Deux jeux cultes en un !

Il y a deux semaines, Koch Media nous offrait une copie de Puyo Puyo Tetris pour la Switch, il est maintenant temps de revenir sur ce titre fun et convivial et d’en donner un verdict !

Un mode histoire anecdotique

Même si ce n’est pas vraiment ce que l’on attend d’un jeu comme Puyo Puyo Tetris, le jeu propose bel et bien un mode histoire. Le scénario ne vole pas très haut : des habitantes d’une planète sur laquelle on joue à Puyo Puyo se retrouvent teleporté dans un vaisseau avec cette fois-ci des personnes ne jurant que par Tetris. Ces différents personnages vont se livrer des batailles de Tetris et Puyo Puyo pour apprendre à se connaître, pour se calmer, pour retrouver certains de leur compagnons, enfin pour tout en fait !
Ainsi le mode histoire n’est qu’un enchaînement de parties en 1 contre 1 ou en contre la montre. C’est un mode de jeu pour lequel je n’ai pas trouver trop d’interet, mais ils auront au moins fait l’effort de le proposer. Et puis il sert aussi à initier les jeunes joueurs à Tetris ou Puyo Puyo (en plus de la section tutoriel accessible depuis le menu du jeu). Et tout n’est pas à jeter même si l’histoire ne tiens pas vraiment debout, les dialogues font quand même parfois sourire et c’est une ambiance très bon enfant qui détend assez facilement même quand on a pas vraiment le temps de jouer beaucoup !

Des modes de jeu en voici en voilà

L’un des gros points forts de Puyo Puyo Tetris c’est bien sa rejouabilité, il combine deux jeux avec une rejouabilité quasi infinie mais il ne s’arrête pas à ça puisque il nous propose plein de modes de jeux différents pour augmenter la durée de vie du titre. La plupart de ces modes sont jouable tout seul comme à deux, à l’exception du mode « challenge » accessible seulement en solo et dans lequels on retrouve divers petits défis sur lesquels il faudra par exemple faire le plus de ligne dans Tetris dans un temps limite, détruire un nombre de lignes précis le plus vite possible et en faisant un score assez elevé. C’est vraiment une section faite pour constater nos progrès et pour s’entrainer pour jouer de mieux en mieux. Mais ce n’est pas dans cette section où je me suis le plus amusé mais bien dans celle des jeux jouable en multijoueur. Dans les différents modes on trouve ainsi un classique mode versus sur lequel chaque joueur peut s’affronter tout en jouant chacun à son jeu préféré, par un exemple un jouera à Tetris tandis que l’autre jouera à Puyo Puyo. Simple mais efficace les joueurs s’affrontant peuvent donner des handicaps à leur adversaire pour le ralentir et le faire perdre. On trouve aussi un mode Fusion dans lequel les deux jeux sont joué simultanément sur le même plateau, ainsi Puyos et Tetriminos se retrouvent fusionnés. Assez complexe à prendre en main puisque il faut prévoir à l’avance ses coups, ce n’est pas sur ce mode où je m’amuse le plus.

Le mode Swap est pour moi le mode le plus amusant du jeu : on y joue les deux jeux à des intervalles réguliers, ainsi on se retrouve interrompu dans notre partie de Tetris pour nous retrouver sur une partie de Puyo Puyo. Les règles sont les mêmes qu’un mode versus standard, mais du fait que les plateaux de jeux sont tout le temps interchangés on s’y amuse plus qu’un mode classique. Pour accompagner le mode Swap on trouve aussi le mode « Party » où là encore les règles ne changent pas vraiment d’un mode classique, à la différence qu’ici des bonus apparaitront aléatoirement sur notre plateau, une fois « détruit » ils donneront un malus à l’adversaire, comme par exemple une vision réduite, les pièces qui se retrouvent directement en bas ou alors des pièces modifiées plus dures à placer. Pour conclure sur les modes jouables à plusieurs on trouve le mode « Big Bang » ici aussi le joueur pourra choisir son jeu de prédiléction. Le but étant de résoudre le plus de puzzles possible pour faire descendre la vie de l’adversaire. Je dois dire que sur ce mode, un joueur de Tetris sera bien plus avantagé qu’un joueur Puyo Puyo, c’est tout du moins le ressenti que j’en ai eu. Je trouve que c’est bien plus rapide et plus « clair » sur Tetris. Sur Puyo Puyo il faut en effet prévoir comment placer ses Puyo pour faire un combo en détruisant tout les Puyo, tandis que sur Tetris les formes étant déjà « pré-découpés » sur le plateau il suffit de les faire descendre le plus vite possible et c’est une victoire assurée !

Un bilan plus que Correct

Il n’y a pas grand chose à dire de plus sur Puyo Puyo Tetris, le mode histoire n’est pas vraiment intéressant, on s’en lasse et on passe rapidement à des parties en local ou en ligne pour s’amuser un peu plus. Et c’est bien là que reside la force du jeu : dans le multi-joueur. Le multi local avec des collègues en pause, avec un ami ou en famille c’est le meilleur moyen de s’amuser et de passer un bon moment en rigolade. Il ne faut pas non plus négliger le mode en ligne, même si quand je m’y suis essayé je ne suis tombé que sur des pro gamers japonais qui me faisait vraiment très mal c’est assez sympathique de pouvoir jouer à Tetris ou Puyo Puyo avec n’importe qui. Ce qui me fait encore rebondir sur un point assez fort du jeu : les parties sont rapides. Ça se prête complètement au design de la Switch ! Une petite partie dans le train avant d’aller travailler, en pause, en salle d’attente, etc. C’est vraiment un jeu adapté au format portable de la Switch et je pense que les éditeurs le savent puisque le prix est plus élevé que sur les autres consoles (40 euros sur Switch contre 30 sur la PS4). J’aurais préféré que le prix soit le même partout mais c’est le jeu ma pauvre Lucette !
En bref Puyo Puyo Tetris est vraiment un jeu solide et très fun à jouer qu’il se faut avoir dans sa ludothéque Switch, ne serait-ce que pour le mode multijoueur local. Mais peut-être faut-il attendre un alignement des prix avant de sauter le pas. 30 euros me semblant un prix plus que correct.

Non non, le jeu est vraiment plus cher sur Switch !

Alexandre "Macsh"

Collectionneur de jeux vidéo de toutes générations et cinéphile qui aime passer ses matinées au cinéma.

Les derniers articles par Alexandre "Macsh" (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *