[Série TV] Gotham

Rares sont les séries TV qui ne traînent pas trop en longueur et arrivent à tenir en haleine sur plusieurs saisons sans fléchir. Mais dernièrement j’ai terminé Gotham sur Netflix et franchement j’ai été bluffé. Je vous explique pourquoi je trouve que malgré l’absence de Batman la série est géniale.

Gotham : les origines de Batman

Gotham sans Batman ?

Déjà, pour remettre le tout en contexte, il faut savoir que j’ai découvert la série à ses tout débuts il y a de cela plusieurs années maintenant. J’avais adoré la moitié de la première saison mais je n’avais pas pu voir la suite et du coup c’était un peu tombé dans l’oubli. Mais à son arrivée sur Netflix j’ai replongé avec plaisir attendant chaque nouvelle saison avec impatience. Et pourtant ce n’était pas gagné d’avance. Vous le savez peut-être mais Batman est un des seuls super-héros que j’apprécie vraiment. Sa noirceur, ses ennemis iconiques, le fait qu’il n’ait véritablement aucun super pouvoir et tout un tas d’autres choses en font pour moi un vrai héros intéressant. L’idée donc d’une série TV dans laquelle on ne le verra pas était pour ainsi dire étrange. Mais en fait, les producteurs avaient annoncé que la série serait centrée sur Jim Gordon. Et franchement l’idée est excellente et surtout très bien exécutée.

Gotham Bruce Wayne saigne du nez
Bruce Wayne aime en découdre…

Casting réussi

Tout d’abord le coup de maître vient probablement du casting des personnages qui est réussi de A à Z. Tous les acteurs et actrices de la série rentrent parfaitement dans le rôle et jouent à la perfection. Mention spéciale aux incarnations du Joker (Cameron Monaghan), de Victor Szaz (Anthony Carrigan), du Pingouin (Robin Lord Taylor), d’Harvey Bullock (Donal Logue), de Tabitha (Jessica Lucas) et surtout de Jim Gordon (Ben McKenzie). Évidemment tout ce beau monde est réuni pour donner vie à l’univers de Batman. Mais Gotham démarre par l’évènement qui va faire de Bruce Wayne le chevalier noir puisqu’il s’agit du meurtre de ses parents dans une ruelle. C’est l’inspecteur Jim Gordon qui va s’occuper de l’affaire et la relation entre les deux personnages va évoluer au fur et à mesure que les ennuis vont déferler sur la ville. Ce qui rend le tout très attachant c’est que quelque soit le personnage, même secondaire, l’écriture est telle qu’on se prend d’affection (ou pas d’ailleurs) pour eux. Certains vont nous horripiler, d’autres au contraire vont nous charmer. Mais dans tous les cas chaque acteur et actrice est en adéquation avec son rôle. Une vraie réussite.

Tabitha est un de mes personnages favoris. Et je trouve Jessica Lucas sublime.

Ambiance, ambiance…

Une bonne série TV c’est aussi une bonne image. Et clairement, là-dessus, Gotham est au top. On se croirait vraiment dans la ville de Batman tant tout est fait pour y ressembler. Les effets spéciaux ne sont pas en reste avec des effets de lumière et de synthèses très réussis. Idem pour la qualité des effets sonores et des musiques qui savent être présentes au bon moment. Mais là où Gotham est au top c’est dans sa narration. Les dialogues sont très bien écrits et on se plaît à suivre les péripéties de plusieurs personnages en parallèle. Parce que c’est là une des forces de la série : ne pas se cantonner à un seul personnage central. Que ce soit Bruce Wayne, Jim Gordon ou encore le Pingouin, chacun à ses propres buts et aventures même si bien sûr elles se recoupent à un moment ou un autre. Le nombre de personnages issus du comics est satisfaisant. D’autant qu’à mon sens le plus jouissif reste de découvrir les origines de la plupart des super-vilains de Batman. Certains sont plus développés que d’autres (Nygma ou le Pingouin sont bien plus détaillés et présents que le Chapelier Fou par exemple) mais dans l’ensemble c’est un plaisir de les voir évoluer. Découvrir comment ils sont à la base non pas les ennemis de Batman mais bien ceux de Gotham est une chouette idée. Et avec cinq saisons à son actif, la série a assez de temps pour bien aller au fond des choses.

Gotham Nygma et le Pingouin discutent
Le casting du Pingouin et de Nygma est juste parfait à mon sens !

Conclusion

Est-ce que je vous conseille de regarder Gotham ? Assurément ! Il s’agit à mon sens d’une des meilleures séries TV de ces dernières années. Travaillée, respectueuse de l’œuvre de Bob Kane et réussie tant sur le plan du casting que sur celui du scénario. Nous ne sommes pas loin du sans faute ! Et même si l’intégralité de la saga est disponible sur Netflix, j’ai envie de passer à la caisse pour les avoir chez moi en Blu-Ray tant la série le mérite. Si vous êtes fans de l’univers de Batman vous pouvez y aller sans problème, et si vous ne connaissez pas du tout il peut s’agir d’une excellente porte d’entrée vers le monde sombre du chevalier noir

Romain Boutté
Suivez-moi !
Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

2 commentaires sur “[Série TV] Gotham”

  1. Avatar

    Hello, j’espère que tu as passé un bel été ! Merci pour cet avis sur Gotham ! Je nuancerais un peu le propos car, à mes yeux, au fil des saisons, la série glisse de plus en plus vers le cartoonesque. Je pense aux multiples résurrections voire à des effets spéciaux parfois limites. Mais attention, ce ne sont pas forcément des défauts à mes yeux. Gotham a su rester décomplexée, à une époque où on cherche à rendre les super-héros hyper sombres et réalistes. Or, on aime les personnages de Batman pour leur folie des grandeurs. Comme tu dis, le casting est vraiment génial. J’aime énormément cette série, merci encore d’en avoir parlé.

    1. Romain Boutté

      Hello ! J’ai passé un super été, j’espère que c’est la même chose pour toi ! Merci pour ton commentaire, ça me fait plaisir que l’article t’ait plu.

      Je trouve pas forcément que ça glisse vers le cartoon mais effectivement on sait d’avance que certains personnages ne peuvent pas mourir par exemple du fait du lore global de Batman. Ce qui fait que certaines scènes ou cliffhangers ont moins d’impacts.

      Content que la série te plaise aussi, j’avoue que j’ai vraiment adoré.

Laisser un commentaire