Le Secret du Mari Liane couverture française

Alors que mes vacances touchent à leur fin (malheureusement), je vous propose un nouveau « Romans de Gaara » que j’ai dévoré sur la plage en Normandie. Ce roman, intitulé « Le Secret du Mari » et écrit par Liane Moriarty possède un synopsis qui m’a donné envie de me plonger dedans : « Une femme découvre dans le grenier une lettre de son mari à n’ouvrir qu’après sa mort. Mais ce dernier est encore en vie. Doit-elle l’ouvrir ? » Partons en Australie où les secrets vont bouleverser plusieurs vies.

« Le Secret du Mari » ou comment une lettre peut tout détruire

Une histoire attirante

L’histoire se déroule dans la ville de Sydney où nous faisons connaissance avec la mère de famille Cecilia Fitzpatrick qui a une vie parfaitement organisée entre ses ventes de Tupperware, ses enfants et ses activités. Elle a trois enfants EstherPolly et Isabel. Son mari John-Paul et elle sont ensemble depuis de nombreuses années. Ce dernier est en déplacement et alors que Cecilia cherche un fragment du mur de Berlin dans son grenier pour sa fille Esther qui se passionne pour le sujet, elle va tomber sur une lettre cachetée écrite par son mari il y a longtemps et portant la mention : « A n’ouvrir qu’après ma mort« . Intriguée, Cecilia ne sait pas si elle doit l’ouvrir ou non et trahir ainsi son John-Paul qui est encore bien vivant. Cette lettre sera au centre de l’histoire qui nous fera découvrir d’autres personnages venant étoffer la galerie de personnages avec Rachel Crowley, une vieille dame qui a perdu sa fille dans un meurtre bien des années auparavant. Il y a également Tess, vivant à Melbourne, une femme dont le mari lui a avoué qu’il était amoureux de sa cousine. Celle-ci décide donc de rentrer dans sa ville natale de Sydney voir sa mère qui y vit toujours. Ces destins vont se croiser tout le temps et chaque personnage va évoluer d’une manière bien à lui. Bien évidemment tout a un sens et on comprend vite que cette lettre est le point de départ d’événements importants. De nombreux personnages interviendront en temps voulu dans le scénario et on s’attache à certains alors qu’on en déteste d’autres.

Lettre cachetée et plume d'oie dans un encrier
La lettre de John-Paul va tout déclencher…

Un style agréable

Le style d’écriture de Liane Moriarty est vraiment très agréable à lire. Le fait d’avoir choisi une histoire tout à fait plausible mais également une époque actuelle (elle mentionne par exemple l’iPad) est un plus pour l’immersion puisqu’en tant que lecteur on visualise facilement chaque situation sans avoir vraiment besoin d’un imaginaire digne d’un romancier. Cela permet également de ne pas submerger le lecteur sous des détails trop nombreux pour planter un décor. De plus, les lieux visités ne sont pas forcément au centre de l’histoire et restent généraux (une école, une maison…) et ne sont pas là pour accaparer l’histoire qui tourne en fait vraiment autour des personnages de TessCecilia et Rachel. Mais pas que puisque si ce sont les personnages dont on suit les points de vue et les états d’âme, les autres (comme les enfants de Cecilia, son mari ou encore le fils de Rachel) ont un rôle prépondérant afin d’enrichir les protagonistes principaux. C’est là la force du roman puisque « Le Secret du Mari » propose ainsi un scénario qui évolue en même temps que ses personnages et même lorsque le lecteur découvre le contenu de la lettre (oui rassurez-vous vous ne resterez pas dans l’ignorance) l’intérêt n’en est pas moins émoussé. En effet, on a envie de savoir ce qu’il va se passer ensuite pour les différents personnages. Liane Moriarty réussit à nous tenir en haleine et même si par habitude j’ai deviné pas mal de choses avant la fin (notamment le contenu de la lettre) j’ai néanmoins pris plaisir à le lire en deux jours.

Liane Moriarty photo et citation
L’auteur et une de ses citations.

Conclusion sur « Le Secret du Mari »

J’aime beaucoup lire des styles différents et quand un synopsis me plait, j’ai du mal à ne pas craquer et à ne pas me lancer. Ici je n’ai pas été déçu. Alors certes l’imaginaire n’est pas vraiment sollicité et avec un peu de logique et d’analyse on découvre beaucoup de choses rapidement mais malgré tout le style de Liane Moriarty arrive à faire de ce « Le Secret du Mari » un excellent roman qui vous occupera quelques heures en vacances si vous souhaitez vous vider la tête sans réfléchir et faire connaissance avec des personnages à la fois humains et attachants. D’autant plus que le roman est relativement court et ne vous prendra que quelques heures pour être lu.

Scénario:3.5 Stars
Style d'écriture:4 Stars
Longueur:2 Stars
Note finale:3.5 Stars

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *