La chronique musicale du dimanche 2 - Logo

La Chronique Musicale du Dimanche est sponsorisée par Murdoc Niccals!

 

Me revoilà pour cette deuxième édition de La Chronique Musicale du Dimanche. Pour ceux qui n’auraient pas lu la première, je les invite à y aller de ce pas, car comme dit la semaine dernière, voici la suite de mon papier sur Gorillaz. Si vous n’avez pas zieuter La Chronique Musicale du Dimanche première du nom, vous risquez d’être paumés tant l’histoire de ce groupe est complexe…. Non, je déconne ! Faites ce que vous voulez, mais c’est quand même mieux d’avoir jeté un œil à la partie précédente. Bon, trêve d’ineptie, c’est parti pour la suite des aventures de Murdoc et sa clique…

La chronique musicale - Gorillaz 4…. Nous en étions restés à la disparition de Noodle, la jeune guitariste du groupe, peu après la sortie du second album. Suite à ça, le groupe se sépare plus ou moins. En tout cas, certains membres essaient de s’échapper : 2D et Russel partent donc à l’aventure. Cependant, si le batteur arrive à fuir le passé, ce n’est pas le cas de 2D, que Murdoc ne lâche pas. Ce dernier kidnappe donc le chanteur à la voix d’or et s’exile sur une île constituée de détritus, Plastic Beach. Sur cet amas d’immondices, ils créeront le troisième effort du groupe qui porte le nom de cette même île et qui sort début 2010. Pour les épauler et pallier à la disparition de deux de ses membres, Murdoc invente un cyborg à l’effigie de Noodle. Elle prendra donc la guitare en studio. Le leader du groupe décidera de remplacer Russel par une bête boîte à rythmes. On tient là l’essence même de cet album : du rafistolage, beaucoup de featuring et des morceaux qui sentent bon les effluves malsaines de Murdoc. Le premier single, Stylo, est une véritable perle et représente parfaitement l’esprit de l’album : posé, mais puissant.

Même pas un an après, le groupe nous gratifie d’un album surprise qui sortira la veille de Noël. Représentant la tête torturée de notre 2D préféré, c’est un disque principalement réalisé à l’aide d’applications musicales sur iPad durant la tournée mondiale qui a suivi la sortie de Plastic Beach. Musique minimaliste, à nouveau quelques featuring au niveau vocal, cet album est quelque peu passé inaperçu malgré des qualités évidentes.

A noter que Gorillaz a aussi sorti par le passé deux albums de B-Sides. Le premier, nommé G-Sides, regroupe des chansons composées aux débuts du groupe. Certains titres sont d’ailleurs présents sur le premier effort, mais avec quelques petites modifications à la clé. On retrouve également le tout premier morceau créé par nos quatre personnages, le sublime Ghost Train qui impose déjà le style déjanté du groupe. Ils ont aussi sorti D-Sides, sur le même principe, qui contient des pistes enregistrées lors des sessions de Demon Days. Parmis elles, on peut noter People (qui reprend l’instrumentation dLa chronique musicale du dimanche 2 - Gorillaz 2e Dare), la magnifique Hong Kong ou encore une version démo de Don’t Get Lost in Heaven. Un second disque est présent et comporte une flopée de remixes de plus ou moins bon goût. Le groupe a aussi participé à une campagne de pub pour la marque Converse, en composant un morceau somme toute assez sympathique.

 

 

C’est ainsi que s’achève ma rétrospective sur Gorillaz. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le groupe, voici à nouveau le site officiel du groupe. J’espère que cela vous aura plu, et si c’est le cas, rendez – vous la semaine prochaine pour une nouvelle session de La Chronique Musicale du Dimanche. Et en attendant, restez à l’écoute!

Viendez!

Julien

Joueur passionné, profitant du maximum de plateformes, des consoles de salon aux portables, en passant par le pc et les smartphones.
Viendez!

Les derniers articles par Julien (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *