Journal Nostalgie Logo plus consoles

Pour ce dixième Journal Nostalgie aucune surprise j’ai continué mon périple dans le monde de Legend of Dragoon ! Je suis d’ailleurs bien content d’avoir gardé la version physique d’origine PlayStation parce que le titre n’est pas disponible (sauf erreur de ma part) sur le PlayStation Store de la PS3. La dernière fois j’étais sorti victorieux de la prison d’Héléna. Que va-t-il m’arriver cette semaine ? Réponse tout de suite…

Journal Nostalgie n°10 : Mercredi 11 janvier 2017

Entrée 1 : Détour par la forêt

Legend of Dragoon combat contre Kiwi vampireJe charge donc ma sauvegarde et me retrouve sur la carte du monde juste en dehors de la prison d’Héléna. Je commence à me rendre dans la forêt d’où je suis venu en me disant que j’allais ramener la belle Shana au village. A peine entré je remarque des soldats qui campent un peu plus loin et Dart et Lavitz décident de faire un détour. Je rejoint donc une autre forêt pour contourner ces soldats. A peine arrivé, des soldats me poursuivent et mes personnages se cachent dans un talus. Les soldats empruntent ainsi une route qui mène au village et sortis de leur cachette mes héros se disent qu’il vaut mieux l’éviter pendant quelque temps. Lavitz nous propose alors d’aller jusque chez lui pour qu’il fasse son rapport à son roi sur la situation et qu’on puisse se reposer. Bien évidemment je commence à rencontrer de nouveaux monstres qui tombent sous ma lame à coups de « Volcan » et autres « Canne Vrille » ce qui me permet de continuer à monter un peu mes techniques et mon niveau. Je me dirige alors vers une cabane abandonnée et Dart commence à raconter pourquoi il est parti 5 ans plus tôt de son village. En fait j’apprends que lorsqu’il avait 5 ans, 18 ans auparavant, dans son village natal (qui n’est pas celui que j’ai traversé lors de ma dernière session) est survenu un accident. Le Monstre du Mal a attaqué le village et tué ses habitants. Dart a ensuite atterri dans le village de Shana et c’est pour accomplir sa vengeance qu’il est parti 5 ans plus tôt. Après cet interlude scénaristique je décide de me reposer un peu dans la cabane.

Legend of Dragoon Lavitz fait Canne Vrille sur une araignée
« Canne Vrille » !

Entrée 2 : Grotte et gros serpent

Legend of Dragoon cascade avec Dart et des rochersJe me dirige donc vers le nord et une cascade me barre la route alors qu’une rivière le fait au sud. Sur le plateau près de la cascade il y a un arbre à moitié déraciné et Dart propose de le couper pour faire un pont et traverser ainsi la rivière. Après avoir tourné un peu en cherchant un moyen de le faire (l’épée de Dart ne convient pas), je trouve la hache dans la cabane où j’étais tout à l’heure. Je m’empresse donc de détruire l’arbre et m’en fait un pont. Après avoir traversé de jolis environnements (et tué une ribambelle de monstres) j’arrive dans une caverne. Ici je fais la connaissance de nouveaux ennemis plus puissants mais qui ne font pas le poids contre mon équipe surentrainée. Je ramasse au passage de nombreux objets dans des coffres et peste contre l’inventaire vraiment peu pratique avec seulement 32 places disponibles pour des objets (hors équipement). C’est plutôt difficile car contrairement à un Tales of par exemple qui limite les exemplaires des objets que l’on peut posséder mais pas le nombre d’objets différents, dans Legend of Dragoon c’est 32 places en tout. Arrivé au bout de la caverne je fais la rencontre d’un nouveau Boss, un énorme serpent. Le combat n’est pas difficile mais ses empoisonnements sont contraignants puisque j’ai très peu d’antidotes. J’en viens tout de même à bout relativement facilement mais après s’être effondré une première fois, le serpent se relève et attaque Shana avant que Dart ne puisse intervenir. Toutefois une lumière bleue scintille du corps de Shana et réduit le serpent en miettes juste avant qu’elle soit touchée…

Legend of Dragoon combat contre le serpent géant
Hou le vilain serpent !

Entrée 3 : Roi et maman

Legend of Dragoon Dart est dans la ville de LavitzUne fois sorti de la grotte sans avoir eut d’explications sur cet étrange pouvoir je peux me rendre dans la ville de Lavitz. A peine arrivé je me lance dans la visite de la ville. J’en explore tous les recoins pour trouver des objets cachés mais aussi pour acheter (et vendre) de l’équipement et tout le superflu qui m’encombre. Après avoir fait le tour de la ville je décide d’aller explorer le château et voir le roi. Le château recèle aussi quelques objets et le roi m’attend dans la plus haute salle. J’apprends que le Monstre du Mal que pourchasse Dart est connu mais introuvable et qu’il descendrait d’un ancien peuple ailé qui jadis avait réduit l’humanité en esclavage. Le roi me dit également que la guerre est vraiment déclarée et que Lavitz va devoir rejoindre des troupes pour les soutenir dans leur combat. Dart et Shana ont décidé de le suivre pour l’aider mais avant cela je passe chez Lavitz et rencontre sa maman qui nous fait à manger. C’est l’occasion pour Lavitz et Dart de discuter un peu à cœur ouvert et sur la suite des événements. Ils tombent d’accord pour mettre de côté la quête du Monstre du Mal et de se concentrer sur la guerre qui ravage le pays. Je décide alors de quitter la ville. Me rendant compte que je n’ai pas sauvegardé depuis des lustres je me dirige vers la carte du monde mais avant de sortir de la ville je suis bousculé par un PNJ. Mon état de fatigue étant avancé je me suis dit « Tu ne perds rien pour attendre toi ! » et je suis sorti sauvegarder et mettre ainsi fin à cette (plutôt) longue session sur Legend of Dragoon.

Legend of Dragoon Lavitz discute avec Dart sur le toit de sa maison
Les clichés sont là mais on est quand même pris dans l’histoire je trouve…

Ainsi se termine cette session rétro sur un des meilleurs JRPG de la PlayStation. Comme toujours je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de mes aventures ! N’hésitez pas à me donner votre ressenti dans les commentaires car si je vous ait donné envie ne serait-ce que de l’essayer alors j’ai rempli mon contrat !

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Google+
Google+

2 commentaires sur “Journal Nostalgie n°10

  1. Ce que j’aime dans les rpg de cette époque c’est que ce qui était mis en avant c’était le scénario, les histoires étaient captivantes. Depuis la ps3 c’est plus la technique et les graphismes et pas toujours l’univers du jeu.

    1. Je ne suis pas entièrement d’accord mais il y a un fond de vrai dans ce que tu dis. C’est vrai que les derniers JRPG ont un peu perdu de leur superbe mais c’est principalement à cause de l’évolution du genre et de l’arrivée de RPG occidentaux sur consoles (type Skyrim) qui ont bouleversé la donne.

      Malgré tout c’est vrai que les scénarios de l’époque étaient plutôt prenants ! Merci de m’avoir lu et d’avoir commenté en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *