Critique de God of War : Ascension [PS3]

God of War : Ascension Band of Geeks Kratos Logo

Après le Platine, la critique de God of War : Ascension !

Dernier épisode en date des aventures de Kratos, God of War : Ascension était offert aux abonnés du PlayStation Plus pendant le mois d’août.

J’étais plutôt impatient de jouer à God of War : Ascension, puisqu’il s’agit du seul jeu de la série God of War que je n’avais pas encore fait, mais je dois avouer que j’ai rapidement déchanté en découvrant le titre du studio Santa Monica.

Les raisins de ma colère

God of War Ascension Band of Geeks KratosJ’ai un énorme souci avec God of War : Ascension : même si le titre est toujours développé par le studio Santa Monica, on ressent fortement le changement dans l’équipe de développement. A tel point que cet épisode de God of War me donne l’impression d’un jeu développé avec une check-list plutôt que par des gens qui savaient ce qu’ils faisaient.

Todd Papy, le producteur de God of War : Ascension, s’est sûrement dit que pour réaliser un jeu de la licence God of War il suffisait d’y glisser un chauve barbu, des coffres rouges, bleus et verts sans oublier les yeux de gorgones et l’ambiance Grèce antique « et voilaaa ».

Sauf que pas « et voilaaa ». Les nouveautés apportés aux gameplay de God of War sont simplement atroces et à contre-courant de ce que propose généralement la série. Par exemple la puissance des coups de Kratos est déterminée par sa rage : lorsque votre jauge de rage est pleine vos coups sont plus efficaces contre les ennemis. Sauf que pour garder la jauge pleine, il faut absolument éviter de prendre des coups et donc utiliser la roulade. Ça serait parfait si la roulade dans God of War Ascension n’était pas justement le meilleur moyen de prendre gratuitement des coups : quand je l’utilise il m’arrive fréquemment de finir par me faire toucher sans raison ou de prendre des dégâts après que l’animation de la roulade soit fini et que Kratos ne bouge pas pendant un court instant.

On notera aussi la disparition totale des armes secondaires. En guise de remplacement le fantôme de Sparte peut maintenant ramasser des armes qui traînent ici et là et les utiliser en combat. Chacune d’entre elles, parmi les cinq variétés existantes, dispose d’une attaque puissante et d’une attaque faible, et parfois d’une utilisation limitée. Ce changement appauvrit considérablement le gameplay de God of War : Ascension : même si les armes secondaires de God of War n’ont jamais été le point de vente des titres, elles ont souvent été de très bonnes additions et parfois même un outil nécessaire pour vaincre un ennemi bien particulier.

Avec God of War : Ascension on passe d’un gameplay simple à prendre main, fluide et surtout propre à un titre aux mécanismes lourds et surtout brouillon. Et en tant que fan de la série God of War, ce changement profond dans la façon de jouer me fait vraiment mal au cœur.

God of War Ascension Band of Geeks Logo

Et c’est pas fini !

God of War Ascension Band of Geeks Kratos enchainéLes caméras de God of War : Ascension sont abominables et je paierais cher pour savoir qui a eu la brillante idée d’incorporer une caméra qui vibre comme dans un film d’horreur bas-budget type Projet Blair Witch. Le premier combat de boss est d’ailleurs absolument insoutenable grâce à cette merveilleuse trouvaille, puisque la caméra tremble en permanence sous les coups de butoir du monstre géant, rendant l’action difficilement lisible.

Mais même quand la caméra ne tremble pas comme si c’était Michael J Fox qui cadrait la scène, l’action de God of War : Ascension peut rapidement devenir illisible à cause de choix particulièrement stupides. Vous aurez donc parfois le plaisir de combattre des vagues d’ennemis avec une caméra située à pas moins de cinquante mètres de Kratos, rendant votre joute absolument incompréhensible à moins d’être équipé d’yeux bioniques. On retrouve aussi des effets visuels vraiment bluffants comme des morceaux de décors qui passent au premier plan pendant un combat, ce qui gêne légèrement la joute en cours.

En fait les caméras de God of War : Ascension essaient d’attirer l’attention du joueur sur les décors du titre et les constructions pharaoniques qu’on visite plutôt que sur l’action et les haut-faits de Kratos. C’est une idée qui pourrait se tenir si on était dans un jeu d’aventure et d’exploration, mais ce qui nous intéresse en jouant à God of War ce sont les tripes que déverse le Fantôme de Sparte sur le sol, pas une visite par un guide du National Geographic.

Difficilement lisible et vous proposant un gameplay à la ramasse, on peut dire que les combats de God of War : Ascension sont vraiment exécrables. Et j’aimerais vous dire que l’histoire s’en sort mieux mais ça serait mentir. Pas qu’elle soit vraiment mauvaise, non elle est juste au niveau de ce que propose généralement un jeu God of War : un scénario bateau, des personnages en deux dimensions et une intrigue à base de « Kratos n’est pas content et doit tuer tout le monde sur son chemin ». Et c’est assez triste de faire ce constat alors que God of War : Ascension avait beaucoup de potentiel en tant que pré-épisode, mais c’était sûrement trop demander à Todd Papy et son équipe.

God of War Ascension Band of Geeks Kratos Kratos Colosse

Conclusion de la critique de God of War : Ascension

God of War : Ascension est donc un jeu abominable sur tous les plans, un titre qui semble développé par des gens sans aucune idée de ce qu’ils faisaient et surtout qui aura réussi l’exploit de me faire regretter les heures passées sur Chain of Olympus et Ghost of Sparta, les deux épisodes sortis sur PlayStation Portable.

A l’exception de décors souvent impressionnants et parfois sublimes, je ne pense pas qu’il y ait grand chose à sauver dans God of War : Ascension.

Plop ;3

Quentin Verwaerde

Passionné de Tokusatsu et accro à ma PSVita, je suis aussi chasseur de trophées à mes heures perdues : www.psnprofiles/aka-0
Avatar
Plop ;3
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

5 commentaires sur “Critique de God of War : Ascension [PS3]”

    1. Avatar

      Pour être tout à fait honnête, j’avais oublié l’existence du multijoueur avant de lire ton commentaire. Dire qu’ils ont passé du temps à développer cette fonction au lieu de s’occuper de la partie solo du titre, c’est triste.

  1. Romain Boutté

    Je te trouve un peu dur avec le jeu même si clairement c’est loin d’être le meilleur épisode de la série. Mais passer après le III c’était sans doute trop demander…

    Le multi est carrément anecdotique et on s’en passe carrément sur un jeu comme ça.

  2. Avatar

    en tant que ultra fan des god of war je rejoins ton opinion sur cet gow ascension. c le seul que je n ai pas fini car l histoire est ininteressante. par contre il est magnifique. dur dur de faire mieux que le 3 avec tant de scenes cultes. par contre tu dois surrement jouer en anglais pour ne pas souligner un point essentiel qui choque des les premieres minutes de jeux. c la voix de kratos en vf qui n est plus la meme. kratos avec sa voix originale « pétaient les plombs » a chaque replique et on ressentait toute sa rage. avec la nouvelle vf rien de tout ca, et au bout de qlques temps on se dit « oh mon dieu ils ont violé kratos »!

    1. Avatar

      Hello Thuglife, et merci pour ton (tes) commentaire !

      C’est clair qu’Ascension était vraiment beau, mais il ne fait pas le poids par rapport aux scènes super classes du troisième épisode comme tu le dis si bien ;)

      Par contre je dois t’avouer que j’ai complètement oublié de parler de la nouvelle voix de Kratos, j’étais déjà extrêmement déçu de tout le jeu et c’est passé au second plan en rédigeant cette critique. Mais oui le nouvel acteur qui joue Kratos n’a plus rien à voir avec l’original, qui avait un superbe timbre de voix et savait s’imposer à l’écran, là on dirait un Kratos version fragile et c’est assez triste.

Laisser un commentaire