Scrubs équipe

Scrubs. Un mot qui résonne dans ma tête même après des années. Mais qu’est-ce que c’est ? Et bien il s’agit d’une série télé américaine sortie en 2001 et terminée en 2010 après 9 saisons. Mais qu’est ce que peut bien avoir de particulier une série hospitalière ? Entre Dr. HouseUrgences ou encore Grey’s Anatomy on en a soupé de ces séries. Et bien rassurez-vous, Scrubs est tout simplement pour moi aujourd’hui une des meilleures séries existantes. Explications.

Un hôpital pas comme les autres

Ce qui fait la force de Scrubs ce sont ses personnages. Le héros, JD (Zach Braff) est interne en médecine et débarque dans le monde hospitalier accompagné de son meilleur ami Turk (Donald Faison) avec qui il fait les 400 coups. Ils vont rencontrer la sublime Eliott Reed (incarnée par Sarah Chalke) et la relation entre cette dernière et JD sera une sorte de fil rouge tout au long de la série. Le ton général de la série est humoristique mais si vous êtes comme moi vous allez passer par toutes les émotions en la regardant : rires, larmes etc… Jamais une série n’avait si bien retranscrit les différentes émotions qu’éprouvent leurs acteurs. L’hôpital du Sacré-Coeur abrite tout un tas de médecins dont le fameux Dr. Cox (John C. McGinley). Mentor (malgré lui) de JD, ses réparties cinglantes et sa façon de traiter notre héros comme une fille vous ferons mourir de rire. Des tas d’autres personnages (le Dr. Kelso, Todd ou encore Carla…) viennent égayer cet hôpital et vous trouverez rapidement un chouchou parmi eux. Par ailleurs, je suis habituellement un fan des VOST car un doublage est rarement à la hauteur de l’original. Et pourtant, pour Scrubs je ne peux que vous conseiller la version française tellement les doubleurs ont fait un travail remarquable.

Scrubs JD et Turk
JD et Turk, médecins et crétins…

 

Un humour à multiples doses

 Un autre atout de cette série c’est bien évidemment son humour. La série se divise en 24 épisodes de 20 minutes par saison pour un total de 9 saisons. Ce qui nous laisse le temps d’apprécier l’évolution des personnages mais aussi de rire avec eux. Vous adorerez voir Cox humilier ce pauvre JD ou voir ce dernier partir dans ses rêves éveillés. Ce qu’il imagine est souvent complètement barré et impossible de voir un épisode sans une de ces scènes puisque notre héros est un éternel rêveur. Martyrisé par le concierge tout au long de la série, ces scènes sont également l’occasion de rire aux éclats. Mais sachez tout de même que si l’humour est au centre de la série, il y a différents degrés d’humour. Personnellement je ne me lasse pas de la regarder. Je l’ai déjà vue entièrement plusieurs fois et même en connaissant chaque réplique je ris aux éclats à chaque fois. Impossible de ne pas rire devant Scrubs sauf si vous pensez que rire vendra votre âme à Satan en personne et que vous finirez en Enfer pour l’éternité. Si c’est vraiment le cas je suis fichu alors !

Scrubs concierge
Le concierge. La bête noire de JD

 

Une série réaliste

Hé oui ! Là où Scrubs se démarque de toutes les séries humoristiques habituelles c’est par son réalisme. Si quelques situations sont assez « calculées » (normal c’est une série), on se dit que finalement tout est susceptible d’arriver. Deuxième point de démarcation, l’absence totale de rires enregistrés. Oui vous avez bien lu. Ces rires qui ponctuent les gags ou blagues des acteurs dans les autres séries télé (Friends, How I met your motherMa famille d’abord etc…) sont totalement inexistants ici. Et croyez moi, ça renforce encore l’humour. Et pour renforcer cette immersion, la bande originale est tout simplement géniale. Les chansons qu’on entend en fond sonore sont parfaitement adaptées à chaque situation et ce sont très souvent d’excellents titres. Les passages drôles se succèdent aux passages émouvants et j’ai moi-même versé quelques larmes à certains passages (encore maintenant les larmes montent tellement le tout est bien filmé et bien joué). Croyez-moi, m’émouvoir n’est pas chose facile mais je vous met au défi de ne pas être touché par Scrubs et ses personnages crédibles et attachants.

Scrubs Cox et Kelso
Les Dr. Cox et Kelso les tyrans de l’hôpital et ennemis jurés

 

Conclusion : Ca se soigne docteur ?

Bien entendu que ça se soigne. Le meilleur moyen d’égayer votre journée c’est de regarder un épisode de Scrubs. Croyez-moi, au même titre que pour Kaamelott, si vous regardez un épisode et que vous n’arrivez pas à sourire au moins une fois alors je ne peux plus rien pour vous. Cette série est légendaire. Je ne me lasse pas de revoir encore et encore chaque épisode. Testez la et vous m’en direz des nouvelles ! … Quoi ? Vous êtes encore là ? Mais faites donc comme JD, allez-y en volant ! Soyez un aigle !

Scrubs Aigle
« Je suis un aiiiiiiiiiigle ! »
Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

3 commentaires sur “Scrubs ou les délires du Sacré Coeur

  1. C’est l’une des rares séries que j’arrive à regarder encore et encore sans jamais me lasser de ses personnages ou de ses blagues. Et c’est aussi l’une des rares à me mettre minable à chaque fois que je passe sur certains épisodes, tant l’écriture est juste, touchante sans en faire des tonnes.

    Très bon article Romain, et magnifique choix pour la dernière image !

  2. Petite préférence pour cette victime de Ted et son groupe (réellement « the banks ») qui fait de bien bonnes chansons je trouve! <3
    Une série que je vais très certainement regarder pendant les congés de Noël ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *