Hannibal God Eater Resurrection Guide débutants Band of Geeks

God Eater Resurrection

Il est très facile de se retrouver perdu devant la tonne de contenu du jeu présent dans God Eater Resurrection. En fait c’est en jouant avec Panzerodin et Younz, des amis qui animent aussi l’excellent podcast Vitapéro, que je me suis rendu compte que les tutoriels du jeu sont pour le moins vagues et surtout peu intuitifs.

La prise en main de God Eater est naturelle pour moi, après tout j’ai passé plus de cent heures sur les deux premiers épisodes et je connais très bien God Eater Burst, mais ce n’est pas le cas de tout le monde !

Je vous propose donc aujourd’hui un petit guide, pas forcement des plus exhaustifs parce que je pourrais y passer l’année, mais qui devrait quand même vous aider à survivre et même à coller quelques claques monumentales aux Aragami de God Eater Resurrection et God Eater 2 : Rage Burst !

Petite précision utile, merci à Younz pour la remarque, un God Arc c’est tout simplement votre arme divine en version française !

Réviser pour les contrôles

Kanon Daiba MC God Eater Resurrection Guide débutants Band of GeeksLa prise en main de God Eater peut être assez problématique au début et surtout il existe un tas de fonction cachées ou très mal expliquées par le jeu et qui sont parfaitement utiles en combat réel contre une horde d’Aragami.

La première de ces manœuvres cachées c’est le saut-transformation ! En plein combo avec votre arme il suffit d’appuyer sur R+ croix pour déclencher un saut et une transformation de votre God Arc en mode arme à feu. Cette transformation éclair est très pratique pour décrocher un tir de canon dans un Aragami en plein milieu d’un combo, ou simplement pour éviter d’attendre la fin de l’animation de votre coup.

Il est aussi important de noter que chaque type d’arme possède une fonction unique déclenchable en appuyant sur R+ carré. Par exemple l’épée longue permet d’interrompre un combo pour le reprendre depuis le début ou passer en forme bouclier rapidement, ce qui peut être très pratique quand un Aragami est sonné par une grenade flash ou qu’il est sur le point de vous attaquer ! Et en suivant la même idée, les armes à feu ont toutes une spécialité utilisable avec R+ rond. Avec un canon équipe sur votre God Arc, il devient possible de stocker des réserves d’OP alors que les fusils sniper permettent de se camoufler pour tirer en toute quiétude sur vos proies du jour !

Il est quand même dommage que God Eater Resurrection n’intègre pas un tutoriel aussi complet que celui de Toukiden Kiwami, qui permettait de prendre en main parfaitement chaque arme du jeu sans pour autant passer des heures dans des menus !

Le burst tu déclencheras ! 

Le burst, ou la furie pour ceux qui jouent malheureusement en français, est une fonction absolument essentielle dans God Eater. Il s’agit en fait d’un état spécial déclenché quand un God Eater dévore un Aragami avec le prédateur de son God Arc. En plus d’offrir une vitesse accrue, la possibilité de sauter une seconde fois en l’air, une plus grande résistance aux dégâts, une régénération naturelle de l’OP, une consommation réduite de la stamina et d’autres effets en fonction de votre arme, le burst active aussi certaines compétences de votre équipement. Le burst est divisé en trois niveaux de puissance et si vous ne consommez pas régulièrement un morceau vivant d’Aragami vous perdrez tous vos niveaux une fois la jauge de burst vidée !

Hannibal aerial devour God Eater Resurrection Guide débutants Band of Geeks
Les styles de prédateurs permettent de customiser votre façon de dévorer les Aragamis

Il est donc important de rester en burst le plus longtemps possible lors d’un combat et il ne faudra pas hésiter à dévorer les Aragami à la moindre opportunité ! En plus du burst, un « devour » vous donne quelques munitions spéciales pour votre arme, que vous pouvez utiliser ou envoyer à vos compagnons sous la forme d’un Link-burst. Chaque Link-burst augment le niveau de burst de 1 et il devient donc très facile de faire monter vos amis et compagnons au niveau maximal de burst. L‘intelligence artificielle est aussi parfaitement capable d’effectuer des Link-burst, ce qui est relativement pratique quand on est concentré sur les mouvements d’un Aragami particulièrement puissant ou rapide !

Dernière précision, de taille, concernant le burst : il est parfaitement possible, et même intéressant, de cumuler les capacités comme DEF et Burst DEF afin de doubler leurs effets ! Il est impossible de le faire avec deux capacités DEF mais les capacités déclenchées en mode burst sont considérées par le jeu comme des skills différents, une aubaine donc !

Apprendre à connaitre l’ennemi

Chaque famille d’Aragami se combat différemment, du Vajra que vous devrez constamment suivre pendant qu’il bondit d’un bout à l’autre de la carte au Quadriga qu’il faudra obligatoirement attaquer depuis ses flancs, les stratégies à adopter contre les monstres de God Eater sont nombreuses et surtout très diverses.

Il devient donc rapidement important, pour votre survie et celle de vos amis, d’apprendre les différentes attaques d’un Aragami. C’est un exercice de mémoire assez complexe vu le nombre d’ennemis dans le jeu, mais chaque famille d’Aragami reproduit plus ou moins les mêmes attaques avec quelques spécificités, ce qui devrait vous simplifier le travail !

Borg-camlann God Eater Resurrection Guide débutants Band of Geeks

Bien s’équiper

C’st sans doute le conseil que je peux vous donner qui semble le plus évident, et pourtant il est important de revenir un peu plus en détail sur l’équipement dans God Eater tant la préparation au combat est importante dans cette série ! C’est même ce qui va déterminer si votre bataille sera un franc succès ou une véritable galère avant même l’écran de chargement de pré-combat.

Pour bien s’équiper il faut avant tout faire attention aux éléments de vos armes, bouclier et arme à feu ! En effet dans God Eater les multiplicateurs de dégâts relatifs aux éléments sont particulièrement importants et peuvent vous aider à faire la différence dans un combat difficile. Vous allez aussi rapidement pouvoir modifier les capacités d’absorption de votre prédateur dans un menu dédié, et même lui attribuer des bonus très pratiques qui s’activeront en mode burst ! Si jamais les Aragami tapent trop fort, il est même possible de profiter de bonus de réduction de dégâts élémentaux grâce à votre prédateur, alors ne négligez surtout pas cette partie de votre équipement !

Et pour tout ce qui touche aux éléments, sachez aussi qu’il existe une base de données dans le terminal et qu’elle regroupe toutes les faiblesses élémentales des Aragami que vous avez rencontré au cours de vos missions.

Vous êtes libre de choisir les armes qui vous plaisent, et même d’en changer en court de route, mais je recommande fortement de vous équiper d’un Bouclier Tour (les Tower Shield) pour profiter de leurs excellentes défenses, à moins que vous soyez un pro de l’esquive !

Style Prédateur God Eater Resurrection Guide débutants Band of Geeks
Le style de prédateur est une des grandes nouveautés de Resurrection

Et surtout restez mobiles !

God Eater est un jeu de positionnement où il faut toujours être bien placé par rapport à l’ennemi et surtout être prêt à esquiver ou bloquer les attaques ennemies.

Pour cela il faut bien étudier les points faibles des Aragami. Ces points faibles sont multiples et surtout dépendants du type de votre arme : si elle écrase, découpe ou perce les défenses le résultat ne sera pas forcement le même en tapant sur le même membre d’un Aragami. A vous de tester là où votre arme fait le plus mal et surtout à bien vous positionner pour vous assurer une victoire nette !

Ne revendez absolument rien !

Les matériaux obtenus à la sueur de votre front sont précieux et ils serait dommage de devoir relancer une mission dans l’espoir de trouver le bon morceau d’un Dyaus Pita parce que vous manquiez d’un peu de crédit il y a quelques heures !

De toute façon l’argent ne sera plus un souci si vous utilisez correctement les compétences de vos alliés. Ces capacités sont une des grandes innovations apportés à God Eater Resurrection par rapport à Burst, et cela va vous simplifier la vie une fois que vous aurez compris le principe ! Chacun de vos coéquipiers dispose de quatre capacités actives ou passives, que vous pouvez librement modifier dans le terminal. Il est aussi possible d’acheter de nouvelles compétences avec des points de capacités, que l’on obtient après avoir emmené en mission un God Eater.

Rikka Licca compétences God Eater Resurrection Guide débutants Band of Geeks
En plus d’être absolument craquante, Rikka est un excellent support !

Au-delà des capacités actives évidemment très utiles, il est aussi possible d’équiper vos coéquipiers de capacités passives qui se déclencheront lors de l’écran de résultat de la mission. Ces passifs permettent de gagner plus de PC, plus d’argent ou surtout d’augmenter le nombre de morceaux qu’un Aragami va vous lâcher pour avoir cassé ses membres. Il est aussi important de noter que chaque God Eater possède une capacité passive de fin de mission, qu’il est impossible de changer.

Je vous conseille donc de prendre régulièrement avec vous en mission Soma et d’équiper obligatoire votre support favori des capacités pour obtenir plus de récompenses de liens brisés mais aussi plus de God Arc abandonnés.

Et pour vous donner une idée de l’efficacité de ces compétences, bien que je suis déjà au huitième chapitre de God Eater Resurrection je n’ai pour l’instant du farmer aucun Aragami pour obtenir des matériaux pour mes armes et compétences. J’ai même reçu en plusieurs exemplaire des matériaux très rares lors d’une seule mission alors que cela m’avait demandé de nombreuses missions et quelques crises de nerfs lors de ma partie sur God Eater Burst.

Partir à la chasse à l’Aragami avec les bonnes douilles

Le système de personnalisation des munitions de God Eater Resurrection est BEAUCOUP, et je tiens aux majuscules, trop complexe pour que je me lance dans une explication même légère du « comment ». C’est un sujet passionnant et on voit régulièrement des balles absolument folles sur le net, aux effets parfois uniquement cosmétiques.

Et donc plutôt qu’un long discours, je préfère vous offrir sur un plateau deux des meilleurs munitions disponibles pour les snipers dans God Eater Resurrection. La munition IOD, pour internal organ destruction, est une munition non guidée qui inflige de lourds dégâts sur une courte période de temps. Son avantage par rapport à la munition que je vais vous présenter ensuite est qu’on peut, et doit, viser avec une IOD chargée dans votre God Arc. Cela permet donc de détruire très facilement des parties précises d’un Aragami, difficilement accessible avec votre épée ou simplement pas sensible à votre type de lame et ses dégâts.

L’IOD est aussi une munition peu coûteuse en terme d’OP et peux donc être tirée en boucle sur un Aragami pour une plus grande efficacité !

Recette balle IOD God Eater Resurrection Guide débutants Band of Geeks
La balle IOD est une petite merveille quand vous voulez unbound une partie précise d’un Aragami

La seconde balle que je vous propose aujourd’hui, c’est la HDH Kai. HDH signifie Head Direct Hit, vous avez donc en face de vous une munition auto-guidée qui va foncer sur la tête d’un Aragami et lui infliger un maximum de dégâts rapidement. Le délais entre la pression de la détente de votre God Arc et le point d’impact est quasiment nulle, mais il peut arriver qu’une HDH rate sa cible si elle est trop rapide ou qu’elle se trouve dans un lien confiné comme les tunnels du métro.

Son coup en OP en fait une munition assez lourde à gérer si vous n’avez pas les compétences Frugal et Trigger Happy, mais même sans ces deux skills cela reste une balle dévastatrice et capable de détruire presque tous les Aragami du jeu beaucoup plus rapidement que votre lame ne sera jamais capable de le faire.

Dernière chose, pour tirer un maximum de puissance de ces deux munitions je vous conseille de créer l’Arbalest, le fusil de précision issu des matériaux de la famille des Borg-camlann. C’était déjà le meilleur fusil de sniper de tout God Eater Burst et il est encore plus puissant dans Resurrection !

Recette balle HDH Kai God Eater Resurrection Guide débutants Band of Geeks
La HDH Kai, la munition parfaite si vous revez de faire exploser des Aragami !

Conclusion de mon guide de God Eater Resurrection pour les débutants 

Nous sommes déjà à la fin de ce petit guide pour débutants, j’aurais pu en faire une véritable encyclopédie tant le gameplay de God Eater est riche mais j’ai du rendre cela un minimum lisible pour tout le monde. Tous mes conseils s’appliquent bien évidemment à God Eater 2 : Rage Burst, même si il est plus difficile dans cet épisode de changer d’arme en cours de partie à cause des Blood Arts.

Si jamais vous avez une question, n’hésitez pas à me la poser en commentaire ou sur Twitter ;) Bonne chasse et à très bientôt pour le resultat de notre concours God Eater 2 !

Plop ;3

Quentin Gourvennec-Verwaerde

Passionné de Tokusatsu et accro à ma PSVita, je suis aussi chasseur de trophées à mes heures perdues : www.psnprofiles/aka-0
Plop ;3

Les derniers articles par Quentin Gourvennec-Verwaerde (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

16 commentaires sur “Un guide pour bien débuter dans God Eater Resurrection

  1. Ca fait du bien de lire ça, je me rends compte que GE2RB n’est pas du tout friendly pour un néophyte (mais il faut noter que les dev demandent à ce que l’on fasse GER avant le 2), et que malgré les quelques explications donnés dans GER j’avais pas encore tout compris… Je vais continuer à m’y coller un peu. On en discute à l’occasion l’ami !

    1. GERBE est en effet pensé comme une suite à part entière, dans le genre austère même la version japonaise de base n’était pas très bien expliquée.

      Je me suis rendu compte après avoir écrit l’article que j’aurais pu aborder encore une tonne de points qui sont plus ou moins cachés, comme l’utilisation de l’impulse edge (R+Carré martelé) avec une épée longue ou la façon de faire monter en niveau son équipement. Si je trouve la motivation et surtout 15 grammes de colombienne pour tenir le coup, je publierai un autre guide.

      En tout cas il faut absolument qu’on rejoue ensemble, j’ai de trop bons souvenirs de notre soirée sur Resistance 3 !

    1. Hello Jah’,
      C’est toujours un plaisir de savoir que mes articles sont utiles ;)

      Hésite pas si tu veux jouer en ligne avec la brigade des bras cassés, j’ai encore plein de missions à faire pour décrocher le trophée platine !

  2. J’avais trop du mal contre les Dyaus Pita, cet Aragami me faisait tellement rager, c’est le seul contre qui j’avais du mal, du coup je voulais voir sur internet si y avais une astuce ou une façon tranquille de les battre, puis je suis tomber sur ton site et là, je vois ta balle HDH Kai, tellement cheat et tellement jouissif, cette balle rend le jeux tellement plus facile, même les Dyaus Pita je les déchire sans mourir une fois, merci x)

    1. Salut Negi,
      Ça fait doublement plaisir de lire ça, déjà parce que j’ai fait mon travail correctement niveau référencement et surtout mon guide t’a semble-t-il été plus qu’utile !

      Si jamais tu veux combattre les Dyaus Pita sans fusil, il faut juste penser à régulièrement bloquer ses attaques et surtout rester en garde puisqu’il attaque par série (il enchaîne ses attaques en fait). Concentre tes attaques sur ses pattes, c’est juste un Vajra plus gros et plus agressif !

      Bonne chasse et amuse toi bien à exploser une tonne d’Aragami ;)

  3. Un grand merci pour les plans des 2 munitions, j’en avais fais des sympa déjà, mais ne comprenant pas trop le système je ne m’étais pas aventuré au delà de 2 modules. Là, je sens que ça va me changer la vie.

    1. Bonjour à toi Vlad,
      Je suis content si j’ai pu t’aider à exterminer des Aragami plus facilement. Amuse toi bien et n’hésite pas à repasser si tu as une question ;)

  4. Salut et merci pour ce petit guide. Pour ma part je joue a GER depuis 2 jours et je suis perdu, c’est mon
    premier jeu du genre et j’ai mais alors beaucoup de question sur le jeu.
    Tout d’abord les armes, j’ai bien compris qu’en fonction de la forme de l’arme tu as des dégats plus ou moins
    conséquent mais est ce que le systeme des éléments s’applique aux armes et aux boucliers? Parce que moi je vois que des armes sans aucun élément ou alors j’ai loupé un truc. D’autre part a quoi sert le upgrade puisque tu peux déjà craft des armes de rank bien au dessus. Ah aussi parmi les armes que tu peux craft t’en a beaucoup qui se ressemble et avec le meme prix, mais juste la couleur change, quelle est la différence entre ces armes?
    Ensuite les munitions, perso pour créer mes balles je vais dans l’edit puis créer nouvelle balle (je precise
    que par contre mon jeu est en anglais) et lorsque je remplie les slots exactement de la meme facon que toi, bah le nom dema balle est toujours « new bullet » et non IOD, est ce que j’ai raté un truc?

    Maintenant le prédateur, pourquoi je peux pas avoir l’accés pour changer le style du prédateur comme toi? (j’ai le « ? ») J’ai aussi vu/lu que tu peux utiliser ton prédateur pendant un combot et en étant en l’air, mais comment faire exactement lol? Il n’y a rien qui l’explique (je précise j’ai le jeu sur pc que je joue avec une manette 360 donc mes touches sont pas les même que toi). Aussi j’ai fait combot bizarre, j’ai test la faux et j’ai vu que tu peux faire une attaque circulaire qui consome de l’endurance et quand tu presse y (ça doit etre triangle pour toi) ta faux s’allonge et tu tapes devant toi. J’ai lu sur un tuto en anglais qu’avec la faux tu as l »Extend Bite » qui permet a ta faux d’avoir plusieurs lame et de faire masse de dégat. Comment je peux faire ça?

    Aussi par rapport au drop j’ai vu que tu parlais de Soma pour le bonus de drop, j’ai zyeuter le perso et je vois pas de passif qui indique un bonus de drop, j’ai oublié un truc? Et aussi j’ai cru comprendre que les aragami peuvent drop un god arc, j’ai révé ou c’est bien les armes des god eaters dont on parle?

    Bref j’ai plein d’autre questions mais je vais me limiter a cela pour le moment, si déja tu peux répondre a tout ça ça serait d’une grande aide ^^

    1. Salut Kirashi et merci pour ton long commentaire ;)
      Je vais tenter d’y répondre de la façon la plus claire possible !

      Concernant les armes et boucliers élémentaux, il faut bien regarde les statistiques . Certaines armes ajoutent en effet à leurs attaques des dégâts de feu, glace ou encore d’éclair. Pour les boucliers c’est un peu différent, la valeur élémentale fait office de défense : si ton bouclier a une défense de 500 en feu, tu seras capable de résister très facilement à des dégâts de cet élément.

      De manière générale l’upgrade consomme moins de ressources que la création d’une nouvelle arme et surtout cela permet d’obtenir de nouvelles armes, inaccessibles sans upgrade (tout du moins la première fois).

      Le changement de couleur indique simplement une variation des dégâts, si tu passes d’une arme grise à une arme rouge, NORMALEMENT tu passes aussi d’une arme neutre (sans élément) à une arme de feu.

      Pour les munitions il y a plusieurs options de customisation pour tes munitions, en plus de la création personnalisée de la recette. Une fois sur une balle, appuie sur Y et tu pourras re-modifier ta recette, changer son nom ou encore copier la recette (très pratique pour créer des balles identiques puis changer l’élément de la recette)

      Avance simplement dans l’histoire pour le prédateur, tout se débloque naturellement en suivant le cours de l’histoire de God Eater Resurrection.

      Pour la faux je ne suis pas du tout un expert dans son maniement, je vais donc avoir beaucoup de mal à te répondre quand à ses spécificités de gameplay.
      Le bonus de drop de Soma arrive en fin de mission, le jeu te propose normalement plusieurs bonus selon tes personnages de soutien et ceux dans ton équipe, et normalement Soma propose régulièrement un bonus type « récompenses liens brisés + » qui est très utile !

      Et oui il s’agit bien des god arcs d’anciens chasseurs, morts au combat, que tu peux récupérer pour offrir de nouvelles capacités à tes armes. Mais tu ne peux pas les utiliser avec ton God Eater (ce qui est plutôt logique en fait). Tu en obtiens à la fin de chaque mission, tu as même de capac

      Voila, j’espère sincèrement que ça t’aidera à y voir plus clair dans God Eater Resurrection et surtout n’hésite surtout pas à me reposer plein de questions ;)

  5. Salut et merci d’avoir répondu. Avant de poursuivre les questions, j’aimerai approfondir les réponses que tu m’as donné:

    Concernant les élément des armes, eh bien j’ai beau regarder les stats, je vois pas ou il est noté si tel arme ou tel bouclier est de tel ou tel élément. Si tu as que la couleur pour t’aider ça n’aide pas vraiment vu que la forme et la couleur de certain build sont pas hyper intuitif. On va prendre en exemple la faux Eurizione, la faux est rouge est noire, de rank 2, mais rien n’indique un quelconque élément. Si t’es obligé de te baser sur la couleur pour deviner, pour 90% des armes je serai incapable de trouver.
    Une autre question sur les armes, j’ai vu que tu as des effets de compétence sur chacune d’entre elle, par exemple en santé etc avec des flèches rouges sur la gauche et un niveau sur la droite, je suppose que le niveau et les flèches sont un indicateur de puissance des skills non? (par exemple nv 10 = 4 flèches, nv 5 = 2 flèches ) Et sinon pouvons nous personnaliser les skills des armes ou tu dois t’en remettre a ce que les armes donnent par défaut?

    Autre question par rapport aux upgrades (tes propres capacités personnalisés que tu craft et que tu sélectionnes dans ta page perso) pour l’instant que des trucs de rank 1 et 2, je vais en débloquer plus en avançant dans le scénario?

    Maintenant une question par rapport aux GAP (global ability point) dont j’ai entendu parlé une fois mais que je ne retrouve nulle part, comment je peux attribuer ces GAP? Par ailleur dans la page de Soma, je vois aucune abilité qui donne un bonus passive de drop, et en fin de game je vois qu’il a un passif qui s’appelle link bond ou un truc comme ça, c’est ce que c’est?

    Pour les munitions j’ai cru que le nom des balles venaient si on utilisait une recette connu, je pensai pas qu’il fallait les renommer nous-même, mb ^^

    Les god arc que tu peux récupérer en missions servent a quoi? J’en vois pas dans mon inventaire donc j’en ai jamais drop?

    J’ai une question par rapport aux combo: Est ce que la seule manipulation de combo possible est X+X+X (pour toi ça doit etre carré + carrré + carré) et la même avec y+y+y (triangle pour toi) ou il y a d’autre combo? J’ai essayé ta manip pour transformer ton arme en gun pendant un combot mais j’y arrive pas. Aussi question, est-il possible d’interrrompre un combo pour te barrer? Par ce que les combo sont long a exécuter et dur à bien placer, je laisse trop d’ouverture aux aragami en général.
    Aussi, peux tu m’écrire un petit cour sur les blood arts? J’ai vu une page en anglais qui en montraient un peu, mais j’ai pas compris comment tu les fait. J’ai cru comprendre que tu dois frapper le arami avec les bonnes attaques pour les apprendre, et des compétences d’éveil de blood art que tu pourrais équiper (ou et comment?)
    Bref ça m’intéresse parce que je suis pas fan des combo actuel que je peux faire.

    Un truc qui me choc par rapport aux styles de prédateur c’est que j’avais eu un info me disant que j’avais débloqué le prédateur en plein air, sans tuto, ni précision, et la page style de prédateur est toujours bloquée…

    Voilou, j’ai surement oublié des questions, mais je suppose que ça m’aidera pour le moment.

  6. J’ai trouvé comment activer le predator pendant les combos et en étant en l’air x)

    Par contre une autre question, j’ai remarqué que tu avais parfois des petites cinématiques a la fin d’une mission avec la personne auquel tu donnes le bonus d’ap. Ces cinématiques sont aléatoire ou il y a une façon de les débloquer? A quoi servent elles? Combien y en a t il pour chaque perso?

    1. Salut Kirashi ;)

      Alors pour les éléments, j’ai pris le temps de relancer GE : Resurrection et de faire quelques screens.

      Tu vois les O devant Br et Ec ? Ca signifie que l’arme ajoute des dégâts de feu et d’éclair en plus de ses dégâts tranchant et écrasant. Un O signifie une affinité élémentale simple et OO une très bonne affinité élémentale.
      Tu trouves toutes ces informations dans le terminal, dans la section équipement ;3

      Je pense que tu n’est pas assez avancé dans le jeu en fait, parce que normalement on te l’explique quand tu peux enfin trouver des God Arcs dans la nature. Mais pour répondre à ta question tu peux modifier TOUTES les compétences d’une arme, et je dit bien toutes, grâce aux armes divines que tu obtiendras en fin de mission après un certain point dans le mode histoire.
      Pareil, tu vas devoir te rendre dans un terminal, puis dans la rubrique confectionner et ensuite « insérer une compétence ».

      Pour les flèches c’est en effet un moyen rapide de voir si tu as un buff plus ou moins efficace ou un debuff handicapant ou très handicapant. Plus il y a de flèches et plus le bonus est puissant.

      Les upgrades se débloquent au fur et à mesure oui, comme pour tes armes.

      Ah les GAP ! Encore (encore) une fois, va dans un terminal puis « compétences personnelles » et là tu devrais pouvoir dépenser tous tes GAP dans de grosses compétences pour tes coéquipiers ;)
      Oui pour Soma c’est ça, c’est son Link Bound

      Pas de soucis, c’est l’un des gros défauts du jeu, il laisse les débutants un peu dans le brouillard et avec 45.000 possibilités qu’on ne t’explique absolument pas.

      Normalement les God Arcs abandonnés devraient arriver tout seul après un certain point dans l’aventure !

      Les combos changent vraiment en fonction de ton arme, par exemple dans God Eater 2 je jouais uniquement à l’épée courte et j’avais un combo carré, carré, carré, envolée avec l’épée, carrée, carrée, carrée, plongeon avec triangle et charge pour dévorer à l’atterrissage. Donc non bourrer carré ou triangle ( ou même X et Y) ne sont pas les seules options. Surtout avec les Predators qui vont bientôt diversifier ton jeu et le dynamiser !

      Je risque de dire une bêtise mais normalement tu ne peux casser un combo naturellement qu’avec les lames courtes. Il existe peut être un upgrade pour permettre à ton God Eater de le faire avec une autre arme mais c’était dans God Eater Burst le plus gros avantage de ces lames face aux autres.

      Les blood arts sont réservés à God Eater 2 et Rage Burst ;) Tu vas devoir te « contenter » de tuner ton prédateur dans Resurrection. Mais oui, tu commences avec un blood arts de niveau 1 puis tu dois remplir certaines conditions comme « faire 10 coups critiques dans une mission » pour gagner de l’expérience et ainsi débloquer des BA plus puissants ou même des nouveaux BA.

      Ne t’inquiète pas trop, dès que tu vas pouvoir dasher à l’autre bout de la carte avec ton prédateur pour faire un combo ou te lancer en l’air avec le prédateur le jeu va changer en terme de dynamisme et de combos.

      Pour les scénettes avec les personnages, c’est completement aléatoire à la fin d’une mission, il en existe plusieurs pour chaque personnage mais elles sont identiques quoi qu’il arrive.

      N’hésite pas si tu as d’autres questions en tout cas ;)

  7. Hello,

    Ayant joué au God Eater sur psp (le 1) il y a un truc que je trouve dommae… C’est les compétences passives de fin de mission… Cela rend le jeu ultra simple :(

    On obtient beaucoup trop de matériaux et le craft de consommable devient inutile..

    1. Hello Esak !

      C’est clair que si tu as joué au premier God Eater, Resurrection a des airs de vacances avec toutes les capacités spéciales qui te facilitent la tâche. D’ailleurs en gérant bien tu peux équiper tes quatre coéquipiers avec des taux de drop de butin rare, ce qui te permet de ne presque jamais farmer les parties les plus rares des Aragamis.

      1. Effectivement, j’espère que le deux est plus dur car je me trimballe pour le moment…

        Alors que dans mes souvenirs chaque mission était un calvaire avec mes potes qui mourraient tout le temps.

        Merci pour ta réponse :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *