de récupération d’habitude disponible sur les autres titres (au hasard, The Legend of Zelda : Oracle of Ages). On en saisit immédiatement la raison, et elle est la même pour les autres versions déjà disponibles : il deviendrait un jeu d’enfants de multiplier les échanges de Pokémon rares, ce qui ruinerait une bonne partie du plaisir de jeu. Tant pis, on fera avec, ou plutôt sans.

Comme pour Or et Argent, Cristal a droit a une sortie boîte

C’est par contre bien avec une boîte que le jeu est disponible dans nos rayons. Puisque la majorité des achats rétro se feront sur fond de nostalgie, posséder l’objet (enfin presque) est un vrai plus, une initiative louable de la part de Nintendo. J’en profite d’ailleurs pour les remercier de nous avoir fait parvenir un code pour pouvoir télécharger le jeu, mais je pense quand même un jour me procurer la boîte, pour que ma cartouche en loose de Cristal trouve enfin l’étui qu’elle mérite.

Et oui, elle le mérite vraiment : après 15 ans de bons et loyaux services, 330h de jeu au bas mot et un Pokédex complet, elle a pris récemment un repos bien mérité, emportant avec elle les souvenirs incroyables qu’elle m’a procuré, lorsqu’elle m’a proposé d’entamer une nouvelle partie.

Damien Chaffurin

Damien Chaffurin

Touche à tout du jeu vidéo (enfin presque), j'ai la fâcheuse tendance à empiler les jeux sans avoir le temps d'y jouer. Mais je me soigne.
Damien Chaffurin

Les derniers articles par Damien Chaffurin (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Google+
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *