Cavale vers les étoiles Kinu attrape la tête de Roku avec sa jambe

Je vous avais parlé de l’excellente surprise de recevoir de la part des éditions Casterman un manga dans ma boite aux lettres la semaine passée. Ce titre c’était Cavale vers les étoiles de Ryoma Nomura. L’auteur étant complètement inconnu au bataillon pour moi j’ai cherché un peu avant de lire l’œuvre en question et il s’avère que c’est son premier manga. Action, cyborgs et univers alternatif voilà qui me plait bien en tout cas !

Cavale vers les étoiles : Détruire pour rentrer

Univers alternatif

Cavale vers les étoiles débute par une scène dans laquelle une fillette nommée Kinu est enchaînée dans un camion en transit. On apprend très rapidement qu’elle a été créée à partir de l’ADN de Martien, ce qui la rend spéciale. Elle doit ainsi être transférée à Londres pour servir l’empire Britannique. Car nous sommes dans un monde parallèle où les Britanniques contrôlent le monde et où la technologie est bien plus avancée que la notre notamment en terme de robotique. Kinu va réussir à s’enfuir et va croiser le chemin de la jeune et sympathique Roku qui vend des nouilles pour rembourser ses prothèses. Cette dernière est en effet à moitié robotisée mais doit travailler pour payer ses implants. Elle va nourrir Kinu qui va ensuite se faire agresser par la mafia locale et entraîner Roku malgré elle dans ses histoires. Les deux fillettes vont ensuite fuir leurs poursuivants car l’armée britannique ne veut pas laisser partir son spécimen si facilement ! S’ensuivra donc de nombreuses scènes d’action dans lesquelles Kinu démontrera sa supériorité. En effet, en tant que mutante elle possède des aptitudes hors du commun et son but n’est autre que de retourner sur sa planète d’origine : Mars. Roku va donc lui donner un coup de main et leur périple ne sera pas sans embûches. Par ailleurs, la jeune Roku sait également se défendre grâce à ses prothèses et sera d’une grande aide face aux différents ennemis rencontrés par le duo. Leur aventure est ainsi pleine d’action et de rencontres plus ou moins heureuses.

Cavale vers les étoiles Kinu se balade avec un revolver qu'elle met dans sa culotte
Les premières pages donnent tout de suite le ton de l’histoire !

Premier essai réussi

Pour un premier manga, Cavale vers les étoiles est plutôt réussi. En effet, l’univers est très bien exploité et décrit. Les personnages sont très attachants et l’action bien détaillée. On regrettera peut être certaines cases un peu brouillonnes mais dans l’ensemble le trait est très bon. On suit avec plaisir l’histoire de Kinu et Roku et la plupart des personnages rencontrés sont intéressants. En fait le seul vrai souci du manga c’est qu’il s’agit d’un One Shot. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le terme cela signifie que l’histoire ne va pas s’étaler sur plusieurs (dizaines de) tomes mais bel et bien dans un seul. Avec sa dizaine de (gros) chapitres et ses 326 pages, Cavale vers les étoiles vous proposera tout de même une belle aventure mais on sent qu’avec plus de tomes Ryoma Nomura aurait pu étoffer bien plus son univers et c’est dommage. Ainsi, aucune explication sur comment la Grande Bretagne a dominé le monde ni sur comment les habitants de Mars ont fomenté une rébellion. C’est un parti-pris mais l’histoire est centrée sur Kinu et son désir de rentrer sur sa planète d’origine. Tous les détails que le lecteur apprend sur l’univers sera au travers des personnages et de certaines scènes où l’on voit les ennemis de Kinu. Ces dernières ne sont d’ailleurs sans doute pas assez nombreuses pour tout expliquer et l’on peut rester sur sa faim une fois le manga dévoré et la fin digérée. On aurait en fait aimé passer plus de temps  en compagnie de Kinu et Roku et en savoir plus sur cet univers parallèle atypique. 

Conclusion

Au final, que retenir de ce Cavale vers les étoiles ? Et bien c’est une excellente surprise que je ne peux que conseiller aux personnes aimant le genre et cherchant une histoire courte mais pleine d’action. L’univers du manga mériterait d’être réutilisé par Ryoma Nomura pour une autre histoire mais dans tous les cas celle-ci a le mérite de vraiment divertir et c’est bien ce qu’on lui demande. Si le trait et l’histoire vous attirent, n’hésitez pas vous passerez un bon moment en compagnie de ces deux héroïnes déjantées !

Scénario:
Dessins:
Univers:
Note finale:

*Cette critique a été réalisée grâce à un exemplaire de « Cavale vers les étoiles » offert gracieusement par les éditions Casterman que nous remercions encore chaleureusement.

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *