TFGA n°6 : La haine au service des constructeurs de manettes

TFGA

Ce mois-ci j’inaugure une nouvelle rubrique sur Band of Geeks : Le TGFA (ou Top Five Games Addict). L’idée ne vient pas de moi mais du sympathique Alex qui tient le super blog Alex Effect (et que vous pouvez également retrouver sur Twitter). Il propose à n’importe qui de contribuer sur le sujet du mois et cette fois-ci il s’agit des moments où la manette a (failli) voler devant la rage. Trouvant le concept intéressant j’ai décidé d’apporter ma pierre à l’édifice. On est partis pour le Top 5…

TFGA : Ces moments où les manettes prennent leur envol

N° 5 : Dragon Quest VIII : l’odyssée du roi maudit (PlayStation 2)

Dragon Quest VIII HérosOn commence ce Top 5 avec la dernière place attribuée à Dragon Quest VIII. Si le jeu en lui-même me laisse d’excellents souvenirs (il s’agit d’un très grand RPG) il y en a d’autres que j’ai enfoui en moi comme la chasse à l’expérience. Pour ceux qui l’ignorent, Dragon Quest est une série « à l’ancienne » où atteindre le niveau ultime relève de l’exploit tellement le nombre de points d’expériences à atteindre passé certains niveaux sont élevés. Pour « grimper » plus vite il existe un moyen. Tuer des Rois gluants de métal. Ces monstres qui fuient rapidement le combat rapportent un joli pactole niveau expérience. Seulement voilà, pour les tuer avant qu’ils aient le temps de fuir il faut utiliser un coup critique. Et malheureusement la chance entre vite en ligne de compte et le nombre de ratés suivis de fuite vous fera pleurer. Pour la petite anecdote j’ai un cousin qui avait le jeu également et dans son équipe, seul Yangus pouvait tuer ces monstres. A un moment il lance un combat et prend l’adversaire par surprise. Il rate. L’ennemi attaque, lui aussi, il rate. L’ennemi regarde dans le vague, il rate. Puis l’ennemi s’enfuit. Mon cousin a craqué et a éteint le jeu et revendu ce dernier dans la foulée tellement il n’a pas eut de chance. On en rit encore aujourd’hui.

Dragon Quest VIII Roi gluant de métal
Le sésame des points d’expérience mais aussi l’ami de la haine qui vous habite.

N° 4 : Le multijoueur local

Super Mario 3D World 4 joueursAvant tout soyons clairs, J’ADORE jouer en multijoueur local. Pour moi c’est la quintessence du fun. Néanmoins les crises de rage sont légion. Quel que soit le titre il y a toujours des moments où on rage. C’est normal, c’est comme ça. Et cela peut aller du jeu de baston (Street Fighter, Naruto etc) au FPS (Goldeneye 64) en passant par la plate-forme (Super Mario 3D World). Mais le jeu multi qui rend le plus haineux je crois que c’est (hormis Mario Kart car il est mieux placé) Mario Party. Le côté aléatoire du lancer de dé peut rendre fou. Les coups de bol des uns font le malheur des autres et dans l’ensemble, si chaque titre est fun et drôle, la haine est toujours le cinquième joueur. Toujours. Je connais des gens qui refusent de lancer une partie tellement le jeu les a énervé. Je n’en suis pas encore là mais j’avoue qu’étant plutôt malchanceux de nature j’émets souvent des réserves avant de me lancer dans la partie. Par contre je n’hésite jamais à lancer Super Smash Bros car la rage est toujours de courte durée. Je joue en sélection de personnage aléatoire et à part quand on enchaine 10 combats de suite avec des persos qu’on déteste on retrouve vite le sourire. Merci à la Wii U de proposer tant de perles multijoueur en tout cas.

Mario Party 9 Dé
Le lancer de dé. Si crucial et si aléatoire…

N° 3 : Le trophée platine

Ni no Kuni platinePeut être faites-vous partie de cette catégorie de joueurs qui ne jurent que par le platine ou bien peut être trouvez-vous cela inutile. Dans tous les cas sachez qu’à un moment je m’étais pris au jeu et j’ai tenté quelques platines en me disant « j’aurai fait 100% du jeu ». Après presque une vingtaine de platines en poche (je sais c’est pas exceptionnel) j’ai renoncé. Déjà ça prend trop de temps. Et en plus ça me rend haineux. Si certains jeux proposent simplement de faire le 100% pour débloquer le sésame (comme l’excellent Okami par exemple), d’autres sont plus chiants. Surtout les RPG. Exemple avec Ni no Kuni qui reste un excellent jeu (platiné en 83h environ) qui m’a rendu fou avec son alchimie. Trouver certains objets sur des monstres m’a obligé à tourner à des endroits pendant plusieurs heures. Horrible. Même chose en pire pour Final Fantasy XIII. Soyons clairs, j’ai adoré ce jeu malgré son changement de direction et ses défauts. Mais le platine est un vrai clavaire. Trouver (ou fabriquer) TOUTES les armes ET accessoires. Mais bordel ! Qui a eut cette idée de merde ? Heureusement le guide officiel m’a aidé mais les 30 heures passées à obtenir ce trophée m’ont paru interminables.

Final Fantasy XIII Lightning
Final Fantasy XIII. Un très bon jeu. Mais pour votre santé mentale ne tentez pas le platine…

N° 2 : Final Fantasy X (PlayStation 2/PlayStation 3)

Final Fantasy X combatJe pense que beaucoup d’entre vous ont ragé sur ce jeu, soit à l’époque de sa sortie soit l’année dernière lors de son remake HD. Surtout si comme moi vous adorez faire vos RPG à 100%. D’aucuns vous diront que le passage le plus horrible est celui des 200 éclairs. Que nenni. C’est simplement du « skill ». En s’y prenant bien on a aucun souci même si on est fébrile arrivé à 195 je l’avoue. Pour moi les deux choses les plus terribles de ce jeu sont de remplir le sphérier ENTIEREMENT avec TOUS les personnages (pour le trophée correspondant) et également la course de chocobos. Le nombre d’heures passées sur le sphérier à combattre inlassablement les mêmes monstres pour gagner les objets nécessaires sont incalculables mais doivent avoisiner la quarantaine (au moins). Mais ça reste du « skill ». En faisant les choses correctement c’est juste long mais pas impossible. La course de chocobos elle, m’a rendu fou. Vraiment. J’ai ragé comme rarement. Le côté aléatoire de cette course et la maniabilité pourrie (diriger son chocobo où on veut est une torture) m’ont achevé. Je ne sais pas combien de fois je l’ai recommencée mais PLUS jamais je ne la referai ça c’est certain…

Final Fantasy X course chocobos
La fameuse course de chocobos. Immonde, horrible et certainement cause de nombreux suicides et internements…

N° 1 : Mario Kart Wii

Mario Kart WiiJ’adore Mario Kart. Je trouve qu’à part Super Smash Bros (et Goldeneye 64) aucun jeu multijoueur n’est aussi fun. Surtout, si le « skill » est important, il y a aussi une part de chance à prendre en compte, ce qui permet à tout le monde de s’amuser. J’ai joué à presque tous les épisodes (le Double Dash! de la Game Cube et le dernier en date Mario Kart 8 sont pour moi les meilleurs) et celui qui m’a rendu complètement dingue au point de jeter des trucs (pas une manette c’est trop cher, il s’agissait d’un carton de pizza vide) à travers la pièce c’est sans aucun doute Mario Kart Wii. Jamais de ma vie je n’ai vu un truc aussi dingue. Je me lance le défi de faire un grand chelem avec mon frère et mon beau-frère. Ils sont en équipe et je suis seul (ayant passé bien plus de temps sur le jeu qu’eux je me donnais un petit handicap) et nous avons des IA avec nous. J’arrive tant que bien que mal à amasser des points en finissant premier mais les IA avec moi sont toujours dernières. Pas grave je ferai avec. Puis arrive LA course qui m’a fait basculé dans la folie. Premier avec un demi-tour d’avance pendant trois tours. J’approche de la ligne d’arrivée quand le déluge de l’apocalypse s’est abattu sur ma tête : DEUX carapaces bleues + SIX carapaces rouges. Je termine 7ème. La haine m’a envahi j’ai jeté le carton de pizza qui a fait 10 mètres sans toucher le sol puis j’ai éteint la console de rage et plus jamais je n’ai joué à cet épisode. Heureusement que le dernier opus a rééquilibré les choses à ce niveau-là pour redevenir un jeu excellent et moins punitif.

Carapace Bleue Mario Kart
La hantise de tous les premiers dans Mario Kart

Voilà, cette rubrique touche à sa fin. Se remémorer certains souvenirs sont douloureux mais c’est aussi pour ça qu’on aime les jeux vidéo. N’hésitez pas à donner également vos pires souvenirs de gamer dans les commentaires. J’espère que ce top vous a plu autant que j’ai eut plaisir à le partager avec vous.

Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

4 commentaires sur “TFGA n°6 : La haine au service des constructeurs de manettes”

  1. Avatar

    Non mais tu vas voir si les 200 éclairs si c’est rien, que d’insolence pour ta première participation ! ^^

    Un plaisir à lire en tout cas, avec des cas généraux comme spécifiques … ton dernier exemple sur MKWii m’a tué ;-)

    Le coup des trophées platine c’est vrai que certains sont retors, j’ai depuis longtemps lâché l’idée. Entre quêtes de (trop) longue haleine et bugs empêchant le bon déroulement d’une quête, on finit vite par la prise de tête …

    A très bientôt en tout cas pour un autre top !

  2. Avatar

    Je me souviens avec émotion de ton état nerveux quand tu tentais le trophée de la course de Chocobos, et c’est clair que tu devais pas être trop loin de mettre la Vita dans le mur.

    Sinon c’est une super initiative et un excellent article (as toujours), j’avais vu un article sur le blog d’Alex justement et j’avais trouvé ça très intéressant à lire :3

  3. Avatar

    MK Wii U est encore pire. En ligne c’est n’importe quoi.

    Suffit de se refaire un mk 64, et là on a le modèle d’équilibre. Encore en 2015.

Laisser un commentaire