Journal Nostalgie Logo plus consoles

Nouvelle semaine et nouvelles aventures pour mon Journal Nostalgie. Comme prévu j’ai continué d’avancer dans Legend of Dragoon mais je tenais également à vous parler d’autre chose et je devais trouver un titre qui ne soit pas un RPG (parce qu’aussi bons que soient Phantasy Star Online et Final Fantasy Crystal Chronicles ils entrent dans cette catégorie) et j’ai jeté mon dévolu sur Banjo & Kazooie ! Aller, c’est parti !

Journal Nostalgie n°11 : Jeudi 19 janvier 2017 

Entrée 1 : Départ à la guerre…

Legend of Dragoon Rose fait une attaque coup de fouetPour débuter cette session rétro j’ai démarré par Legend of Dragoon, toujours sur PlayStation. J’ai donc retrouvé DartLavitz et Shana en dehors de la ville de Bayle où je les avait laissés la semaine dernière. Comme prévu je suis retourné en ville pour retrouver le personnage qui m’avait bousculé. Après avoir fait le tour de quelques maisons je suis tombé sur lui et il m’a expliqué qu’il cherchait des poussières d’étoile. Il me donnerait à priori de « bons objets » en échange. Ca sent la quête annexe à plein nez mais à l’heure actuelle je n’en ai qu’une (il faut dire que j’ai perdu l’habitude de me balader partout en martelant le bouton  depuis l’arrivée des derniers jeux qui indiquent les objets à l’écran). Je décide donc de continuer l’histoire en me rendant dans la ville d’Hoaxe. J’y rencontre Kaizer, un autre commandant de l’armée de Lavitz qui essaye de maintenir la ville à flots. Après une exploration de la ville, l’armée ennemie profite de la nuit pour lancer une attaque. Évidemment avec Dart et Lavitz je me fais un plaisir d’éliminer les simples soldats. Mais un soldat d’élite tente de me barrer la route. C’est bien mal me connaître puisque je ne fais qu’une bouchée de lui malgré son pouvoir de créer des clones de lui-même. Mais je ne suis pas tiré d’affaire pour autant car un Giganto nommé Kongol m’attaque et en vrai Boss ses dégâts sont assez élevés. De plus il lance des attaques qui touchent mes deux personnages. Mais je ne me laisse pas aller et lui lance mes meilleurs « Volcan » et « Canne Vrille » jusqu’à l’épuiser. C’est alors que se déclenche une cinématique dans laquelle Dart se fait malmener par Kongol. L’arrivée d’un nouveau personnage change toutefois la face du combat…

Legend of Dragoon Le Vieux crouton parle de Martel et des Poussières d'Etoile
Certains personnages ont vraiment des noms intéressants…

Entrée 2 : Dragoon et marais…

Legend of Dragoon Rose parle de l'âme du Dragoon aux Yeux Rouges de DartCe nouveau personnage c’est Rose, un Dragoon. Et elle somme Dart de réveiller ses pouvoirs. Ce dernier se transforme alors en un être ailé surpuissant et bat Kongol très facilement. Ce dernier s’enfuit en criant vengeance et la ville est sauvée. Dart s’évanouit alors, épuisé par ses nouveaux pouvoirs. Le lendemain, Dart se réveille et Rose lui explique que ses pouvoirs proviennent de son artefact hérité de ses parents. Il choisit celui qui en sera digne et elle a fait un pari sur Dart. La ville est sauvée mais toujours en panique parce qu’un dragon rode dans une caverne non loin. Nos héros et Rose décident donc de partir le combattre pour sauver les environs. Avant de sortir de la ville Rose m’apprend à utiliser mes pouvoirs de Dragoon ! Il faut en fait remplir une jauge en frappant les ennemis (un bonus est octroyé si l’attaque est réussie complètement) et une fois remplie on peut se transformer en Dragoon et faire une attaque avant de redevenir normal. Une fois transformé on peut soit attaquer de manière physique (jusqu’à 4 coups successifs en une seule attaque si on a le bon timing !) soit avec une magie de l’élément attitré du personnage. Avec Dart c’est feu, Rose l’eau etc. Avec mes nouveaux pouvoirs je rejoins le marais et détruit les troupes ennemies qui commençaient à prendre le dessus sur mes alliés. J’ai appris le nouveau combo « Attaque brûlante » et je l’utilise à foison sur les soldats. Je récupère bien évidemment plein d’objets et des poussières d’étoile dans le décor. Je dois me diriger vers le volcan mais après cette session j’avais envie de varier les plaisirs et je suis donc retourner sur la carte du monde pour sauvegarder…

Legend of Dragoon Dart est transformé en Dragoon
Les pouvoirs de Dragoon révélés lancent une nouvelle intrigue !

Entrée 3 : Xbox One et Rare

Banjo & Kazooie sur Xbox 360 menu pause avec récapitulatifJ’avais déjà décidé que je jouerais à Banjo & Kazooie ensuite mais je ne savais pas encore si je branchais ma Nintendo 64 ou si je le lançais avec Rare Replay sur ma Xbox One S fraichement acquise. J’ai opté pour la deuxième solution en me disant « Ce sera sans doute plus beau car lissé et en plus avec un peu de chance je pourrai prendre mes propres screenshots pour ce Journal Nostalgie ! » et j’ai été bien inspiré ! Je n’avais pas encore essayé la compilation Rare Replay (qui fut un des titres m’ayant fait craquer pour la One d’ailleurs) qui regroupe une trentaine de jeux Rare toutes plateformes confondues. Et j’ai été surpris par la qualité des jeux disponibles (Banjo & KazooieConkerBattletoads ArcadePerfect DarkKameo et j’en passe…). J’ai donc lancé Banjo & Kazooie comme je l’avais prévu. Et déjà franchement, l’aspect graphique a vraiment bien été travaillé ! Le jeu est en fait la version 360 du titre issu lui-même de la Nintendo 64. Le lissage est présent et ça fait plaisir de pouvoir jouer en plein écran surtout ! Je dois vous avouer que je n’ai jamais vraiment joué à ce jeu avant. Je l’avais testé comme ça vite fait mais je trouvais Super Mario 64 plus abouti à l’époque. Et si je sens toujours l’influence du titre phare de la console, je dois bien avouer que j’aime beaucoup l’univers créé par Rare. Je fais donc la rencontre de Gruntilda la sorcière qui enlève la sœur de Banjo pour lui dérober sa beauté. Notre ours et son amie Kazooie (qui squatte son sac à dos) vont donc aller à sa rescousse…

Banjo Kazooie écran titre Xbox One
Le lissage est quand même bien fichu et très agréable !

Entrée 4 : Bruitages et trucs à ramasser

Banjo & Kazooie Gruntilda devant son chaudronJe me retrouve ainsi devant une sorte de Super Mario 64 un peu plus déjanté. En effet Kazooie a tendance à raconter des conneries (notamment avec la taupe Bottles qui m’apprend comment jouer) et j’ai l’impression que le titre s’avère moins « pour les gosses » que ce que j’imaginais. Impression vite confirmée. En effet dans la demeure de la sorcière je dois trouver une pièce de puzzle pour débloquer l’accès au premier niveau. Ceci fait je m’engage dedans en me disant « Ca va être tout facile !« . Sauf que pas tant que ça. La caméra, typique de l’époque, a tendance à s’affoler parfois mais rien de grave. C’est surtout le nombre de trucs à faire dans le niveau qui m’impressionne. Il faut trouver des notes de musique, libérer les Jinjos, trouver des pièces de puzzle etc. Le titre est bien plus riche et fourni qu’il n’y parait. D’autant plus que je débloque de nouveaux mouvements comme le lancer d’oeuf ou celui permettant à Kazooie de grimper sur les pentes raides. Parallèlement à cela j’ai trouvé assez de crânes de Mumbo pour que ce dernier, grand magicien, me transforme en termite ! J’ai ainsi pu aller trouver des collectibles qui m’étaient inaccessibles avec ma forme d’origine. Un excellent concept qui j’imagine sera appliqué à tous les niveaux du jeu. Ce qui m’a fait rire dans Banjo & Kazooie ce sont les bruitages des personnages. Ma femme était près de moi pendant la session et les sons l’ont rendue folle. J’adore le cri de Banjo lorsqu’on trouve une nouvelle pièce de puzzle par exemple. Dans tous les cas j’ai récupéré un maximum de choses dans le premier niveau et j’ai stoppé mon aventure. J’ai toutefois vraiment hâte de m’y replonger vous pouvez me croire tant le titre m’a fait une bonne impression !

Banjo & Kazooie Première pièce de puzzle trouvée
La quête des pièces de puzzle s’annonce longue et ardue !

Et voilà, ainsi se termine ce nouveau Journal Nostalgie. J’espère qu’il vous a plu. Moi j’ai hâte d’être à la semaine prochaine pour continuer mes deux parties qui s’annoncent vraiment passionnantes ! Merci de votre fidélité et à dimanche prochain pour la suite !

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Google+
Google+

4 commentaires sur “Journal Nostalgie n°11

  1. Tu m’as donné envie de me replonger dans Legend of Dragoon, chose que je n’ai toujours pas faite … Pourtant depuis le temps que je me dis qu’il faut que j’écrive une critique de ce jeu…

    1. Si ça peut te permettre de le relancer je suis ravi d’avoir choisi d’en parler dans ma rubrique alors ! xD

      Si tu écris une critique dessus préviens moi que je vienne la lire alors, voir si on partage le même point de vue sur le jeu. ;)

      Et merci de m’avoir lu et aussi pour ton commentaire !

    1. Merci l’ami ! C’est un plaisir de se savoir suivi par des joueurs ! ;)
      J’ai toujours un peu moins de temps pour jouer mais je me réserve toujours une petite journée dans la semaine en général donc la suite de mes aventures arrivera très prochainement normalement. ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *