Tales of Xillia 2 jaquette

L’année 2015 est pour moi l’année des Tales of. En effet, après avoir terminé en début d’année Tales of Hearts R sur Playstation Vita et en attendant de me lancer dans Tales of Zestiria sur PlayStation 4, j’ai terminé Tales of Xillia 2 sur PlayStation 3. Je me méfie souvent des suites surtout dans le monde des J-RPG (qui a dit FFX-2 ?) mais on est pas à l’abri de quelques pépites (Final Fantasy XIII-2 par exemple). Le titre de Bandai Namco est-il à classer dans cette dernière catégorie ? Réponse tout de suite.

Test de Tales of Xillia 2 sur PlayStation 3

Xillia 1.5 ?

Tales of Xillia 2 Julius LudgerC’est effectivement la question que l’on pourrait se poser en démarrant Tales of Xillia 2. Car si le personnage principal est inédit, il n’en va pas de même pour la majorité des lieux visités et des personnages puisque le groupe que vous formerez sera composé des héros du premier volet. Néanmoins, croire que le jeu n’est qu’une bête suite serait une grossière erreur. Vous incarnez Ludger Kresnik qui va tenter d’intégrer la fameuse entreprise Sirius Corp dans laquelle son frère Julius travaille déjà comme agent assermenté. Mais malheureusement Ludger est recalé. Il se retrouve par la suute embarqué dans un train pour stopper un attentat après avoir fait la rencontre d’une jeune fille nommée Elle et aura un accident. A leur réveil, il écopera d’une dette de 20 millions de gald à rembourser. Et cette dette n’est pas anecdotique puisqu’elle servira l’histoire principale et le gameplay de ce Tales of Xillia 2. Régulièrement, votre amie d’enfance Nova vous appellera sur votre GHS pour vous soutirer vos deniers durement gagnés contre les monstres qui peuplent le monde. En remboursant petit à petit votre dette vous gagnerez des objets spéciaux (livrés dans votre boite aux lettres) ainsi que l’accès à de nouvelles zones. Vous rencontrez vite Jude Mathis, le héros du premier volet. Il vous accompagnera dans votre aventure et vous serez bien vite rejoints par les autres protagonistes du premier Xillia comme Elize, Alvin ou encore Rowen. Un vrai plaisir de revoir ces têtes surtout que leur nouveau look est bien plus agréable à l’oeil ! Que ceux n’ayant pas fait le premier opus se rassurent puisqu’une encyclopédie est disponible pour comprendre tous les termes et connaître les différents personnages issus de Tales of Xillia.

Tales of Xillia 2 Teepo
Teepo est toujours de la partie mais a moins tendance à avaler le visage de ses compagnons. Dommage.

Une histoire de paradoxes

Tales of Xillia 2 Elle RolloLe scénario principal vous fera vite comprendre que Ludger est spécial puisqu’il est issu de la lignée des Kresnik. Il possède ainsi le pouvoir du chromatus qui lui permet de voyager dans des dimensions paradoxales qu’il devra détruire pour la sauvegarde du monde. Pour cela il doit découvrir le catalyseur de divergence de cette dimension. En clair il s’agit d’une personne complètement différente de la dimension première ou d’un objet spécifique. Et les combats sont souvent de mise pour détruire ces catalyseurs. Et ça tombe bien car les combats sont (comme dans tout bon J-RPG) le point central du gameplay mais surtout le gros point fort de ce Tales of Xillia 2. Dynamiques, techniques et très simples à prendre en main, les combats sont très agréables. Surtout que notre héros maitrise trois types d’armes différents (deux sabres, deux revolvers ou une masse) qui permet de varier le style de combat en plein combo. De plus, à l’instar du premier volet, vous pouvez vous lier avec un de vos compagnons et utiliser des artes liés dès que la jauge correspondante atteint un palier. Ces attaques combinées font généralement beaucoup de dégâts sur vos ennemis. Les artes mystiques sont également de la partie et on notera même l’apparition d’artes mystiques liés. Ces derniers sont dévastateurs et peu d’ennemis peuvent les subir et rester en vie. Au rayon de l’évolution de vos personnages, exit l’orbe de lys de Xillia premier du nom et bonjour l’orbe d’Allium. Il s’agit en fait d’un dispositif qui aspire des minerais élémentaires de vos ennemis vaincus (ou que vous trouverez dans le décor) et les redistribue pour vous permettre de débloquer de nouveaux artes et capacités. Chaque orbe permet de faire évoluer un ou plusieurs éléments (feu, glace, ténèbres etc), à vous donc de les choisir en fonction de ce que vous souhaitez débloquer.

Tales of Xillia 2 Orbe d'Allium
L’orbe d’allium. Le point central du système d’évolution de vos personnages.

Xillia + ?

Tales of Xillia 2 monstresLà où le premier volet proposait une aventure un peu chiche au niveau du contenu annexe, Tales of Xillia 2 lui fait dans la surenchère. En effet, vous aurez tout le temps de quoi voir du pays. Le système de quêtes sur le tableau vous rapportera à la fois argent (pour rembourser votre dette) et expérience pour faire évoluer vos personnages. Vous aurez également régulièrement l’occasion de participer à des phases d’histoires annexes concernant vos coéquipiers. Le jeu étant divisé en chapitres, sachez que vous pourrez vaquer à vos occupations entre chaque chapitre principal puisque pour les lancer vous devez parler à une personne et que le jeu vous demandera si vous souhaitez avancer dans l’histoire. Pratique pour les joueurs qui comme moi aiment bien prendre leur temps pour faire un maximum de trucs. La durée de vie du titre est par ailleurs simplement monstrueuse. A titre personnel j’ai terminé le jeu en 96 heures. Alors oui j’ai pris le temps de rembourser intégralement ma dette et j’ai visionné les trois fins différentes mais quand même. Sachez que du contenu n’est disponible qu’après avoir fini le jeu dont un donjon annexe et des combats au Colisée. Si l’envie vous prend de tout vouloir faire (dont le trophée platine par exemple) alors préparez les nuits blanches ! Et si la majorité des quêtes de chasse sont redondantes (il suffit de tuer un certain nombre de monstres dans une zone définie), celles qui vous opposent aux monstres d’élites pourront vous donner du fil à retordre car ces derniers sont vraiment forts, surtout contre une équipe peu préparée. A titre informatif, lors de la première partie, seuls 25 d’entre eux sont disponibles. Les versions EX de ces monstres apparaitront lors du New Game +. La présence du mode Expédition féline est également un point central du jeu puisque vous pouvez envoyer votre chat Rollo chercher des objets dans les différentes zones du jeu. Ils vous rapportera des objets que vous ne pourrez gagner que comme ça. De plus, il vous faudra trouver 100 chats disséminés dans les quatre coins du monde. Une quête de longue haleine.

Tales of Xillia 2 Nova remboursement dette
Nova et ses demandes de remboursement. Pire que les impôts pour vous traquer !

Tales of Parfait ?

Tales of Xillia 2 tutorial combatDe mon point de vue on approche effectivement d’un des meilleurs opus de la série. Son scénario prenant, ses musiques sublimes et son système de combat et d’évolution font de Tales of Xillia 2 une pépite. En fait il est ce qu’aurait probablement dû être le premier. Les graphismes sont toujours aussi sympathiques et agréables à regarder même si parfois en combat avec des attaques et des monstres partout la console a du mal à suivre et affiche quelques ralentissements disgracieux. Votre héros se manie également très bien en combat et on lui fait faire vraiment tout ce que l’on désire. Vos alliés sont loin d’être inutiles pour peu que vous passiez un peu de temps dans le menu stratégies pour leur dire quoi faire et à quel moment. Il est par contre un peu dommage que les ennemis et les lieux soient pour la plupart tirés du premier épisode. De plus, les dimensions paradoxales proposent des histoires vraiment sympathiques mais ne renouvellent pas assez les lieux non plus si bien que parfois on a l’impression d’être toujours dans les même endroits. Très vite vous aurez également accès au déplacement rapide qui vous simplifiera grandement la vie. Une vraie bonne idée qui permet au joueur de ne pas perdre trop de temps dans des aller-retours fastidieux. Le seul véritable défaut du jeu pour moi (hormis l’absence de voix japonaises) est surtout le fait que Ludger ne parle pas. En fait lorsqu’il est prit à parti dans une conversation vous devrez sélectionner sa réponse entre deux en appuyant sur L1 ou R1. Une excellente idée mais cela reste déstabilisant surtout lors des (très) nombreuses phases de dialogues du jeu. Que les fans se rassurent, les fameuses saynètes sont toujours présentes et elles sont souvent drôles ou intéressantes.

Tales of Xillia 2 saynète
Une des nombreuses saynètes du jeu.

Conclusion de Tales of Xillia 2

Que dire donc de ce Tales of Xillia 2 ? Et bien à mes yeux il s’agit probablement de l’un des meilleurs opus de la série tant il croule sous les qualités. Avec un scénario prenant, un gameplay aux petits oignons et une durée de vie gargantuesque il serait dommage de s’en priver. Après pratiquement 100 heures en compagnie de Ludger j’étais vraiment triste de le quitter tant son histoire est intéressante. Les nombreux clins d’oeil au premier opus, le contenu affolant et l’ambiance sonore (les voix anglaises sont très bien doublées) agréable aux oreilles finissent de faire de Tales of Xillia 2 un très grand J-RPG. Que vous ayez ou non joué au premier laissez-vous tenter par un jeu qui mérite vraiment d’être fait par tous les fans du genre.

Graphismes:4 Stars
Gameplay:4.5 Stars
Bande-son:4 Stars
Durée de vie:5 Stars
Note finale:5 Stars

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

2 commentaires sur “Test Tales of Xillia 2 [PS3]

  1. T’es chiant Romain, maintenant j’ai envie d’y jouer alors que je n’ai toujours pas touché au premier Xillia. Du coup je sais ce que je vais faire en attendant ma copie de God Eater 2 Rage Burst !

    1. Ben oui fais le premier d’abord, surtout qu’il est pas très long si tu te concentres sur l’histoire principale et ensuite tu peux attaquer celui-là qui est quand même plus fourni. :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *