J’ai testé… la démo de World of Final Fantasy

World of Final Fantasy logo sur fond noir

Vous ne l’ignorez sans doute pas mais je suis un grand fan de la saga Final Fantasy, aussi, lorsque j’ai appris qu’un spin-off nommé World of Final Fantasy allait sortir sur PlayStation 4 et PlayStation Vita j’ai été intrigué. D’autant plus que le jeu adopte une charte graphique SD qui peut choquer les habitués. Ne sachant ce que je devais penser du titre, j’ai eut la surprise de constater que Square Enix avait mis à disposition une démo du jeu ! Parfait pour se faire un premier avis !

World of Final Fantasy : le spin-off des bonnes intentions

Une démo bienvenue

World of Final Fantasy Lann sur un chocobo

Pour juger un jeu, rien de tel qu’une bonne démo. Et c’est fébrile que j’ai lancé celle de World of Final Fantasy sur ma PlayStation 4. On y incarne ainsi Reynn et Lann, deux personnages inédits qui ont la capacité de passer d’une forme « SD » à une forme « normale » par le biais d’une simple combinaison de touches. Si au départ on se demande à quoi cela peut servir, il s’avère que l’idée prend tout son sens après quelques minutes de jeu. En effet, on débute la démo dans une plaine où l’on croise quelques têtes connues de la saga sous forme SD (Cloud de Final Fantasy VII, Bibi de Final Fantasy IX ou encore le guerrier de la lumière du premier opus). Ces derniers vous donneront d’ailleurs des objets si vous leur adressez la parole. Les voir sous cette forme est assez étrange mais pas plus que le premier combat que j’ai eut à faire. En effet, Square Enix a décidé de rendre hommage à la fameuse jauge ATB et c’est ainsi que les combats se déroulent pratiquement au tour par tour. La grosse innovation du jeu tient dans le fait que les joueurs (et les monstres) peuvent faire des pyramides en se portant les uns les autres. Et bien sûr la taille des personnages est à prendre en compte car il existe trois tailles : petit, moyen et grand. Reynn et Lann sont considérés comme « grand » dans leur taille standard mais « moyen » sous forme SD. Et cela a son importance car les monstres que vous affrontez, à la manière d’un Pokémon, peuvent être capturés et devenir vos alliés !

World of Final Fantasy combat
Grimper sur un Béhémoth ne peut se faire que sous forme SD.

De bonnes idées

World of Final Fantasy Cloud en mode SD

Le concept de World of Final Fantasy est très intéressant. En effet, vaut-il mieux privilégier la pyramide où l’on ne peut attaquer qu’une fois par tour (alors que trois personnages la composent) ou bien attaquer séparément avec ses trois personnages ? En sachant qu’en pyramide les points de vie sont additionnés, de même que les caractéristiques des personnages. Un aspect tactique bienvenu. Pour faire des monstres ennemis vos alliés il faut les capturer. Seulement ici, contrairement à un Pokémon, il ne suffit pas d’affaiblir votre adversaire. Chaque ennemi nécessite une technique particulière. Par exemple certains devront être soignés ou recevoir une attaque magique d’un certain élément (feu, glace…). Lorsque les conditions sont réunies, un halo apparaît sous l’ennemi et vous pouvez tenter une capture. Côté évolution des personnages le système de niveau est classique avec un sphérier (probablement hérité de Final Fantasy X) qui débloque de nouvelles compétences et caractéristiques contre des PC. On sent d’avance le nombre d’heures à faire évoluer les monstres pour se faire une équipe de choc ! Graphiquement World of Final Fantasy s’en sort vraiment bien avec des jolis effets de lumière et des couleurs chatoyantes. Les musiques également sont dans le ton de ce que propose habituellement la série. La démo ne dure qu’une petite heure et on peut y capturer de nombreux monstres (TomberryBombo etc). On sent en si peu de temps que le jeu a un gros potentiel surtout pour les fans de l’ATB et des jeux « à l’ancienne ».

World of Final Fantasy sphérier de Sérafie
Le sphérier qui permet d’augmenter les techniques et les caractéristiques des personnages.

Conclusion sur World of Final Fantasy

Après une petite heure sur la démo de World of Final Fantasy je dois bien avouer que je suis plutôt convaincu par le gameplay du titre. L’idée de faire des pyramides apporte un côté tactique aux combats et la capture de monstres est vraiment bien fichue (même si elle rappelle beaucoup Pokémon). De même, l’idée du changement de taille permettant ainsi aux héros SD de grimper sur des gros monstres type Béhémoth est vraiment sympa. Mon seul regret sur cette démo c’est vraiment de n’avoir aucune phase scénaristique (ceci étant voulu par les développeurs pour éviter les spoils) car finalement je n’ai rien appris sur l’histoire de World of Final Fantasy et c’est plutôt dommage puisque le scénario est un élément important à mes yeux dans un JRPG. Enfin si le système de combat m’a convaincu il est possible que je me laisse tenter par la version finale du jeu. Dans tous les cas n’hésitez pas à le tester pour vous faire un avis sur la question.

Romain Boutté
Suivez-moi !
Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

5 commentaires sur “J’ai testé… la démo de World of Final Fantasy”

    1. Romain Boutté

      Je dirai pas ça mais disons que c’est dommage de s’arrêter à l’aspect graphique du jeu. Après je peux comprendre que ça rebute du monde oui l’aspect SD c’est quand même spécial. ;)

  1. Avatar

    Coucou,
    J’ai également eu l’occasion de jouer à World of Final Fantasy sur PS4 et j’ai passé un moment tout à fait agréable. On nous a proposé un système de jeu vraiment génial et de plus, la durée de vie est correcte.

Laisser un commentaire