Wii console et Wiimote

Je vous ait souvent parlé des consoles Nintendo avec notamment mes articles sur la N64, la Game Cube, la Wii U ou encore plus récemment la Switch. Mais il y a une console qui a marqué les esprits et su s’imposer dans un univers impitoyable : la Wii. Enormément de jeux sont sortis sur cette console avec dans le lot une majorité de mauvais jeux. Malgré tout elle avait pour elle quelques perles et une façon de jouer complètement différente. Explications.

Wii : Un tournant pour le jeu vidéo

L’attente et la hype

Wii nunchuk et WiimoteAnnoncée avec le nom de code Revolution, la future Wii faisait baver par son concept totalement inédit. En effet on allait pouvoir reproduire en jeu les mouvements que l’on faisait avec le contrôleur. L’immersion allait être totale ! Et pour cela on avait bien sûr des jeux qui nous donnaient envie. Je pense notamment à Red Steel du studio Ubisoft qui m’a vendu du rêve dès son annonce avec ses phases au katana dans lesquelles on pouvait découper ses ennemis en mimant le mouvement ! Et bien sûr, comme pour la Switch dernièrement, on pouvait mettre la main sur le nouvel opus de The Legend of Zelda. Après un Wind Waker en cel-shading sur Game Cube, arrivait Twilight Princess et son graphisme réaliste et mature à la fois sur Game Cube mais aussi sur Revolution. Forcément j’étais plus qu’intrigué. A l’époque je travaillais au McDo en même temps que mes études et avec une sortie prévue pour le 8 décembre 2006, la Wii allait sans doute s’arracher alors j’avais bien pris soin de la réserver chez Game. J’imaginais déjà les possibilités en jeu et une probable attirance pour le FPS, un genre qui ne m’avait jamais attiré avec une simple manette. Alors oui je savais que question puissance elle ne ferait jamais face aux mastodontes qu’étaient alors la PlayStation 3 qui arriverait quelques mois plus tard et la Xbox 360 en place depuis un an déjà mais malgré tout j’avais confiance. Pourquoi ? Parce que je me disais deux choses. Premièrement le génie de Nintendo ferait le job, comme toujours, avec des productions au top. Et deuxièmement je me disais que si les jeux étaient tous du niveau technique d’un Resident Evil 4 Game Cube alors ça me suffirait amplement. Et c’est pourquoi, quand Game a fait une ouverture spéciale le vendredi 8 décembre à minuit je me suis précipité chercher ma Wii après le boulot (je finissais alors à 00h30) afin de la ramener chez moi avec Wii Sport (inclus avec la console), Red Steel mais également Twilight Princess, deux Nunchuks, Call of Duty (que je n’ai d’ailleurs jamais essayé) ainsi qu’une deuxième Wiimote incluse avec Wii Play.

Wii écran d'accueil avec les chaînes
Le système de chaînes était plutôt agréable et épuré.

 

Désillusions (du phénix)

Wii Sports bowling le Mii va lancer sa bouleLe soir même je n’ai pas eut le courage de tout déballer (j’étais épuisé) et j’ai attendu le lendemain pour m’occuper des branchements. Lorsque j’ai eut un peu de temps j’ai allumé la bête. Après avoir compris comment fonctionnait la Wiimote (grâce au capteur placé judicieusement au-dessus de ma télé) je naviguais dans les menus de la console en me disant que leur idée de « chaînes » n’était pas mal du tout. Idem pour le système d’avatar avec les Mii qui était plutôt sympathique pour créer toute sa famille et les voir en action dans certains jeux. J’ai donc commencé par jouer à Twilight Princess mais j’ai été assez désappointé par sa jouabilité et j’ai alors décidé de me plonger pleinement dedans lors de mes vacances de fin d’année pour en profiter pleinement (ce que j’ai fait, j’ai terminé le jeu en une petite semaine). En attendant j’ai lancé le fameux Red Steel qui m’avait vendu du rêve avec ses vidéos de présentation et ses combats de katanas ! Et bien la déception a été à la hauteur de l’attente croyez-moi. Alors oui il faut faire des mouvements pour qu’à l’écran ça bouge sauf qu’en lieu et place d’une vraie retranscription des mouvements effectués on a simplement des coups donnés dans quelques directions prédéfinies. Honteux. Après, dans mes souvenirs, le jeu n’est pas si horrible et j’ai passé plutôt un bon moment dessus malgré tout même si je ne l’ai jamais fini. J’ai assez vite lâché l’affaire même si du coup la vue FPS n’était pas injouable. Le jeu qui a finalement le plus tourné avant Zelda, c’est Wii Sports. Parce que là au moins il y avait de quoi se marrer à plusieurs au tennis, au base-ball ou au bowling surtout. Le golf était sympa mais trop mou et la boxe trop limitée même si les quelques combats qu’on a fait à deux valaient le coup. En fait le système de la Wiimote était trop limité contrairement à ce qui avait été annoncé et dans certains jeux on sentait cette limite influer sur le gameplay et donc sur le plaisir de jeu. Mais tout n’était pas à jeter puisque la console a tout de même eut droit à de belles pépites !

Wii The Legend of Zelda Twilight Princess Link chevauche Epona
Ce Zelda n’est pas mon préféré mais il était tout de même vraiment sympa !

Nintendau top

Wii Madworld deux personnages vont s'affronter à la tronçonneuseJ’ai souvent lu que la Wii n’avait pas de bons jeux. Rendons à César ce qui lui appartient. Cette affirmation est fausse. Mais il est vrai que le ratio « bons jeux/bouses infâmes » n’a jamais été aussi catastrophique sur une console, toutes générations confondues. Il faut dire qu’hormis Nintendo qui a joué le jeu avec ses licences habituelles, les éditeurs tiers se sont souvent contentés d’utiliser le motion gaming de la console comme excuse pour sortir des party games miteux. Je ne compte plus le nombre de titres qui ne faisaient pas honneur à la console. Alors certes, elle était beaucoup moins puissante que ses concurrentes mais malgré tout je pense qu’il y avait une carte à jouer pour proposer des titres exploitant cette nouvelle façon de jouer tout en ayant un intérêt et des graphismes agréables (la Game Cube possédait de très jolis jeux techniquement au dessus de la plupart de ceux sortis sur Wii). Malheureusement, hormis quelques jeux éditeurs tiers sympathiques (Resident Evil 4, Madworld, Xenoblade Chronicles, Tatsunoko vs Capcom, Zack & Wiki ou encore Muramasa) il faut bien admettre que les meilleurs titres venaient de chez Nintendo. Je pourrai mentionner Mario Kart Wii mais il m’a tellement rendu fou que je n’en parlerai pas. Par contre entre Twilight Princess, Super Paper Mario, Skyward Sword, Super Mario Galaxy 1 et 2 ou encore Super Smash Bros Brawl il y avait de quoi faire ! Comme toujours avec le constructeur on avait la chance d’avoir des jeux mutlijoueurs qui occupent bien les soirées entre amis. Je ne compte plus les heures passées sur Super Smash Bros Brawl tant le casting était réussi (avec tout de même Solid Snake de Metal Gear Solid !). L’arrivée de « coups ultimes » a également bien modifié le visage des parties entre potes puisque tout le monde se ruait sur la boule volante pour déclencher sa technique. Le seul jeu tiers m’ayant occupé un moment en multijoueur c’est Eyeshield 21 qui était très fun lorsqu’on aime le manga avec ses matchs endiablés ! Côté solo, j’ai tout simplement adoré Super Paper Mario que je considère comme un des meilleurs opus de la saga (avec La Porte Millénaire sur GC et Color Splash sur Wii U) tant son idée de 2D/3D avec un simple bouton était géniale. Mais c’est aussi avec la Wii qu’on a vu le retour sur le devant de la scène des jeux rétros…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le passé pour sauver le présent ?

Wii Console Virtuelle Super Mario Bros 3L’arrivée de la boutique Wii et de sa Console Virtuelle a permis à de nombreux joueurs de (re)faire de nombreux hits d’anciennes consoles comme la Snes, la N64, la Nes mais aussi la MegaDrive par exemple ! Toutes les semaines il y avait ainsi une mise à jour avec de nouveaux jeux ajoutés et pour certains c’était un bonheur ! Je veux dire, retrouver Streets of Rage ou Super Mario Bros 3 a forcément interpellé un maximum des possesseurs de la console. Le seul problème ? Le prix de ces jeux qui allaient jusqu’à parfois 10€ (!!) pour des jeux N64. De même, environ 5€ pour des jeux MegaDrive ou Snes, la pilule avait du mal à passer. Dommage parce que le catalogue rétro de la console était bien souvent plus intéressant que les sorties officielles de jeux Wii. Nintendo avait pensé à tout puisque les manettes de la Wii pouvaient accueillir des répliques de manettes basées sur celles de la Snes pour jouer à tous ces jeux rétros. A savoir, ces manettes fonctionnaient aussi avec certains jeux « standards » de la console. Là où Nintendo l’avait joué finement c’est en proposant également la rétro-compatibilité Game Cube. On pouvait ainsi ressortir ses jeux GC et brancher directement les manettes de la console sur les ports dédiés. La présence de l’excellente ludothèque Game Cube a également fait franchir le pas à certains sceptiques puisqu’ils pouvaient ainsi continuer de jouer à leurs jeux fétiches sur cette nouvelle console. Par contre j’avais acheté quelques titres sur la Console Virtuelle et j’ai bien galéré à les récupérer sur ma Wii U par la suite. Il fallait brancher les deux consoles en réseau et faire des transferts. Le pire ? La plupart de ces jeux sont ressortis sur la Console Virtuelle de la Wii U mais même si on les possédait il fallait pour en profiter repasser à la caisse (pas totalement mais quand même). 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

Avec sa mode du motion-gaming, la Wii a clairement su innover et si je regrette aujourd’hui que les éditeurs tiers n’aient pas soutenu la console comme ils l’auraient dû, j’en veux également à Nintendo de ne pas avoir sorti une console plus puissante directement. En effet, je pense que si la Wii U avait été la Wii, les choses auraient probablement été bien différentes. Malgré tout, j’ai passé de bons moments sur cette console à l’époque et même si avec le recul je me rends compte qu’elle ne m’a pas subjugué comme sa grande soeur, j’en garde plutôt un bon souvenir. Mon seul vrai regret c’est que les fonctions promises au départ (mouvement effectué avec la Wiimote égal mouvement retranscrit à l’écran) ne soient devenues réalités qu’à la fin de vie de la machine avec l’arrivée du Wiimotion+. De plus les bons jeux qui l’exploitaient vraiment se comptent sur les doigts de la main d’un manchot (Skyward Sword, Wii Sports Resort, Red Steel 2 et de mémoire c’est tout). En bref, la machine a eut un succès fulgurant grâce à sa nouvelle façon de jouer qui a attiré le grand public mais au final c’est ce qui a causé sa perte. Les tiers ne l’ont vue que comme une machine à faire des party games et même Nintendo n’avait pas les moyens d’inverser la vapeur pour contenter les joueurs plus classiques.

Et vous, vous l’avez eut la Wii ? Vous en avez pensé quoi ?

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *