Journal Nostalgie Logo plus consoles

Après plusieurs semaines sans avoir pu continuer mes aventures rétro (un bébé ça prend du temps croyez moi !) le Journal Nostalgie est de retour cette semaine pour mon plus grand bonheur, le votre et celui de mon ami le Gamer Barbu qui ne rate jamais un épisode ! Programme du jour ? J-RPG et grand classique…

Journal Nostalgie n°12 : Mercredi 15 février 2017 

Entrée 1 : Marais et combats  

Legend of Dragoon combat dans le maraisMême si je n’ai pas non plus joué autant que j’aurai voulu le faire, j’ai tout de même pu avancer un peu dans Legend of Dragoon. J’ai donc avec une belle dose de nostalgie ressorti la boîte PlayStation du jeu et inséré le CD dans ma PlayStation 3. Il est d’ailleurs vraiment dommage que la PS4 ne les prenne pas en charge. Sincèrement, émuler la PSOne est vraiment aisé. Mais bon passons. Je charge donc ma partie et me retrouve devant un marais qui doit me mener à la forêt où loge le dragon qui terrorise le village d’Hoaxe et empêche les soldats alliés de Lavitz de remporter une bataille contre notre ennemi commun. Je pénètre donc dans le marais et commence à en faire le tour pour récupérer le contenu des coffres dissimulés ici et là. Et alors que j’avais oublié la limite de 32 objets, celle-ci se rappelle à moi au premier coffre que je trouve et que je ne peux pas ouvrir à cause de mon inventaire plein. Je regarde donc ce que je pourrai jeter et fait un peu de vide pour récupérer les contenus des coffres. Dans le marais je trouve un bateau qui peut me mener à différents îlots avec un coffre. Mais je rencontre également tout un tas de nouveaux ennemis sur le chemin. Je suis content car en plus de me faire monter mes combos (à force d’utilisation) je me réhabitue à un système de jeu vraiment sympa. Le timing pour réussir les combos est assez simple mais prenant. Ça évite de simplement marteler la touche  pour finir les combats.

Legend of Dragoon Dart dans le bateau dans le marais
Le bateau qui m’a un peu servi à récupérer le contenu de certains coffres.

Entrée 2 : Volcan et Oiseau de feu

Legend of Dragoon Rose et les autres ont vu un oiseau de feuAvant de sortir du marais Shana se tord la cheville et Dart doit la porter. Un dialogue assez gnangnan se déclenche avec Shana qui se plaint d’être un fardeau pour lui et où Dart réplique qu’il n’en est rien et qu’il ne la laissera pas tomber. Si bien que revigorée elle retrouve l’usage de sa jambe comme si de rien n’était. Nos héros arrivent ensuite à l’entrée d’un volcan. Un gigantesque oiseau de feu au loin repère nos héros qui fuient dans le volcan. Nouveau donjon avec son lot de coffres. A ce moment là je me dis quand même qu’hormis ces modèles 3D un peu vieillots, les décors en précalculés ont une sacrée gueule parfois. Arrivé à un embranchement Shana attrape mal à la tête et fonce vers une salle où elle se sent appelée. Arrivé sur place avec Dart je me rends compte qu’il n’y a qu’un monstre inanimé. Il s’agit d’un Vyrage, un monstre vieux de 11000 ans qu’utilisaient comme arme les Voliens à l’époque de la guerre des dragons. Comme il nous attaque je le réduis en miettes facilement vu qu’après avoir détruit son bras qui attaque il restait assez statique. J’ai ensuite continué ma route et croisé un marchand qui allait tomber dans la lave. Je l’ai donc aidé puis me suis dirigé vers la sortie. Mais l’oiseau de feu m’a retrouvé et nouveau combat de Boss. Plus difficile mais pas insurmontable car Lavitz tape vraiment fort sur ce monstre. Dart, en tant que Dragoon du feu me sert en fait à soigner mes coéquipiers car il inflige peu de dégâts. Sorti du volcan j’arrive devant la forêt du dragon. Son venin est répandu partout et Shana ne se sent pas bien et se remet à se plaindre. Comme ça m’a gonflé de la voir s’apitoyer sur elle-même, j’ai sauvegardé et arrêté ma partie…

Legend of Dragoon combat contre l'oiseau de feu
L’oiseau de feu est un beau Boss.

Entrée 3 : Nouveau classique

A Link to the Past Link et Zelda dans le passage des égouts Il me restait une petite demi-heure à tuer avant d’aller prendre l’apéro chez les voisins et je me suis dit « Banjo et Kazooie ça ne me tente pas trop, à quoi je pourrai jouer ? » et ce fut la révélation. J’ai repensé à mon article sur la N64 et à quel point Ocarina of Time m’avait bluffé. Mais comme je l’ai fini des dizaines de fois je me suis dit que je devais en faire un autre. Et le plus grand classique de la licence que je n’ai jamais fait c’est A Link to the Past (la faute à de nombreux tweets d’Antistar sur le jeu je crois). J’ai donc allumé ma Wii U et lancé le titre que j’ai en console virtuelle depuis des lustres. A dire vrai j’avais commencé le jeu en émulation il y a plus de 10 ans mais un jour ma sauvegarde avait disparu après que je sois arrivé dans le monde des ténèbres et je n’ai jamais eut le courage de recommencer. Jusqu’à ce jour. J’avoue m’être souvenu du tout début. Je me réveille donc dans une maison et mon oncle fonce au château sauver la princesse Zelda qui appelle à l’aide. Je récupère la lanterne dans le coffre et m’y rends également. Après avoir trouvé un passage secret dans le jardin, je trouve mon oncle à terre qui me confie son épée et son bouclier puis meurt. Je me balade alors dans le château jusqu’à trouver la prison où Zelda est enfermée. Ayant récupéré le boomerang sur le chemin j’écrase le sous-boss aisément. Zelda m’accompagne ensuite jusqu’au souterrain nous permettant de fuir le château. Après un chemin infesté de rats et de chauve-souris dans lequel ma lanterne m’a beaucoup aidé j’arrive dans une église et Zelda me dit que je dois retrouver Excalibur pour pouvoir vaincre Agahnim le méchant sorcier. Je trouve mon premier réceptacle de cœur qui fait passer mon total à 4, regarde l’heure et vois qu’il faut malheureusement que j’arrête. Je sauvegarde donc ma partie et quitte le jeu.

A Link to the Past écran titre
Ce bel écran titre doit réveiller des souvenirs à pas mal d’entre vous…

Voilà, ainsi se termine cette nouvelle session de jeu rétro. Ce Journal Nostalgie se referme sur une note Zeldaesque et nul doute que je risque de continuer cette aventure, ne serait-ce que pour me mettre en jambes avant l’arrivée prochaine de Breath of the Wild sur Wii U. En attendant rendez-vous la semaine prochaine (j’espère !) pour de nouvelles aventures !

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *