Eyeshield 21 Logo

Les mangas de sport ne sont généralement pas ma tasse de thé. Que ce soit Captain Tsubasa (alias Olive et Tom en vf) ou Prince of Tennis je n’arrive jamais à vraiment accrocher. Aussi, quand mon petit frère m’a dit il y a de nombreuses années « Tu devrais lire Eyeshield 21 c’est trop bien ! » et que j’ai vu que ça parlait de Foot US imaginez ma réticence. Toutefois, après l’avoir entendu me répéter de nombreuses fois que ce manga était mythique je me suis lancé… Bien m’en a pris !

Eyeshield 21

Breakthrough

Eyeshield 21 Sena HirumaComme d’habitude quand je parle de mangas je vais éviter de spoiler histoire que ceux d’entre vous ne l’ayant jamais lu n’en sachent pas trop. Le manga débute alors que Sena Kobayakawa, un étudiant chétif entre au lycée. Sa meilleure amie depuis l’enfance, Mamori Anezaki, lui conseille d’entrer dans un club pour s’intégrer. Il sera entraîné de force dans le club de football américain par Hiruma Yoichi, un lycéen démoniaque qui veut aller au Christmas Bowl, la finale annuelle des meilleurs clubs lycéens de l’est et de l’ouest du Japon, avec son ami Kurita Ryokan. Le sport n’étant pas très populaire, ils ne sont que deux membres officiels. L’arrivée de Sena, qui a passé son enfance à faire le larbin et qui possède une grande vitesse de course, modifiera l’équipe. Ce qui fait la force d’Eyeshield 21 c’est l’humour omniprésent, la qualité des dessins et surtout le fait qu’on arrive à comprendre les règles du football américain sans faire le moindre effort. L’auteur explique les subtilités au fur et à mesure du manga et on suit les matchs avec ferveur.

Eyeshield 21 Hiruma cartes
Le personnage d’Hiruma fait tout le sel du manga

 

TOUCHDOWN !

Eyeshield 21 personnagesComposé de 37 tomes, Eyeshield 21 se lit très facilement tant l’histoire est prenante. Les matchs arrivent toujours à surprendre et la plupart des personnages ont leur moment de gloire. Les différents adversaires de l’équipe des Devil Bats (l’équipe de notre héros) sont également d’excellents joueurs pour la plupart et on prend plaisir à voir nos héros tenter de les battre alors qu’ils ne partent pas forcément gagnants. On reste malgré tout dans le shonen classique avec l’évolution des héros au fil du temps et de l’entraînement (même si on atteint jamais de la démesure excessive). Les techniques des joueurs ont toutes un nom plus ou moins stylé pour accentuer ce côté shonen mais ça ne fait que participer à l’immersion dans ces matchs de folie. Là où Eyeshield 21 se démarque des autres mangas sportifs c’est par le côté cérébral du sport. En effet, la tactique est primordiale et les plans ingénieux d’Hiruma qui est un génie sont très plaisants à suivre. Pour tout dire, sans ce personnage intelligent et délirant, le manga ne serait pas ce qu’il est.

Eyeshield 21 équipe
Présentation de l’équipe.

 

Du fun et du sport : YA-HAAAAA !

Eyeshield 21 HirumaC’est bien simple, jamais je ne me suis autant éclaté en lisant un manga (à part peut être One Piece qui est également très drôle). Les scènes d’humour omniprésentes, les personnages travaillés (même les seconds rôles), les répliques cultes (notamment le fameux « YA-HAAAAA! » d’Hiruma après un match gagné) font tout l’esprit du manga. Par ailleurs, il est rare de voir un manga où le personnage principal n’est pas celui dont on retient le plus la présence. S’il est indispensable, Sena n’en reste pas moins un lycéen chétif qui doit prouver sa valeur, au contraire d’Hiruma et Kurita qui jouent déjà depuis de nombreuses années. Pour les puristes du sport, sachez qu’Eyeshield 21 respecte les règles et que si quelques techniques sont un peu abusées dans l’ensemble les matchs sont crédibles. L’avantage c’est surtout qu’ils sont très dynamiques puisque normalement le football américain contient de nombreuses phases de réflexion. Ces phases sont bien présentes ici mais sont rythmées. Bref du bonheur relié.

Eyeshield 21 manga recrutement
Sena recruté par Hiruma. Une des nombreuses scènes dingues et décalées du manga.

Conclusion d’Eyeshield 21

Eyeshield 21 SenaEyeshield 21 est un manga que je conseille à tout le monde. Fun, drôle, prenant, il a en plus le mérite de faire découvrir un sport pas très connu chez nous. Apprendre les règles sans s’en rendre compte montre à quel point l’auteur maitrise son sujet (pour information il y a deux auteurs, un pour le scénario, l’autre pour les dessins). Pour finir sachez que c’est un manga que j’ai lu maintes et maintes fois et qu’à chaque relecture je me suis marré comme un bossu. Le scénario crédible qu’on prend plaisir à suivre n’est qu’une des nombreuses qualités d’un shonen comme on en voit pas tous les jours. Alors foncez tester cette merveille et YA-HAAAAA !

Pour plus d’informations sur Eyeshield 21 n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Glénat qui les a édité en France.

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Un commentaire sur “Eyeshield 21 ou le chétif devenu légende

  1. J’avais commencé ce manga il y a quelques années grâce à une amie qui me les prêtat, mais elle a déménagé en Irlande sans que je puisse continuer ma lecture :'(
    Il faut vraiment que je lise la suite et fin car en effet c’est un super manga! Comme tu le dis dans ton article il est très agréable à lire, pas compliqué malgré le fait que ça parle de sport (et que je n’y connais rien) et très drôle !
    J’attendrai donc d’avoir déménagé avant de me prendre la collection :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *