Terra Formars Asimov tomes 1 et 2

J’adore découvrir de nouveaux mangas. C’est pourquoi, quand les éditions Kazé Mangas m’ont gentiment envoyé les deux tomes de Terra Formars Asimov j’ai sauté de joie. D’abord parce qu’avoir la confiance d’un éditeur aussi prestigieux est une chance et aussi parce que le titre me faisait de l’œil de par son synopsis. Petite critique de suite.

Terra Formars Asimov : Monstres Russes

Une histoire attrayante

Avant toute chose, il faut savoir que Terra Formars Asimov est un spin-off de la série originale Terra Formars. Un spin-off, pour ceux qui l’ignoreraient, c’est une histoire utilisant un ou plusieurs personnages d’une œuvre originale pour en dévoiler ses origines ou éventuellement des aventures qu’il(s) vivrai(en)t en parallèle. Ici, le personnage d’Asimov a été choisi. Je vais être honnête, je ne connaissais pas du tout Terra Formars et encore moins le personnage en question. Peut-on donc lire ce spin-off sans être largué ? Absolument. Il s’agit d’une bonne entrée en la matière même j’ai envie de dire ! L’histoire de Terra Formars Asimov se déroule donc en Russie au XXVIIème siècle. On retrouve Asimov et son escadron qui reçoivent la mission de traquer un gigantesque monstre affilié à la mafia russe. Nos héros attendent en effet que le vaisseau « Annex 1 » qui doit les amener sur Mars soit terminé d’être construit. Asimov et son escouade ont subi une opération M.O. qui a vu leur corps fusionner avec un animal ou une plante pour en posséder les propriétés. Ainsi Asimov a été associé avec le crabe royal de Tasmanie ce qui lui confère une force et une protection inouïes. Ses compagnons ne sont pas en reste puisque la plantureuse Elena par exemple possède le pouvoir de poison associé à la belladone. Ce commando doit aller sur Mars pour trouver un remède à une maladie d’origine extraterrestre qui affecte le monde humain, dont la fille d’Asimov, et qui reste incurable à ce jour. Le monstre qu’ils vont devoir affronter sera pour eux un bon entraînement en vue de ce qui les attendra sur Mars. Ce sera l’occasion de voir à l’œuvre ce commando en combat réel.

Terra Formars Asimov l'équipe au grand complet
Voilà l’équipe au grand complet !

Dessins au top

Terra Formars Asimov est dessiné par Boichi et le trait se détache donc un peu de l’œuvre originale (j’ai comparé un peu les deux quand j’ai vu que ce n’était pas le même dessinateur) mais il est très agréable et fidèle. Les détails sur les personnages et les décors sont très fins et le style graphique me plait beaucoup. On pourra peut être reprocher au dessinateur d’avoir un peu abusé sur les gros plans des parties intimes d’Elena. Même si je trouve le personnage sexy, la plupart de ces scènes sont à mon avis superflues. Malgré tout il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un manga et que ce média est spécialisé dans l’hypersexualisation à outrance des personnages féminins. Même dans de simples shonen on retrouve cet aspect « sexy » (rappelez-vous Mastumoto dans Bleach ou Tsunade dans Naruto). Et comme il s’agit ici d’un seinen on en voit simplement un peu plus. Les différentes transformations sont parfaitement dessinées et on ressent bien l’impression de puissance qui se dégage des personnages à ce moment-là. Les combats sont également très bien dessinés et on sent la violence de chaque coup donné ainsi que la vitesse de ces derniers. Les combats montent d’ailleurs en intensité au fur et à mesure pour atteindre l’apothéose avec le combat final du deuxième et dernier volume de ce spin-off centré sur Asimov. Ce qui est bien c’est que du coup l’histoire ne traine pas en longueur et donne suffisamment de détails pour que le lecteur qui découvre la saga (comme moi) ne soit pas largué complètement.

Conclusion

Peut-on conseiller Terra Formars Asimov ? Absolument. Les fans du manga d’origine seront sans doute contents d’en apprendre plus sur Asimov, le Dieu de la Guerre. Pour les autres ce sera une excellente entrée en matière dans cet univers travaillé et adulte. Pour tout vous dire cela m’a même carrément donné envie de commencer à lire la saga originale. Avec ses deux tomes (dont le dernier sera disponible dès le 5 juillet prochain), ce spin-off est tout bonnement excellent. Je ne peux que vous conseiller d’y jeter un œil à l’occasion et peut être que comme moi vous aurez envie de lire l’œuvre dont il est tiré !

Le premier tome de Terra Formars Asimov est disponible depuis le 17 mai dernier. Le deuxième et dernier tome paraitra le 5 juillet.

Scénario:
Dessins:
Univers:
Note finale:

* Cette critique a été rédigée grâce aux exemplaires des tomes 1 et 2 de Terra Formars Asimov gracieusement offerts par les éditions Kazé Mangas que je remercie chaleureusement.

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *