Critique de Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel [PS4]

Saya Nitroplus Blasterz Heroines Infinite Duel Critique Band of Geeks (3)

Ma critique de Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel s’annonce explosive !

Développé par Examu, connu pour être les créateurs de la série Arcana Heart, Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel est un jeu de combat en 2D sorti sur PlayStation 4 et PlayStation 3. Comme son nom le laisse à penser, ce titre est l’occasion de voir s’affronter les différentes héroïnes de l’éditeur Nitroplus.

Nitroplus Classicus

Saya Nitroplus Blasterz Heroines Infinite Duel Critique Band of Geeks (2)

Nitroplus est un éditeur et développeur japonais spécialisé dans les visual-novel et à qui l’on doit notamment le jeu Saya no Uta, une histoire remarquable dont je suis particulièrement fan et qui a été écrite par Gen Urobuchi. Nitroplus a aussi collaboré avec Type Moon pour sortir la light-novel Fate/zero.

En gros Nitroplus n’est pas le premier éditeur japonais venu et j’attendais avec impatience la sortie de Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel afin de m’éclater sur un jeu de combat où j’apprécie le casting, surtout après le très décevant Street Fighter V.

En terme de gameplay, Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel est un jeu assez classique, proche de ce que l’on retrouve dans un Marvel vs Capcom 3. Vous aurez donc le plaisir de pouvoir frapper en rythme trois boutons d’attaques, A,B et C mais aussi un bouton spécial et une ruade, qui peut aussi vous aider à bloquer certaines attaques. Et pour rester dans le classique il est aussi possible d’appeler en renforts deux assistantes, avec des effets différents pour chaque fille, et de lancer des supers attaques contre une ou trois barres de pouvoir. Pour ce qui est du feeling, la prise en main des différentes héroïnes est assez lourde. On est pour le coup assez loin de la légèreté des personnage d’un Marvel vs Capcom et on se rapproche plus d’un bon vieux Zanglief sur Street Fighter 2 !

Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel est un jeu très classique et peut être même un peu trop. Je ne peux que déplorer l’absence d’un mode entrainement digne de ce nom, qui expliquerait les subtilités du titre aux joueurs ou donnerait de bons conseils sur comment prendre en main une des combattantes du titre. Il va donc falloir, encore une fois, passer par l’étape Youtube et forums pour essayer de saisir les subtilités de certains personnages ou comprendre comment dérouler vos combos sans passer des années dans le mode entrainement, qui n’affiche que vos imputs et les dégâts que vous infligez.

Saya Ruili Nitroplus Blasterz Heroines Infinite Duel Critique Band of Geeks
D’après certaines légendes urbaines, on pourrait jouer avec un autre personnage que Saya.

Le fun divisé par l’infini

Saya Nitroplus Blasterz Heroines Infinite Duel Critique Band of Geeks (1)

Mais au delà de ce manque de clarté, Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel est un titre qui manque surtout de contenu pour s’amuser. Le jeu propose un mode arcade scénarisé, qui une fois terminé vous offre la possibilité de vous lancer dans un second scénario, toujours dans un mode arcade. Je parle de scénarisation mais le terme est un peu fort : l’histoire de Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel est inintéressante et c’est un peu dur à avaler surtout pour un jeu qui baigne dans l’univers Nitroplus. On retrouve aussi un mode score attack ainsi que la possibilité d’affronter d’autres joueurs, en local ou en ligne. Rien de très fou ou d’original donc, on est tout juste dans la moyenne des jeux de combat actuels mais c’est toujours mieux que la honte qu’est Street Fighter V.

Mais au final le plus handicapant pour Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel c’est selon moi qu’on a du mal à s’amuser en y jouant. Il y a comme un sentiment de gâchis avec ce titre : on se lance dans une partie en mode arcade et on découvre un jeu de commande, exécute sans aucune passion par des gens qui savent faire un jeu de combat mais qui sont incapables de le rendre attirant ou intéressant en exploitant un univers.

On aurait pu découvrir une histoire originale d’un des auteurs de Nitroplus, ou un mode scénario qui se joue comme une visual-novel mais non. C’est « juste » un jeu de combat sans âme, avec les personnages de Nitroplus mais sans la créativité qui a fait la richesse du studio, avec des modes de jeux creux et un gameplay classique et qui ne donne pas envie de creuser plus loin. De ce côté là le feeling très lourd des personnages est d’ailleurs un énorme handicap, à tel point qu’on finit par se déplacer uniquement en courant ou avec le bouton de dash sous peine d’assister à un combat entre deux 33 tonnes !

Saya Nitroplus Blasterz Heroines Infinite Duel Critique Band of Geeks (4)
C’est toujours un plaisir de revoir Saya, un personnage que j’adore !

Conclusion de ma critique de Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel

J’aurais vraiment du mal à vous conseiller Nitroplus Blasterz : Heroines Infinite Duel : même en tant que fan du travail de Nitroplus, c’est un jeu très faible qui n’arrivera à intéresser que les passionnés du jeu de combat à la recherche d’un nouveau titre à maîtriser. Pour les autres, qui veulent s’amuser entre amis autour d’un jeu de combat sympa et plein de personnalité, je ne peux que vous conseiller de foncer essayer Melty Blood : Actress Again Current Code sur Steam !

Plop ;3

Quentin Verwaerde

Passionné de Tokusatsu et accro à ma PSVita, je suis aussi chasseur de trophées à mes heures perdues : www.psnprofiles/aka-0
Avatar
Plop ;3
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire