RollerCoaster Tycoon Adventures

Quand le mot  » Tycoon  » nous traverse les oreilles depuis presque 20 ans, il est le synonyme direct de jeu de gestion. Même si ce n’en est pas un, le fait de dire  » c’est comme un Tycoon « , c’est bon, le style de jeu est posé sur la table.

Parc d’attractions, zoos, gestion des transports et même de pizzerias. Sans parler des dérivés Tycoon gratuits sur internet allant jusqu’à la simulation de toilettes sur aires d’autoroute. Les jeux de gestions, c’est la vie. Certains d’entre eux m’ont fait passer le temps à une vitesse folle tellement il y a du travail à accomplir.

Mais aujourd’hui je vais vous parler de RollerCoaster Tycoon Adventures, la dernière itération des jeux Tycoon sorti sur Nintendo Switch. Voyons-voir si cette version portable est à la hauteur des autres titres Tycoon.

RollerCoaster Tycoon Adventures : attente simulation

Il y a déjà presque 2 ans que RollerCoaster Tycoon Touch est sorti sur smartphone et il est toujours mis à jour régulièrement, en plus d’être très bien noté et suivi par les joueurs. Pour ma part, en étant fan des Tycoon, je l’ai évidement testé pendant un temps.

Je l’ai juste lâché car les jeux sur téléphone ne m’attirent pas et que c’était juste un test. Je me souvient avoir été agréablement surpris par la gestion et le gameplay pour un jeu sur téléphone.

Mais pourquoi je vous parle de RollerCoaster Tycoon Touch avant de vous parler plus en détails de RollerCoaster Tycoon Adventures sur Nintendo Switch? Car il s’agit tout simplement d’une du jeu smartphone vendu à prix d’or avec énormément moins de choses et surtout une optimisation à l’ouest. Les fans de PlayStation Vita ne seront pas étrangers à ce phénomène avec des dizaines de titres disponibles sur leur consoles et qui ne sont que des portages des jeux 3DS ou smartphones avec un frame-rate tout aussi douteux.

Au menu ce soir

Dans le menu, le choix entre trois modes de jeu fidèles à la licence s’offrent à nous. Un mode « Aventure » avec 4 terrains de jeux ou la gestion sera de mise. Un mode « Scénario » avec des défis à remplir sur des terrains différents avec des parcs déjà commencés et pour finir le mode « Bac à sable« . C’est ce fameux mode ou l’argent est illimité et les décisions que vous prenez n’ont pas de conséquences, l’idéal pour apprendre à créer des structures compliqués où simplement s’amuser sans se prendre la tête.

Un onglet  » Tutoriel  » est présent aussi et à faire impérativement, comme dans chaque jeu de gestion. Si dans les précédents RollerCoaster Tycoon on pouvait écrire « Gestion » avec un énorme « G », là attendez vous à une gestion avec un microscopique « g ».

Tout ce qui sera gestion des employés, recrutements, du bien être des visiteurs, et j’en passe vous pouvez dors et déjà l’oublier. En effet, rien de tout cela ne sera gérable dans RollerCoaster Tycoon Adventures. Les humeurs des visiteurs seront affichés dans les bulles de bande-dessinées mais ce n’est en rien handicapant. Par exemple dans les précédents jeux, pour poser des toilettes, il y avait une zone à couvrir vous obligeant à en construire plusieurs pour que les visiteurs aillent se soulager n’importe où dans le parc. Ici un seul toilette suffit pour un parc entier, ça ne gênera personne. Et cela marche de cette façon avec tous les autres services. En gros le jeu se résume à poser des manèges et des services, des routes pour les relier, un arbre par ici, et voilà ! Les profits augmenteront forcement, ce qui n’est pas vraiment amusant.

Le nombre de manèges de départ n’est pas énorme et une fois que vous aurez tout débloqué il ne sera pas beaucoup plus conséquent. Car oui les manèges sont à débloquer sous forme de permis à acheter qui se recherchent sur plusieurs jours. Même si vous avez les sous pour le payer, vous devrez attendre un certain temps. Coté graphisme on est à des années lumière de ce que la Nintendo Switch a déjà pu nous montrer pour l’instant.

Avec un frame-rate qui réduit à vue d’œil au fur à mesure que le parc s’agrandit et que la foule commence à engorger des allées. La jouabilité a elle aussi des ratés. Un jeu de gestion en temps normal à la manette, c’est déjà frustrant, mais là c’est déroutant.

En conclusion de mon test de RollerCoaster Tycoon Adventures 

RollerCoaster Tycoon n’est plus ce que c’était. Les jeux de gestions de maintenant sont de plus en plus complet et jouissif et plutôt que de jouer à cette version de RollerCoaster Tycoon qui va vous donner le sentiment d’avoir acheté une copie en cassette vidéo d’un Bluray je vous conseille de relancer un ancien épisode sur PC !

Aucune ambition et envie n’a été mise dans ce portage. C’est un jeu de gestion sans gestion et avec une optimisation complètement dans les choux et des défis sans difficulté. C’est surtout un titre je ne recommanderais pas aussi bien aux amoureux de gestion que les joueurs plus occasionnels.

Je remercie toutefois Amélie de BigBen Interactive pour la version dématérialisée du jeu qui m’a été gentiment offerte pour réaliser ce test.

Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Google+
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *