[Romans de Gaara] « Les Enfants de la Terre – La Vallée des Chevaux »

Les Enfants de la Terre - La Vallée des Chevaux couverture française

Après le premier tome qui nous faisait découvrir la jeune Ayla évoluant avec le Clan, nous allons découvrir comment elle arrive à s’en sortir après avoir été bannie par ce dernier. Sa rencontre avec des humains qui lui ressemblent changera-t-elle son existence ? Suivre la jeune femme sera-t-il toujours aussi intéressant ? Début de réponse dans ce nouveau « Roman de Gaara » qui a pour sujet : Les Enfants de la Terre – La Vallée des Chevaux.

La Vallée des Chevaux : Quand Ayla rencontre Jondalar

Seule au monde

Nous retrouvons ainsi au début de « La Vallée des Chevaux » la jeune Ayla qui vient d’être bannie du Clan par l’ignoble Broud. Ce dernier a lancé sur elle la Malédiction Suprême alors même qu’elle venait de perdre son dernier allié Creb, le Mog-ur du Clan. Livrée à elle-même et déchirée de devoir abandonner son fils sang-mêlé DurcAyla va suivre les conseils de sa mère adoptive Iza et partir à la recherche des « Autres« , ainsi que sont appelés les Homo Sapiens par les membres du Clan (qui sont eux des Néandertaliens). Toujours écrit par Jean M. Auel, ce second tome des aventures d’Ayla est dans la veine du premier avec un personnage principal qui se retrouve souvent seule pour affronter les défis qui l’attendent sauf que cette fois-ci les dangers seront tout autres ! En effet, après avoir vécu dans le ClanAyla se retrouve à devoir survivre seule et part donc à la recherche des Autres mais aussi d’un endroit où vivre et déniche ainsi une superbe caverne qui lui permettra de s’abriter. Mais pour survivre il lui faudra se procurer de la nourriture et donc chasser. Malheureusement cette dernière ne sait utiliser qu’une fronde (bien qu’elle y soit extrêmement habile) et il va lui falloir redoubler d’ingéniosité pour tuer de plus gros animaux en étant seule et sans aide. Elle jettera son dévolu sur un des nombreux chevaux sauvages qui habitent la plaine en bas de sa caverne et en tuant une jument, Ayla sauvera son poulain qu’elle va recueillir et qui deviendra sa plus fidèle compagne qu’elle appellera Whinney. Il faut savoir qu’à cette époque les chevaux sont de simples animaux sauvages et qu’Ayla va réussir ce que personne ne pensait possible.

4 chevaux préhistoriques broutant de l'herbe
Les chevaux ont une place importante dans ce tome !

Jondalar = l’Autre

Parallèlement aux aventures d’Ayla, nous faisons la connaissance de deux frères Jondalar et Thonolan, deux membres du peuple des Zelandonii. Ayant entrepris un Voyage, les deux frères sont partis loin de chez eux et feront de nombreuses rencontres. Les chapitres alternent souvent entre les phases avec Ayla puis celles où Jondalar est le héros. Le lecteur peut ainsi commencer à voir comment sont par exemple perçus les membres du Clan (les Néandertaliens donc) par les Homo Sapiens qui eux ont la parole et s’en servent. Cette discrimination aura un gigantesque rôle pour la suite notamment lorsque les deux scénarios se rejoindront à un moment et où Ayla verra enfin pour la première fois des hommes comme elle. Dans un style complètement différent de sa première aventure mais dans la continuité directe, Ayla va encore nous faire rêver et va vivre de nouveau des expériences intenses ! La plus folle sera paradoxalement la plus naturelle puisque Jondalar va l’initier au sexe véritablement. En effet, Ayla n’a connu que la brusquerie de Broud dans le premier volet de la saga et elle n’a pas conscience que son corps peut lui procurer du plaisir. Ces scènes, loin d’être édulcorées ou superflues sont au contraire essentielles pour la reconstruction mentale d’Ayla et sa découverte des Autres. Le deuxième aspect important de ce tome est la relation entre Ayla et les animaux. Il y a bien sûr Whinney mais également d’autres surprises plutôt sympathiques qui ajoutent du piment à un récit déjà intéressant et prenant ! De même, Jean M. Auel continue sur sa lancée et propose dans La Vallée des Chevaux de nombreuses explications détaillées sur tout un tas d’objets et de rituels de l’époque mais cette fois-ci du côté Homo Sapiens. Il est donc intéressant de découvrir les différences entre les deux peuples.

Différences Néandertal Homo Sapiens
Les différences de boites crâniennes entre l’Homo Sapiens et le Neandertal

Conclusion de La Vallée des Chevaux

En proposant une suite directe aux aventures d’Ayla et en incluant enfin une rencontre avec les AutresJean M. Auel réussit son pari et nous conte une nouvelle fois une histoire prenante qui se dévore rapidement. Alors bien sûr, ce volume ne s’adresse qu’à ceux qui ont lu le premier puisqu’il est une suite directe. Néanmoins je ne peux que vous le conseiller tant suivre la belle Ayla qui n’est désormais plus seule et va pouvoir combiner son savoir avec celui des Autres par le biais de Jondalar est plaisant. Alors bien sûr, comme son prédécesseur, le tome se termine évidemment par un cliffhanger de toute beauté vous invitant à lire la suite et c’est bien sans surprise ce que j’ai fait. En attendant de le finir et d’en rédiger une critique je vous invite fortement à démarrer cette saga si vous cherchez quelques livres à lire dans une ambiance de Préhistoire.

Scénario:4 out of 5 stars
Style d'écriture:4 out of 5 stars
Longueur:3.5 out of 5 stars
Note finale:4 out of 5 stars

Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire