Marvel Cinematic Universe Partie 2

Marvel Cinematic Universe - Phase 1

Le Marvel Cinematic Universe, ou la mythologie moderne

A l’occasion de la sortie prochaine dans les salles de Avengers : Age of Ultron (le 22 Avril, rappelons-le), je vous propose une série d’articles pour rendre hommage à l’une des sagas cinématographiques les plus importantes d’Hollywood, le Marvel Cinematic Universe (ou l’univers cinématographique Marvel en français… C’est moins classe, hein ?). Mais qu’est-ce que donc que ça ? C’est bien simple, comme pour les comics dont il est issu, c’est un univers cohérent rassemblant une multitude de personnages dans des histoires où ils se retrouvent seuls, à deux ou en gang-bang de collants multiples. Pour mieux s’y retrouver, les créateurs de cette série de films l’ont découpée en différentes saisons, appelées « Phases ». Mais trêve de bavardage, rentrons dans le vif du sujet avec la genèse du projet…

Attention : le texte qui suit contient de jolis petits spoilers. Ceux qui n’ont jamais vu les films Marvel et qui veulent les découvrir sans savoir ce qu’il se passe avant, ne lisez pas cet article.

« Happy to see me again?»

Tony StarkNous retrouvons notre milliardaire en armure fan de AC/DC quelques temps après ses premiers pas dans le monde en tant que superhéros. Après avoir révélé son identité secrète au monde, tout semble aller pour le mieux pour ce bon Tony Stark. Sauf que c’est un personnage tout en dualité qui nous est proposé lors de cet Iron Man 2 ( toujours dirigé par le sympathique John Favreau ). En effet, Stark est mourant, contaminé par le palladium qu’il se rentre dans le torse et qui le sauve des éclats de bombe qui se dirigent vers son cœur. On retrouve donc d’un côté, notre génie en mode irrévérencieux, défiant le gouvernement américain, son copain Rhodey et son concurrent Justin Hammer, et de l’autre, un homme blessé, se sachant condamné et noyant ce qu’il reste de sa vie dans l’alcool et de la bouillie à la chlorophylle.

Bien évidemment, un grand méchant, Ivan Vanko, campé par Mickey Rourke, fait son apparition et titille Iron Man. Cependant, Stark n’affronte pas cet adversaire seul. En effet, outre le fait que James Rhodes prend enfin son rôle de War Machine à cœur, la Maison des IIvan Vankodées a la bonne idée d’intégrer son héros encore plus profondément dans la mythologie du Marvel Cinematic Universe en faisant intervenir les agents du SHIELD. Coulson est donc de retour, accompagné de Natasha « Black Widow » Romanoff ( incarnée par la sublimissimo-fantasmatique Scarlett Johansson ) et de Nick Fury. Comme d’habitude, le film se clôture par une scène cachée qui annonce tout simplement le prochain superhéros à apparaitre sur grand écran…

Je ne résiste pas à vous montrer la scène d’apparition d’Iron Man dans ce second film

« I am the Mighty Thor ! »

ThorPour la première apparition du Dieu du tonnerre sur grand écran, Marvel nous narre bien évidemment la genèse du personnage. De ses premiers pas où il lorgne Mjolnir, son fameux marteau, à son insubordination contre son père, Odin (joué par Anthony Hopkins), qui lui vaudra d’être exilé sur Terre, on suit les pérégrinations de Thor (Chris Hemsworth) et de sa bande jusqu’à sa victoire contre le Destructeur, sorte de méga armure mystique sensée potéger Asgard.

Si ce film est loin d’être le meilleur du Marvel Cinematic Universe, il a le mérite d’être celui qui l’y ancre le plus. En effet, outre la présence habituelle de l’agent Coulson (Clark Greg) et de Nick Fury, on peut noter la présence de Clint Barton, alias Hawkeye, (Jeremy Renner) qui fera partie de la troupe des Vengeurs deux films plus tard. Mais surtout, c’est l’occasion de révéler la présence de Loki, frère de Thor, Dieu de la discorde et premier Super Vilain qui apparaîtra régulièrement dans les productions du Marvel Cinematic UnLokiiverse. Magistralement interprété par Tom Hiddleston, Loki est de très loin le personnage le plus intéressant et le plus complexe de Thor. A noter aussi, la présence de Jane Foster, jouée à l’écran par la belle Natalie Portman, et celle de Erik Selvig, professeur d’astrophysique, que l’on voit parler à Fury lors de la scène cachée. Cette fameuse scène sera aussi l’occasion d’introduire le Cube Cosmique – alias, le Tesseract -, artefact ô combien destiné à être important lors des Avengers.

La scène Post générique de Thor

Mais ceci est une autre histoire, qui sera contée une prochaine fois, tout comme celle de l’apparition du premier Vengeur, LE Super Soldat.

Pour voir les autres parties du dossier Marvel Cinematic Universe, voici les liens:

– Partie 1

– Partie 3

– Partie 4

 -Partie 5

Avatar
Viendez!
Les derniers articles par Julien (tout voir)
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

2 commentaires sur “Marvel Cinematic Universe Partie 2”

Laisser un commentaire