Journal Nostalgie Logo plus consoles

Après plusieurs semaines sans session rétro de ma part (arrivée du bébé oblige) voici que mon Journal Nostalgie revient d’entre les morts pour la nouvelle année. Et qui dit nouvelle année dit aussi nouveau jeu. En fait je ne ressentais pas spécialement l’envie de relancer Parasite Eve II malgré ses nombreuses qualités et mon choix s’est donc porté sur Legend of Dragoon sur PlayStation.

Journal Nostalgie n°9 : Mercredi 04 janvier 2017

Entrée 1 : Nouvel univers

Legend of Dragoon boite PAL PLayStationJ’ai donc démarré cette nouvelle session rétro par un nouveau titre. Enfin nouveau, pas tant que ça puisqu’il a déjà 17 ans (il date de 2000). Je ne l’ai fini qu’une seule fois à l’époque de sa sortie et je vous avoue que je ne me rappelle plus vraiment du jeu à part son système de combat vraiment sympa. Possédant le jeu en version physique d’origine je me délecte de cette boite contenant les 4 CDs et son livret. J’enfourne (non ce n’est pas sale) le premier CD de Legend of Dragoon dans ma PlayStation 3 et je le démarre. Après la petite musique classique de l’époque j’assiste à la cinématique d’intro qui comme souvent nous montre quelques-uns des passages du jeu dans un ordre complètement aléatoire. Une fois sur le menu principal je lance une nouvelle partie. Après une cinématique en images de synthèse digne de la grande époque des Final Fantasy de l’ère PSOne (les épisodes VII à IX ont sensiblement les mêmes) je vois un personnage inconnu portant une armure violette surplomber une forêt depuis une falaise. Un dragon se balade à travers les arbres et cela a l’air d’inquiéter ce personnage qui se dirige dans cette direction. Après une transition d’écran je découvre Dart, le héros du jeu. Ce dernier semble être une sorte de mercenaire et se repose dans la forêt alors qu’il entend un bruit étrange. Des soldats sur des montures traversent la forêt à grands fracas. Dart s’interpose et essaye de comprendre la raison de leur présence ici mais le dialogue est interrompu par le grand dragon vert qui débarque et oblige notre héros à fuir. Rejoint par l’étrange personnage en armure violette qui le sauve du dragon en lui permettant de se cacher, Dart va malheureusement apprendre que le village de Célesse, son village natal, vient d’être attaqué par les soldats qu’il vient de croiser…

Legend of Dragoon Dart arrive dans le village de Célesse et apprend que Shana a été capturée
Shana, l’amie du héros, a été kidnappée.

Entrée 2 : « Coup Double ! »

Legend of Dragoon magie d'éclair sur DartA peine arrivé dans le village Dart doit affronter des soldats. Premier combat pour moi donc. Le jeu se déroule au tour par tour et l’on choisit une action entre attaque, défense ou utilisation d’un objet. La particularité de Legend of Dragoon c’est que les personnages peuvent déclencher un combo si le joueur appuie sur  au bon moment. En effet, un carré est au centre de l’écran et lorsque le timing est bon notre héros déclenche son « Coup Double » (avec la belle voix française qui le prononce alors qu’aucun dialogue n’est doublé). Bien évidemment, réussite dit plus de dégâts sur l’adversaire qu’un simple coup. Je défonce donc les soldats en deux tours sans problème. Le village de Célesse est dévasté et il y a peu de survivants mais j’apprends rapidement que Shana, une amie d’enfance de Dart, a été kidnappée car elle était la cible de cette attaque. Bien évidemment personne ne sait pourquoi. Après avoir vaincu un officier je découvre qu’elle a été emmenée dans la prison Héléna. Je prends donc mon courage à deux mains (et surtout ma fidèle épée) et je m’y rends après avoir traversé une forêt et décimé quelques monstres au passage et pris un niveau. Le truc sympa dans Legend of Dragoon c’est qu’en combat, se défendre restaure un peu de vie. Cela permet d’économiser sur les objets de soin. Surtout que les places dans l’inventaire sont limitées à 32 seulement. J’ai essayé un objet magique de feu sur un ennemi et une fois lancé il faut marteler la touche  pour augmenter les dégâts du sort. De même, certains ennemis contre-attaquent. Il faut alors appuyer sur  au bon moment pour annuler cette dernière. Très bonne idée qui empêche de rester trop passif lors des combats.

Legend of Dragoon Dart attaque des ennemis
Les combats sont vraiment dans la veine d’un Final Fantasy.

Entrée 3 : La prison et moi

Legend of Dragoon Lavitz hurle à Dart de s'enfuirLe système de combo est centré autour de la technique choisie. En effet dès le début je possède « coup double » mais je débloque très rapidement « Volcan« . Le timing ne nécessite pas un mais trois bons résultats mais elle fait bien plus mal. Et je me souviens du coup qu’il faut ensuite bien choisir ses combos puisqu’un seul est sélectionnable. De plus, chaque combo a un niveau qui augmente avec l’utilisation (genre après 20 on passe au niveau 2) et la puissance de l’attaque augmentera en conséquence. Je décide donc de garder « Volcan » et après m’être caché dans le chariot d’un marchand j’infiltre la prison Héléna. Après avoir battu de nombreux gardes je rencontre Lavitz, un capitaine d’une armée ennemie des soldats de la base. Il se joint à moi pour sortir plus facilement de la prison et m’aide à retrouver Shana. Cette dernière rejoint également l’équipe après avoir ramassé un arc qui trainait. Pour le moment c’est la seule qui n’a pas de combo en combat. Dommage. Le chef de la prison Héléna est ainsi le premier Boss de l’aventure. Après avoir défait ses sbires à coups de Harpon et Volcan je le défais de la même manière. Mais ce dernier est tenace et a pas mal de points de vie ce qui m’oblige à faire quelques séances de « défense » pour restaurer mes points de vie. Une fois vaincu, on s’évade tous les trois de la prison à dos de cheval. Retour sur la carte du monde et après plus de deux heures de jeu (oui j’ai trainé) je sauvegarde une dernière fois ma partie car la soirée est déjà bien avancée et je dois m’occuper un peu de mon fils !

Voilà, ainsi se termine ce nouvel (et premier de l’année) épisode de mon Journal Nostalgie. Après cette première session je dois avouer être extrêmement emballé par ce Legend of Dragoon, surtout que je ne me souviens vraiment plus de rien de l’histoire (à part quelques bribes) ce qui va me permettre de vivre une aventure comme si je le découvrais. Rendez-vous la semaine prochaine pour la (probable) suite de la quête de Dart et ses compagnons !

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Google+
Google+

2 commentaires sur “Journal Nostalgie n°9

  1. Encore une belle session de jeu sur un titre qui m’est inconnu en gaming mais dont j’avais admiré plus d’une fois les superbes visuels dans les mags de l’époque :)

    1. Je l’avais découvert dans un magazine aussi à l’époque et un ami avait le jeu et me l’avait prêté. A l’époque fin PS2/début PS3 je l’avais racheté sur Internet (assez cher il est vrai) en me disant, je le referai un jour ! Et dix ans plus tard environ je l’ai vraiment fait. xD

      Merci de ton commentaire en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *