Carte Band of Geeks Bandai Namco RPG Tour

Le RPG Tour, une conférence signée Bandai Namco

Comme je vous en parlais la semaine dernière, j’ai eu la chance d’assister à une conférence de presse organisée par Bandai Namco. Cet événement, le RPG Tour, était l’occasion pour Bandai Namco de présenter à certains chanceux ses futurs gros titres, comme le nouveau Sword Art Online.

Mais c’était aussi l’occasion pour les invités de rencontrer les producteurs des jeux présentés et même de pouvoir les interviewer dans des sessions de quinze minutes, entre deux parties sur God Eater Resurrection et Sword Art Online : Hollow Realization. Je vous présenterai mes interviews de Yasuhiro Fukaya, Yosuke Tomizawa et Yosuke Futami dans différents articles dès la semaine prochaine, et je vous propose plutôt aujourd’hui de retrouver mon compte rendu sur les titres présentés lors de ce RPG Tour ainsi que mes impressions sur l’événement et les jeux.

A ma grande surprise, en arrivant sur place j’ai eu le plaisir de découvrir que je serais seul pour réaliser l’interview de Yosuke Tomizawa, le producteur de la série God Eater, une personne que je rêvais de rencontrer pour pourvoir le harceler avec mes questions de fans. Autant dire que ma journée commençait plutôt bien ! Mais avant de pouvoir jouer aux PlayStation 4 présentes sur place ou de s’essayer au difficile exercice de l’interview avec des producteurs aguerris, Bandai Namco organisait une présentation des jeux.

God Eater, le gros morceau de la conférence !

God Eater Protagonist Band of Geeks Bandai Namco RPG Tour

Et la toute première présentation de cette journée a été celle de God Eater, une série qui a réussi à se vendre à plus de 3 millions d’exemplaires en trois titres à peine au Japon ! En plus de présenter l’univers et le système de jeu des God Eater aux non-initiés, cette présentation a été l’occasion d’obtenir myriades d’informations sur la sortie de God Eater 2 Rage Burst et God Eater Resurrection en Europe.

Tout d’abord le plus important, à savoir quand vous pourrez jouer à God Eater 2 Rage Burst ! Le jeu de chasse est prévu pour une sortie le 30 Août prochain sur PC, PlayStation Vita et PlayStation 4.

« Oui mais God Eater Resurrection ? » Pour l’instant je n’ai pas eu de date de sortie, mais Bandai Namco nous a informé que le titre serait offert en téléchargement à tous ceux qui achèterons God Eater 2 Rage Burst. Une énorme surprise et surtout un très joli geste de la part de Bandai Namco qui devrait pousser les plus hésitants à se lancer dans cette excellente série !

Autre bonne surprise, God Eater 2 Rage Burst sera disponible en version physique sur PlayStation 4 mais aussi sur PlayStation Vita. Le titre aura même droit à une sublime jaquette exclusive à l’Occident et tiré d’une illustration dessinée pour célébrer la sortie du titre chez nous. On connait aussi le prix de God Eater 2 Rage Burst, qui sera de 39,99€ sur PlayStation Vita, 49,99€ sur Steam et 69,99€ sur PlayStation 4.

Marduk God Eater 2 Band of Geeks Bandai Namco RPG Tour

Par contre je suis assez déçu de voir que God Eater 2 Rage Burst ne nous laissera pas le choix pour ses voix en nous imposant son doublage anglais. C’était déjà le cas pour le premier God Eater, sorti en Occident sur PlayStation Portable et ce n’est donc pas très surprenant, mais j’aurais aimé avoir le choix. Je me consolerais avec les sous-titres et menus entièrement traduits en français.

En terme de contenu, les copies européennes de God Eater 2 Rage Burst seront livrées avec toutes les mises à jour de la version japonaise : à vous les joies de chasser en duo le Crimson Orochi ou de profiter des ajouts et modifications de gameplay apportés au titre depuis sa sortie au Japon. Il sera aussi possible de télécharger différents set de costumes issus du manga Tokyo Ghoul mais aussi  des jeux Tales of Zestiria et Sword Art Online. Je n’ai par contre eu aucune information sur la date de sortie de ces costumes collaboratifs ni même si ils seront payants.

En tout cas Bandai Namco semble mettre les petits plats dans les grands pour la sortie de God Eater 2 Rage Burst en Europe, ce qui n’est pas pour me déplaire !

Une bonne surprise avec Sword Art Online : Hollow Realization

Premiere Sword Art Online Hollow Realization Band of Geeks Bandai Namco RPG TourJe dois bien avouer que je ne suis pas un grand fan de Sword Art Online : je n’ai toujours pas regardé la série d’animation et j’ai eu beaucoup de mal à me lancer dans Sword Art Online : Hollow Fragment sur PlayStation Vita, à tel point que j’ai rapidement abandonné le jeu. La faute surtout à une prise en main étonnamment complexe qui m’a découragé comme rarement.

Je n’avais donc pas de grosse attente pour ce Sword Art Online : Hollow Realization mais la présentation dynamique du titre par Yosuke Futami, son producteur, et une démo très sympathique m’ont convaincu de me relancer dans Sword Art Online : Hollow Fragment en attendant la sortie de Sword Art Online : Hollow Realization. La présentation de Sword Art Online : Hollow Realization nous a permis de découvrir Première, un PNJ original et mystérieux qui accompagnera Kirito dans une aventure inédite et spécialement écrite pour ce jeu.

Niveau gameplay, le jeu est très proche de Sword Art Online : Hollow Fragment mais avec une plus grande fluidité, un monde ouvert plus large et surtout des combats un peu plus dynamiques. Le fait de voler, une option proposée dans  Sword Art Online : Lost Song n’est plus au programme et il va donc falloir vous déplacer à pieds ! Pour les amateurs de jeu entre amis, il sera possible de se retrouver jusqu’à quatre sur Sword Art Online : Hollow Realization, en ligne et en ad-hoc. Chaque joueur sera accompagné d’une IA, ce qui promet des parties endiablées à huit sur le terrain !

Prévu pour l’automne 2016, Sword Art Online : Hollow Realization sera entièrement doublé avec les voix originales japonaises et proposera des sous-titres français. Et en guise de bonus sympathique, on retrouvera une collaboration avec la série de Yosuke Tomizawa, God Eater, sous la forme de costumes pour Kirito et ses compagnons !

Kirito Asura Sword Art Online Hollow Realization Band of Geeks Bandai Namco RPG Tour

Tales of Berseria : la douche froide

Tales of Berseria Velvet Band of Geeks Bandai Namco RPG TourPrésenté par Yasuhiro Fukya, Tales of Berseria est le nouveau jeu de la franchise Tales et une titre destiné à une sortie sur PlayStation 4 et PC. Je pense que Romain et Alexandre auraient adoré cette présentation, puisqu’ils sont tous les deux de très grands fans de la licence mais j’ai personnellement eut beaucoup plus de mal à y accrocher. Je l’ai même trouvé un peu trop longue, tout en manquant de la pêche et du rythme qu’on pouvait retrouver dans les présentations de God Eater et Sword Art Online : Hollow Realization.

Après avoir regardé un trailer très intéressant et assez proche dans l’ambiance des RPG du développeur Gust , Yasuhiro Fukya nous a présenté l’univers de Tales of Berseria, en nous expliquant par exemple ce que signifie « Berseria« . Pour les plus curieux, c’est tout simplement le mot Berserk transformé pour sonner comme un mot de l’univers Tales. On a aussi découvert les différents personnages qui accompagneront Velvet, l’héroïne de Tales of Berseria, ainsi qu’une petite partie du scénario et les thèmes principaux du jeu, à savoir le voyage et le combat de l’émotion contre la raison.

Le gameplay de Tales of Berseria risque de décevoir pas mal de joueurs qui s’attendaient à un remaniement complet plutôt qu’à une reprise du système de combat de Tales of Zestiria. Baptisé Liberation Linear Motion Battle System, le nouveau système de jeu est assez confus quand on regarde quelqu’un jouer, on à du mal à lire l’action et c’est définitivement le genre de titre où il faut avoir tenu la manettes quelques heures pour espérer comprendre ce qui se passe à l’écran.

Prévue pour une sortie en 2017 en Europe, Tales of Berseria ne m’a pas particulièrement charmé malgré ses environnements absolument magnifiques. J’attends d’en apprendre un peu plus sur le scénario du jeu et les raisons qui poussent Velvet à combattre, mais je risque fort de me lancer dans les Tales of Xillia , et surtout le second opus qui me fait carrément envie, avant de lancer Berseria !

Band of Geeks Bandai Namco RPG Tour
La pièce principale du RPG Tour où l’on pouvait tester Sword Art Online : Hollow Realization et God Eater Resurrection

Alors ce RPG Tour ?

Le RPG Tour était ma première conférence de presse chez un éditeur et je ne pense pas que j’aurais pu tomber mieux. C’était une expérience absolument unique où j’ai pu rencontrer des gens charmants comme Drake de VITAinParis, et où j’ai eu la joie de passer un moment privilégié avec Yosuke Tomizawa, le producteur d’une de mes séries préférées, tout en le bombardant de questions.

Je tenais à nouveau à remercier Bandai Namco de nous avoir invité, ainsi que toute l’équipe de Bandai France pour cette fantastique journée que je ne suis pas prêt d’oublier ! On se retrouve la semaine prochaine avec les interviews de Yosuke Tomizawa, Yashuhiro Fukaya et Yosuke Futami, et en attendant je vous laisse admirer ce que j’ai ramené du RPG Tour !

Plop ;3

Quentin Gourvennec-Verwaerde

Passionné de Tokusatsu et accro à ma PSVita, je suis aussi chasseur de trophées à mes heures perdues : www.psnprofiles/aka-0
Plop ;3

Les derniers articles par Quentin Gourvennec-Verwaerde (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

11 commentaires sur “Retour sur la conférence RPG Tour de Bandai Namco

  1. Question un peu conne mais par rapport à Freedom Wars, ça vaut quoi le gameplay d’un God Eater ?
    J’ai beaucoup apprécié le délire des Panopticons de Freedom Wars, mais alors le gameplay c’était trop brouillon et approximatif pour que je m’y amuse, j’ai vraiment pas tenu le coup.
    La composante flingue/épée me fait vraiment envie, mais switcher de l’une à l’autre c’était laborieux (dans le sens où les armes à feu étaient pas évidente à utiliser sur la Vita).

    1. Hello Kara, ça fait toujours plaisir de te voir sur Band of Geeks :3

      God Eater est beaucoup plus proche d’un Monster Hunter classique que Freedom Wars. En fait Freedom Wars est un titre assez unique dans le genre des jeux de chasse, il basait une grande partie de son gameplay sur le tir avec les armes à feu, puis l’abus des armes de corps à corps capables de tuer un boss en 2 ou 3 mouvements.

      Dans God Eater tu as aussi une grosse partie du jeu qui se centre sur les armes à feu, mais c’est beaucoup moins réaliste et plus lourd dans le maniement. Et surtout tu peux te concentrer presque uniquement sur les armes de corps à corps, et utiliser ton flingue comme un fusil à un ou deux coup quand il est chargé, ou en faire une sorte d’unité médicale de secours grâce à la création des munitions personnalisées !

      Le « flow » du jeu est aussi beaucoup moins brouillon, on t’oblige vraiment à avoir des déplacement propres et à esquiver les attaques en regardant bien ce qui se passe à l’écran. Changer entre les différents modes du God Arc se fait sur une simple pression de touches, et c’est très intuitif une fois que tu prends le jeu en main. C’est même un moyen de faire un backstep en combat.

      Pour le maniement c’est très bien fait, contrairement à la version PSP du jeu (God Eater Burst) où tu n’avais qu’un stick et où tu étais donc assez limité, là ça passe en mode TPS une fois le flingue activé et c’est donc un jeu d’enfant de se déplacer en visant.

      Il existe une version de démo pour God Eater Resurrection sur le PSN Japonais si jamais tu veux t’y essayer, et même sans parler la langue tu peux arriver à jouer aux missions pour te faire une idée.

  2. J’ai hâte de me procurer God Eater 2 Rage Burst en version boîte pour ma Vita afin de me lancer dans cette série pour la première fois ! Merci pour les infos !

    1. J’ai énormément joué au jeu, sur PSP et en version japonaise pour le deuxième épisode, mais je suis tout aussi impatient de m’y remettre !

      On pourra même jouer ensemble lors des soirée VITAinParis ;3

  3. Je suis opé pour me lancer dans Got Eater, par contre j’espère ne pas être déçu comme quand j’ai acheté Toukiden Kiwami sur Vita, j’ai trouvé le système très répétitif et moins accrocheur que Soul Sacrifice par exemple.
    Mais 40€ pour deux jeux, entièrement traduits en français, et en version physique sur Vita, j’hésite pas !

    1. Toukiden Kiwami, même si j’adore ce jeu, est terriblement répétitif et ne varie que très peu ses situations de jeu. Dans God Eater tu as des cartes très différentes, ce qui t’obliges à affronter les Aragamis en prenant en compte ton environnement.
      Et la possibilité de changer de forme avec ton God Arc, entre un pistolet et une arme de corps à corps, te laisse aussi beaucoup plus de liberté ce qui aide pas mal à ne pas se lasser des combats.

      On est déjà plus dans l’approche d’un Soul Sacrifice oui, où tu étais completement libre de choisir ta façon de combattre.

      Et je suis d’accord, à ce prix là et vu les efforts de Bandai Namco pour la sortie du jeu, ça serait en day one pour moi aussi et sûrement sur PS4 ET PSVita.

      1. PS4 ET Vita en physique ? Tu vas raquer deux fois ou le jeu est Crossbuy sur le PSN ?

        1. On est encore jeudi, je peux donc me confesser sans honte : je risque fortement de prendre les deux versions boîtes de Rage Burst, la version PS4 pour y jouer dans un nouveau contexte et sur Vita pour ma collection (j’ai d’ailleurs dépassé les cinquante jeux ! ).

  4. Hello,

    Une petite question au fada de Tokiden et God Eater qui se reconnaitra :

    C’est quoi la lead plateform pour God Eater 2 ? Afin de savoir si ça sera jouable sur portable ou si c’est plus prudent et confortable de jouer sur PS4. Le dilemme se pose avec ce genre de jeux…

    Merci !

    1. Hello Kara ;3

      Pour God Eater 2 Rage Burst, je ne connais absolument pas la plateforme de développement principale mais pour avoir saigné le second épisode c’est PARFAITEMENT jouable sur une PlayStation Vita.
      Après c’est vraiment selon ce que tu préfères, jouer avec une bonne manette en main et le confort que cela peut procurer ou avoir une plateforme beaucoup plus adapté en terme de temps de jeu et de maîtrise de tes parties.

      Personnellement je sais que j’aime bien jouer sur de courtes, voir très courtes sessions puis reprendre ma partie en cours après. Sur Toukiden Kiwami il n’était pas rare que je lance une mission infinie et que je la termine en une dizaines de petites sessions au cours de ma journée. Du coup je me vois difficilement jouer à ce genre de jeux sur PlayStation 4, parce que cela impose de grosses sessions de chasses sans vraie pause.

      Après il te reste la solution de prendre le jeu sur PlayStation Vita et de t’offrir une PlayStation TV pour y jouer au pad entre deux :3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *