[Réflexion sur…] L’émulation, illégale mais indispensable ?

Réflexion sur logo avec Gaara de Naruto qui joue à la console à son bureau

Depuis de très nombreuses années la scène de l’émulation est florissante. Il faut dire que pour beaucoup cela reste le meilleur moyen de jouer à des pépites oubliées qu’on ne trouve plus vraiment sur le marché. J’ai moi-même un rapport particulier avec le rétrogaming et par conséquent l’émulation. Je vous explique ça.

L’émulation, illégale mais indispensable ?

A la base…

Tout d’abord, qu’est-ce que l’émulation ? Basiquement, dans le cas du jeu vidéo, il s’agit de pouvoir faire tourner un titre en passant par un logiciel qui émule (logique) le système originel. Des programmeurs se sont donc penchés sur la meilleure façon de faire fonctionner des anciens jeux. Nul doute qu’il n’a pas été facile de le faire sur certaines machines. D’ailleurs j’y reviendrai mais certains émulateurs sont nettement plus aboutis que d’autres. Mais avoir le logiciel ne fait pas tout, il faut également avoir le jeu que l’on désire lancer et c’est souvent le problème. Car légalement, la frontière est très floue sur l’émulation puisque j’ai souvent lu tout et son contraire. Certaines personnes partent du principe que si une machine n’est plus en vente alors les jeux sont du domaine du libre service puisqu’ils ne peuvent plus rien rapporter à leurs créateurs/éditeurs. Si le fond est vrai, en réalité la propriété intellectuelle de ces titres appartient toujours à ces derniers. Et si les titres font l’objet d’un portage sur smartphones ou autres consoles récentes alors théoriquement on ne devrait pas avoir le droit de les utiliser dans le cadre de l’émulation. Il y a également cette idée que si on dispose de la version originale nous avons le droit de faire une copie de cette dernière pour l’émuler. Dans l’absolu encore une fois je pense que l’idée de base est correcte tant que cette copie n’est pas distribuée sur Internet ou à des connaissances. Mais je ne suis pas très au fait des lois réelles entourant la pratique de l’émulation donc je ne prétends pas savoir ce qui est légal ou non.

bleem! a été le premier émulateur dont j’ai entendu parler. Il m’a fait m’intéresser à l’émulation.

Faire revivre des légendes…

Je vous le dit très clairement, j’ai eu un nouveau PC dernièrement (le mien avait plus de 12 ans et il s’agit là d’un cadeau de mon meilleur ami qui a changé sa machine récemment) et ce dernier fait tourner les derniers jeux en date. Je redécouvre donc les joies d’utiliser un PC pour autre chose que de la rédaction d’articles. Naturellement, une des premières choses que je me suis demandé c’est « Est-ce que maintenant je vais pouvoir lancer des jeux Game Cube parce que je meurs d’envie de refaire Skies of Arcadia ! » et la réponse est un grand oui. Pour moi l’intérêt principal de l’émulation c’est vraiment de pouvoir (re)découvrir des jeux qui ne sont plus accessibles facilement, soit par leur tirage limité, soit par leur âge avancé, soit parce qu’il faut vendre un rein pour les acquérir. S’il est aujourd’hui possible de manière aisée de jouer à des titres comme The Legend of Zelda – A Link to the Past, que ce soit par l’achat d’une Super Nes Mini ou via la Switch, il n’en est pas de même pour des titres n’ayant jamais eu de rééditions comme l’excellentissime Soleil sur MegaDrive qui n’a même pas eu la chance d’apparaître dans les jeux de sa version Mini (que je possède également). Et autant je ne cautionne pas le piratage de jeux même anciens, autant il faut reconnaître que passer à côté de certains titres n’est pas agréable. Je mentionnais tout à l’heure Skies of Arcadia mais ce dernier n’a eu le droit qu’à une édition Dreamcast et ensuite une version Game Cube puis plus rien. Pourtant il s’agit à mon sens d’un des meilleurs JRPG de sa génération. Pas parfait certes, mais vraiment excellent. C’est donc pour ça que l’émulation est à mon sens la seule solution viable pour pouvoir y jouer sans devoir hypothéquer sa maison.

Super Mario Sunshine est magnifique sur Dolphin.

Amélioration notable !

Je sais que ce que je dis ressemble à une justification pour utiliser des émulateurs mais je pense vraiment que certains titres devraient avoir droit à des rééditions plus régulières. Je serai le premier à acheter un Soleil HD (refait par LizardCube à qui l’on doit l’excellent Wonderboy et surtout le futur Streets of Rage 4 !) ou encore un remaster de Skies of Arcadia ! Mais sans aller jusqu’à des refontes complètes, pouvoir (re)jouer à certains titres légendaires même de manière standard comme le fait Nintendo avec certaines de ses gloires passées via les Consoles Virtuelles ou les applications sur Switch pour la Super Nintendo ou la Nes serait déjà une excellente chose. Mais ce serait oublier la principale fonction de ces émulateurs qui permettent en fait d’améliorer drastiquement la qualité visuelle des jeux ! Si sur les époques 8 ou 16-bits cela reste assez peu visible, il n’en est pas de même sur des consoles plus récentes comme la Game Cube ou la PlayStation 2 par exemple. A mes yeux, l’émulateur Dolphin, qui permet de faire tourner des jeux Game Cube ou Wii est exceptionnel. Simple d’accès, paramétrable facilement et avec un rendu sublime pour peu que vous ayez comme moi une machine qui tient la route c’est un pur bonheur. Des jeux qui étaient déjà superbes à l’époque le sont d’autant plus via une résolution plus élevée et des filtres graphiques qui gomment les soucis éventuels d’aliasing par exemple. Je peux vous dire que j’ai bavé devant Super Mario Sunshine et Skies of Arcadia quand je les ai essayé avec cet émulateur ! D’autant qu’en fouillant un peu il est tout à fait possible de brancher une manette Game Cube sur son PC (grâce notamment à l’adaptateur vendu par Nintendo pour jouer sur Wii U ou Switch) et on se retrouve donc devant un jeu avec les sensations de l’époque. Je ne vous raconte pas les frissons !

Skies of Arcadia était déjà beau mais avec les graphismes réhaussés…

Pour la postérité…

Mais en vérité je pense vraiment que l’émulation est quelque chose de plus en plus indispensable. En effet, à l’heure où les remasters/remakes de jeux pullulent avec plus ou moins de succès et de travail, il faut bien avouer que je reste sur ma faim quand je pense à toutes ces sagas oubliées qui n’ont pas la chance de revenir sur le devant de la scène. Alors que des titres comme Breath of Fire, Skies of Arcadia (oui encore lui !) ou Phantasy Star Online par exemple seraient parfaitement adaptés à des machines d’aujourd’hui, avec ou sans travail dessus. A défaut donc de pouvoir y jouer officiellement, l’émulation reste la solution la plus pratique. Mais même pour les gens qui possèdent les jeux et leurs machines respectives d’ailleurs ! Car on oublie souvent une chose mais les vieilles consoles possédaient toutes une prise Peritel. Chose qui n’existe plus sur nos télés récentes (le port a été obligatoire jusqu’en 2015) et qui complique clairement les éventuels branchements en vue d’une petite partie soudaine. Certes, il existe des adaptateurs Peritel/HDMI mais leur qualité est toute relative et certaines machines ne fonctionnent pas dessus alors que d’autres oui. Du coup, à moins d’avoir conservé une ancienne télé il sera de plus en plus difficile de rebrancher ses vieilles consoles ! C’est en ça que je trouve l’émulation importante malgré sa légalité un peu floue. Imaginez si des perles comme tous les titres que j’ai cités (et bien d’autres !) venaient à disparaître définitivement ! L’horreur ! Un dernier point intéressant concernant l’émulation c’est que certains jeux sont « piratés » afin d’être traduits. Et ça c’est une excellente chose également. Combien de jeux n’avons-nous jamais pu faire à cause de la langue ? Combien d’exclues japonaises n’ont jamais franchi les frontières ? Beaucoup trop selon moi. Et même pour des jeux sortis sous nos latitudes, combien étaient traduits correctement en français ? Sur Internet on arrive à trouver des jeux entièrement traduits et d’une manière très professionnelle. Je pense notamment aux Final Fantasy de la Super Nintendo ou à des titres comme Baten Kaitos Origins sur Game Cube.

Breath of Fire IV est sublime. La 2D est incroyable pour de la PSOne.

Conclusion

En bref, je ne saurai dire si l’émulation est illégale ou non mais elle est à mon sens complètement indispensable. Ne serait-ce que pour la conservation de titres qui sinon finiraient aux oubliettes. Au-delà de ça, en tant que joueur, je ne peux qu’applaudir les différentes teams de traduction qui s’affairent à rendre accessibles à tous des jeux qui auraient dû connaître une vraie sortie chez nous. Si le concept vous attire en tout cas je vous mets quelques sites de référence en dessous de l’article. N’hésitez pas à les consulter, peut être cela vous donnera-t-il envie de vous lancer et de tester quelques titres que vous n’avez jamais fait ou bien refaire un de ces jeux qui vous a donné le goût au média ! Si mon article a donné envie à ne serait-ce qu’une seule personne j’en serai ravi !

Et vous, quelle est votre opinion sur l’émulation ?

Voici quelques adresses sympathiques.

Et bien d’autres…

Romain Boutté
Suivez-moi !
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire