Final Fantasy XV : Frères d’armes

Après avoir écumé Warframe et décroché, pour l’instant, le 100% sur le jeu de Digital Extremes je me suis lancé avec Mickaël dans Frères d’armes, le troisième DLC de Final Fantasy XV !

Premier contact et futurs espoirs

Le premier contact avec cette nouvelle extension de Final Fantasy XV est plutôt laborieux. Pas vraiment pensé pour devenir un jeu multijoueur, l’interface de Frères d’armes n’est pas des plus pratique à prendre en main et propose surtout des temps de chargement INTERMINABLES. Pour vous donner un exemple concret, lors de mes sessions de farm de Kilowatts, pour une minute de combat je passais entre 5 et 6 minutes à attendre que la mission veuille bien se lancer ou que mon personnage rentre à Lestallum.

Frères d’armes est aussi une extension encore en plein développement, comme le montre certaines options grisées dans les menus ou encore certaines régions du jeu pour l’instant inaccessibles. Il y’a donc fort à parier que Square-Enix corrige le tir en proposant des améliorations sur les temps de chargements ou sur l’interface au cours de l’année.

Et le jeu dans tout ça ?

Mais parlons plutôt du jeu en lui même ! Frères d’armes est une extension qui s’intègre au contenu de base du jeu en proposant une expérience multijoueur et coopérative. On y incarne une des Lames Royales encore en vie, combattant dans un monde au bord de l’apocalypse et surtout saturé de monstres des ténèbres. Il faudra remplir de nombreux contrat afin de récupérer des kilowatts et ainsi alimenter en électricité la ville de Lestallum, dernier bastion de l’humanité.

Malgré sa rapidité à se conclure et le peu de contenu disponible pour l’instant, j’ai vraiment apprécié l’histoire de Final Fantasy XV : Frères d’armes. On retrouve certains personnage que j’aime beaucoup, comme Libertus, et on en apprend un peu plus sur la période où Noctis était absent dans l’histoire principale.

f

Un gameplay qui envoie !

Niveau gameplay, Final Fantasy XV : Frères d’armes est une petite réussite. J’avais vraiment peur de découvrir un jeu cassé et pas vraiment très maniable mais il faut avouer que Square Enix a su rendre le gameplay intéressant dans la formule proposée.

On peut manier de nouvelles armes comme les katanas et les shurikens, ou reprendre les classiques comme les boucliers ou les dagues. D’ailleurs la maniabilité du katana est vraiment exceptionnelle, je suis déçu de ne pas avoir eu accès a cette classe d’armes dans le jeu principal tellement je me suis amusé avec les différents combos mis à disposition dans Frères d’armes.

Les esquives et les éclipses tactiques sont aussi plus limitées que dans le jeu de base, et il faudra réussir à appuyer sur la touche de contre au bon moment pour pouvoir placer des assauts tactiques à même de détruire les boss les plus résistants de ce DLC !

Mais l’une des plus grande originalité de Frère d’armes reste la possibilité de pouvoir créer complétement ses armes avec leurs lots de capacités et de statistiques. Chaque arme possède une forme de base qu’il faudra renforcer avec des matériaux glanés en plein combat, ce qui peut les faire évoluer en une forme plus puissante si elles sont renforcées correctement.

Du coup on peut tout à fait se construire un set d’arme pour jouer un mage surpuissant ou foncer tête baissé dans la mêlée avec des armes prévus pour renforcer la défense et l’attaque.

En conclusion

Je ne m’attendais pas à m’amuser autant sur Final Fantasy XV : Frères d’armes mais entre des soirées endiablées avec Mickaël et un gameplay au poil j’ai réussi à largement rentabiliser mon investissement et surtout à passer des bons moments avec ce DLC.

Final Fantasy XV : Frères d’armes a besoin de sérieux ajustements, et notamment de nouvelles quêtes, plus longues et intenses, du contenu supplémentaires et d’autres armes a forger mais c’est une très bon début pour ce mode multijoueur sorti de nul part.

J’ai hâte de voir ce que Square Enix nous réserve et de pouvoir continuer a faire grimper en niveau ma Lame Royale !

Note : Cet article s’est perdu en cours de publication et aurait du sortir en février. Depuis Square Enix a publié des mises à jour de contenu et promis de nouvelles MAJ pour Frères d’armes.

Plop ;3

Quentin Gourvennec-Verwaerde

Passionné de Tokusatsu et accro à ma PSVita, je suis aussi chasseur de trophées à mes heures perdues : www.psnprofiles/aka-0
Plop ;3

Les derniers articles par Quentin Gourvennec-Verwaerde (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Google+
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *