Journal Nostalgie Logo plus consoles

Après des mois d’absence c’est le grand retour du Journal Nostalgie. J’avais assez peu de temps ces derniers temps et peu l’envie de faire du jeu rétro. La faute à des gros jeux qui m’ont occupé un moment et que je ne voulais pas lâcher comme Mass Effect 2, Mass Effect 3, Horizon Zero Dawn, The Legend of Zelda Breath of the Wild ou encore dernièrement l’excellent Yakuza Kiwami (que je n’ai pas encore fini d’ailleurs). Mais ce mercredi j’ai regardé ma Wii U et d’un seul coup j’ai eut envie de reprendre ma partie de The Legend of Zelda Wind Waker HD. Et j’ai donc pris mon gamepad

Journal Nostalgie n°22 : Mercredi 20 septembre 2017

Entrée 1 : Retrouvailles et révélations

Wind Waker Link avec la masse devant des boutons à pousserPremière mauvaise surprise (mais prévisible) mon gamepad n’avait plus de batterie. Je l’ai donc posé sur son socle et ait pris ma manette Wii U Pro. Elle non plus n’avait plus de batterie mais j’avais un câble de chargement assez long donc pas de problème. Jouer en « filaire » m’a même rappelé l’époque où j’y jouais sur Game Cube. Vous aussi vous connaissez cette sensation de détresse quand vous relancez un jeu auquel vous n’avez pas joué depuis des mois ? La difficulté à se remettre dedans et à retrouver instinctivement les contrôles ? C’est que j’ai connu ce mercredi. Je me retrouve avec mon Link accompagné de Tetra qui sont dans le monde souterrain. Je me dirige vers la salle où j’avais récupéré Excalibur et j’y rencontre l’ancien Roi d’Hyrule qui me raconte comment Ganondorf a condamné leur monde autrefois et que les Dieux l’ont englouti sous les flots. J’apprends également que Tetra n’est autre que la réincarnation de la princesse Zelda. Pour la protéger de Ganondorf, le Roi (qui n’est autre que mon fidèle compagnon le Lion Rouge) propose de la laisser dans ce sanctuaire pendant que lui et moi (enfin surtout moi) on va à la surface pour restaurer le pouvoir perdu d’Excalibur. Pour cela il me faudra trouver le temple du vent et le temple de la terre pour que les Sages prient et restaurent ainsi les pleins pouvoirs de mon épée. Comme toujours, mon ami le Lion Rouge a noté sur la carte marine les emplacements des temples. Il me parle également d’une Super Carte qui révèlerait les emplacement des fragments de la Triforce du Courage qui pourrait m’aider à les retrouver. Mais avant toute chose, comme lors de ma dernière session j’avais obtenu la masse je décide de faire le tour de quelques îles où j’étais bloqué.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entrée 2 : Plein de flèches et quarts de cœur

Wind Waker Link devant le quart de coeur déterré par le cochon noir
Merci cochon pour le quart de coeur !

N’ayant plus en tête exactement quelles îles abritant les grandes fées je n’avais pas pu visiter je me décide à toutes les refaire. Il y en avait ainsi deux que je n’avais pas pu visiter jusqu’ici. La masse me permet d’enfoncer les gros boutons qui barrent l’entrée de ces deux fontaines des fées. Chacune d’entre elles renforce ainsi mon carquois me permettant de posséder jusqu’à 99 flèches. Parfait car je sais que l’arc est un des objets les plus utiles du jeu. Je me souviens alors que sur l’île Géminée une fée m’avait demandé de revenir plus tard. Accessible uniquement avec la téléportation grâce aux tornades, cette île est située non loin de celle de Tingle. Je m’y rends donc avec le Requiem de la Tornade et je fais la connaissance de la Reine des fées. Elle est vraiment mignonne avec son apparence de gamine qui tient une poupée à l’effigie des grandes fées que j’ai déjà croisées auparavant. Cette dernière m’offre un pouvoir bien utile maintenant que mon destin m’a été révélé : les flèches de feu et de glace. Pour les utiliser une simple pression sur Zr pendant la visée permet de passer d’un modèle à l’autre. Simple et efficace. Je quitte donc l’île et me dirige ainsi vers l’île de l’Aurore pour récupérer un peu de soupe de Mémé dans mon flacon. Je vois la boite aux lettres bouger et je me dirige donc vers elle. Plusieurs courriers dont un de Tingle qui m’offre la Super Carte dont parlait le Roi plus tôt. Un autre vient de la compagne du Piaf à qui j’avais offert des Plumes d’Or et qui m’offre un quart de cœur. Je me souviens ensuite que sur l’île il y a un fragment de la Triforce mais qu’il me faut impérativement les bracelets de force. Je décide donc d’aller chercher ces derniers après avoir exploré quelques îles pour découvrir des rubis et parfois des quarts de cœur grâce à ma masse nouvellement acquise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entrée 3 : Nouveaux objets et derniers chants

Wind Waker le vent souffle et Link peut avancer grâce aux bottes de plomb
Sans les bottes de plomb, impossible d’avancer !

Je me dirige donc tout d’abord vers l’île de feu sur laquelle un volcan m’empêche d’approcher. Avec une flèche de glace je gèle momentanément le volcan pour 5 minutes et doit me dépêcher d’arriver à l’intérieur en escaladant la montagne. A l’intérieur (et après avoir chuté une ou deux fois) je fonce au bout d’une série de plateforme au-dessus de la lave pour affronter quelques petits ennemis. Une fois vaincus je découvre les bracelets de force qui me permettent de soulever des gros rochers. Parfait. Direction ensuite l’île gelée où avec mes flèches de feu j’arrête momentanément le blizzard et peut ainsi foncer à l’intérieur de l’île pour récupérer un nouvel objet : les bottes de plomb. Ces dernières permettent de résister aux vents les plus puissants (entre autre). Avec ces deux objets en poche je peux faire le tour de nouvelles îles. L’île avec son gros rocher en forme de tête n’attend que moi. Après avoir soulevé le rocher je tombe dans une salle où plein de monstres m’attendent. Après avoir défait ces derniers (non sans mal je l’avoue, j’ai même dû faire appel à une fée pour me sauver la mise) je découvre un fragment de Triforce. Plus que 5 à récupérer pour la reconstituer. Pour terminer ma session du jour je me décide à retourner sur l’île de l’Aurore et utilise mon bracelet pour porter le cochon noir géant et le placer sur des pans de terre battue. Pour moi, un quart de cœur à la clé. Je me dirige enfin vers les deux temples dans lesquels je rencontre les fantômes des Anciens Sages qui m’expliquent que je dois trouver leur descendant. J’apprends à chaque fois un hymne qui me sera utile pour leur révéler qu’ils sont les nouveaux sages. Je sais où me diriger mais je dois arrêter là. La suite ce sera pour le prochain Journal Nostalgie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà, ainsi se termine cette session sur Zelda Wind Waker. La semaine prochaine je devrais continuer si tout va bien car je commence à trouver un bon rythme de jeu même en ayant mon fils à gérer. Et vendredi prochain je devrais recevoir (on y croit !) ma Super Nes Mini et pour les sessions rétro ce sera parfait ! Je vous mettrai d’ailleurs à contribution pour choisir le jeu rétro pour ces sessions ! Sur ce, à dimanche prochain (j’espère) pour la suite des aventures de Link dans un prochain numéro du Journal Nostalgie.

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *