Trophées et Succès logos

Les Trophées/Succès sont devenus la norme chez Microsoft et Sony depuis la génération PlayStation 3/Xbox 360. De nombreux joueurs(euses) ne jurent que par ces derniers et déterminent même la qualité d’un joueur au nombre de ces récompenses qu’il a pu acquérir. D’autres à contrario s’en fichent totalement. Vous le savez, il y a sur Band of Geeks quelques guides pour obtenir des Trophées réalisés par Quentin. Mais il est temps pour vous de savoir ce que je pense de ces récompenses. Les autres membres de l’équipe vous donneront leur avis plus tard !

Trophées et Succès : Indispensables ou non ?

GTA IV Niko Bellic prend la pose devant des véhicules en feu
GTA IV était cool, avec ou sans Trophées…

J’ai découvert les Trophées/Succès sur ma Xbox 360. A l’époque je ne voyais pas bien à quoi cela servait mais j’avoue avoir ressenti du plaisir lorsque j’ai débloqué mon premier 1000G sur Enchanted Arms. Le jeu n’était pas top top je l’avoue mais l’idée d’avoir « tout fait » m’a paru agréable. Puis j’ai vendu la console pour m’acheter une PS3 qui me tentait plus (à vrai dire c’est surtout que je l’ai acheté parce que Sony avait annoncé que les nouvelles versions de PS3 ne seraient plus rétrocompatibles PlayStation 2 et ça me faisait mal de passer à côté). Au début de la vie de la console, aucun Trophée ou Succès à l’horizon et mes premiers jeux n’en possédaient donc pas. Le premier titre a en avoir profité dans ma console c’était GTA IV ! J’avais déjà commencé le jeu et suite à la mise à jour accueillant les Trophées je l’ai recommencé plus tard pour en bénéficier. L’idée m’a paru agréable car cela rajoutait un petit « plus » sur le jeu mais rien de spécialement transcendant. Il faut dire que je n’ai jamais été vraiment axé sur la compétition et que cela me paraissait être une chose du genre combat de récré avec « kikialaplusgrosse« . C’est ainsi que j’ai fait pas mal de jeux PS3 soit sans Trophées (Folklore, Metal Gear Solid IV…) ou avec mais sans que je m’en préoccupe vraiment (Uncharted…).

Enchanted Arms Le héros discute avec Crazzy Pizza
Osez me dire qu’il faut prendre le jeu au sérieux…
Folklore L'héroïne affronte un Boss dans la forêt
Folklore était vraiment un jeu sympa !

Puis j’ai changé de boulot et j’ai rencontré des nouvelles personnes qui geekaient aussi comme moi. Parmi eux, un vrai « Trophy Hunter » qui ne s’imaginait pas finir un jeu sans en décrocher le fameux Trophée Platine (qui se débloque lorsque tous les autres trophées du jeu ont été débloqués) et qui en avait déjà quelques-uns à son actif (Fab’ si tu me lis je te dédicace cet article !). S’en est suivi alors des discussions (parfois interminables) sur l’intérêt de débloquer les Trophées d’un jeu. Sans aller jusqu’à dire que mon ami m’a convaincu totalement j’avoue avoir compris son point de vue et sur ce que cela peut apporter en tant que joueur. Je me suis donc lancé le défi d’obtenir au moins un Platine. Et l’heureux élu a été Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 parce que j’ai adoré le jeu et que je trouvais dommage de ne pas le tenter car « il n’avait pas l’air si dur que ça » ! Grossière erreur. En fait, sincèrement, la plupart des Trophées sont vraiment accessibles. Mais il y en a un : « Obtenir tous les titres » qui m’a posé problème. En effet, l’un de ces titres consiste à remporter 50 combats en ligne. Si vous me connaissez un peu vous savez que pour moi le multijoueur c’est local (ou en ligne entre amis). Surtout que dans ce titre le nombre de joueurs qui « cheataient » en spammant leurs attaques avec Naruto en mode sennin me gonflaient. Mais j’ai réussi et j’avoue, franchement, quand le Platine est tombé, j’ai eut un petit soupir de plaisir et de soulagement.

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 Sasuke et Itachi s'affrontent
Les combats de Boss de Storm 2 étaient époustouflants ! Et ce fut mon premier platine !
Okami Amaterasu devant une maison dans un village
Okami. Un excellent jeu et un des meilleurs platines que j’ai fait.

A partir de ce jour-là je me suis dit « Pourquoi pas ? » en pensant aux Trophées. Et j’avoue que j’ai tenté plusieurs fois après cela d’en débloquer. Parfois c’était agréable et parfois moins mais je sentais que je passais beaucoup trop de temps sur mes jeux. Plus en tout cas que je n’aurais dû. En effet, j’ai « perdu » du temps à faire cela plutôt que de vraiment apprécier les jeux auxquels je jouais. Je me souviens par exemple avoir passé des heures à jouer en ligne à Assassin’s Creed Revelations pour obtenir le tant convoité Trophée alors que clairement au bout de quelques parties j’en avais marre. A contrario j’ai vraiment pris du plaisir en débloquant le Platine d’Okami. Le jeu est simplement excellent et les Trophées du jeu vraiment bien trouvés. A part deux qu’on peut « rater », aucun qui ne nécessite de faire des choses inutiles et on se retrouve donc avec un Platine qui se débloque lorsqu’on a terminé le jeu à 100%. Et ça je trouve ça bien. On est loin des titres qui gonflent artificiellement leur durée de vie (et la difficulté de leurs Trophées) en ajoutant des « challenges » tous plus inutiles les uns que les autres (Terminer le jeu en utilisant que l’arme de baseFinir le jeu dans toutes les difficultés possibles, Terminer le jeu après un second run en moins de 2 heures… etc). Depuis ce moment je me suis juré de ne tenter dorénavant que les Trophées Platine qui me plaisaient. Ce qui impliquait bien sûr d’aller parfois voir la liste des Trophées sur des sites dédiés.

Assassin's Creed Revelations Multijoueur
Le multijoueur était sympathique dans AC Revelations mais bon juste pour un trophée ça fait chier d’y passer 20 heures…
Final Fantasy VII Logo trophée platine
Mon dernier platine en date…

Au fil du temps j’ai appris à me distancier un peu des Trophées. J’en ai fait une overdose en fait le jour où je me suis dit « Et si je faisais le Platine de Final Fantasy XIII ? » parce que s’il y a bien un jeu qui m’a dégoûté (ou presque) des Trophées, c’est bien Final Fantasy XIII. Je ne m’étendrai pas sur le jeu des heures, contrairement à beaucoup de gens j’ai beaucoup aimé cet épisode malgré ses défauts évidents (jeu en ligne droite, très peu de quêtes annexes, manque de vie évident…) parce que ses qualités (bande-son, univers, gameplay…) contrebalançaient à mes yeux ces derniers. Pour ce qui est des Trophées là par contre je suis moins d’accord. Celui où il faut « Obtenir toutes les armes et accessoires » est une plaie. Vraiment. Il faut farmer des Adamankhelones en vue d’avoir assez de Lingots de platine pour pouvoir les revendre et ainsi fabriquer toutes les armes et accessoires du jeu. C’est long et totalement inutile. Vraiment. Genre j’y ait bien passé une vingtaine d’heures. Et en vingt heures on peut en faire des choses ! Après clairement, la joie et le soulagement ressentis lorsque le Platine est tombé est incroyable. D’autant plus que certains trophées offraient au joueur une fois débloqués des thèmes pour la console ! Mais depuis je me suis vraiment distancié de ce type de Trophées qui prennent trop de temps pour rien. Le dernier Trophée Platine pour lequel j’ai fait une exception, c’est Final Fantasy VII. Ce jeu est mythique pour moi et sa résurrection sur PlayStation 4 m’a fait vraiment plaisir. Je me DEVAIS de posséder le Trophée Platine du jeu qui m’a fait aimer les JRPG ! J’ai passé plus de 40 heures sur le titre avec de longues heures à débloquer des Trophées pas forcément intéressants mais il s’agissait tout de même de mon 20ème platine.

Final Fantasy XIII Adamankhelone sur la plaine
Oui c’est ce gros machin qu’il faut farmer pour avoir une chance d’obtenir le platine. Notez la taille des personnages en bas à gauche…

Depuis je vous l’avoue j’ai parfois eut envie d’en retenter un ou deux (One Piece Burning Blood par exemple) mais je n’ai pas réussi à vraiment me motiver. Pareil sur ma Xbox One fraichement acquise (depuis Noël dernier en fait) sur laquelle j’ai terminé dernièrement Far Cry Primal mais sur laquelle j’ai aussi fait Shiness – The Lightning Kingdom par exemple. Les 1000G sont pour moi une chimère au jour d’aujourd’hui. En vérité, je pars maintenant du principe que si je veux faire un Trophée Platine ou les 1000G d’un jeu, il faut que les Trophées/Succès soient à l’image de ceux d’Okami. En clair, je considère qu’il s’agit d’une feature vraiment sympathique quand elle est bien exploitée par le développeur et qu’elle ne rallonge pas artificiellement la durée de vie de son jeu. De plus, je crois vraiment qu’il faudrait récompenser un peu plus le joueur en lui offrant des thèmes ou du contenu en plus s’il parvient à débloquer certains Trophées et Succès, à l’instar de ce qu’ont fait Final Fantasy XIII, XIII-2 ou plus récemment Horizon Zero Dawn. En bref, je comprends que cela soit devenu indispensable pour certains même si à titre personnel je préfère voir ça comme un plus si jamais un titre me motive. Sincèrement je ne sais même pas si j’aurai un jour le temps (et/ou l’envie) de tenter à nouveau un Trophée Platine ou les 1000G sur un titre… D’ailleurs, si vous souhaitez avoir un aperçu de ma collection de Trophées, n’hésitez pas à vous rendre ici !

Succès Xbox 360 Achievement unlocked
« Article terminé : Succès déverrouillé »

Ainsi se termine cette première partie sur les Trophées et Succès. La prochaine fois, ce sera au tour d’un autre membre de l’équipe de donner son avis sur la question ! N’hésitez pas à donner votre avis en tout cas sur cette feature qui mine de rien remplit bien nos vies de joueurs !

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *