Le Grand Voyage Les Enfants de la Terre

Toujours écrit par Jean M. Auel, «Les Enfants de la Terre » est une série en 6 volumes. Mais le quatrième dont il va être question ici à été divisé en deux parties au format Pocket du fait de sa longueur. C’est de la première partie intitulée « Le Grand voyage » dont je vais vous parler dans ce « Romans de Gaara » !

Le Grand Voyage : Chasse et intempéries

En avant 

L’histoire d’Ayla et Jondalar reprend immédiatement après le dernier tome, lorsque nos deux amis ont quitté définitivement le clan du Mammouth. Après tous les malentendus entre eux concernant leurs sentiments réciproques, l’amour est de nouveau au beau fixe. « Le Grand Voyage » peut enfin débuter. En effet Jondalar souhaite retourner parmi les Zelandonii, son peuple. Mais il va falloir traverser de nombreux lieux et un continent entier pour cela. L’arrivée est prévue pour un an plus tard. Ayla est heureuse d’être de nouveau aimée par Jondalar et est prête à affronter tous les obstacles. Jondalar est également sur un nuage mais il garde une appréhension concernant l’accueil qui sera réservé à sa douce par son peuple a cause de son passé. Pour rappel, Ayla a été élevée par le Clan, une race d’hommes de Néandertal surnommée « Têtes plates » en raison de leur apparence différente. La haine envers eux est très forte et il sera probablement difficile de la faire accepter comme ça. Mais après toutes les épreuves passées, Jondalar s’est juré de faire front si jamais des gens s’opposaient à Ayla à cause de son enfance. Accompagnés par les chevaux (Whinney et Rapide) ainsi que Loup, qui s’est attaché à Ayla de manière inconditionnelle, nos héros partent donc à l’aventure à travers grandes étendues et glaciers avec peu d’espoir de croiser des visages humains et amicaux. Ils n’ont absolument aucune idée de ce qui les attend mais Jondalar et Ayla sont parés.

Glacier Matanuska
Les glaciers seront le pain quotidien d’Ayla et Jondalar

Lassitude ? 

Qu’on se le dise, j’adore les aventures d’Ayla. Je trouve l’univers choisi très intéressant et la manière dont le récit est traité me plaît beaucoup. En effet, les nombreux détails sur les techniques de chasse ou la manière de survivre à cette époque lointaine sont très détaillées. On sent que Jean M. Auel s’est beaucoup documentée afin de rédiger son œuvre. Mais si le volume précédent m’avait un peu déçu (notamment à cause de la relation entre Ayla et Jondalar qui se détériorait à cause d’un simple manque de communication) j’attendais beaucoup de celui-ci. Hélas, la déception est de mise une nouvelle fois. En effet, le schéma narratif est similaire à l’épisode précédent : Ayla et Jondalar voyagent sans rencontrer personne puis tombent sur des gens hospitaliers qui rejettent Ayla à cause de ses origines. Après quelques temps ils cherchent à les adopter car ils se rendent compte à quel point Ayla est géniale et qu’ils ont été stupides de la juger trop hâtivement. Mais Jondalar veut continuer son Voyage pour rentrer chez les siens et donc ils refusent de rester et reprennent la route. Une forte impression de déjà-vu m’a envahit à la lecture de ce volume. Et pourtant plusieurs mois se sont écoulés entre les deux lectures ! En fait il ne se passe pas grand-chose finalement (il y a toujours quelques scènes de sexe rassurez-vous !) et seule la fin de ce volume commence à être intéressante avec un événement qui pourrait faire basculer le scénario mais il faut attendre la suite pour le découvrir…

Loup dans la neige à côté d'un arbre
Loup sera un compagnon essentiel !

Conclusion sur « Le Grand Voyage »

Était il judicieux de scinder ce quatrième tome en deux parties distinctes au format Pocket ? Ma réponse est non. Cette première partie met à peine en bouche pour la suite et on reste sur notre faim et avec une impression de déjà-vu qui pourrait même dégoûter certains fans de la saga. Malgré tout faut-il bouder ce « Grand Voyage«  ? Je dirai non également rien que pour le potentiel de la série qui devrait proposer par la suite une aventure encore meilleure. Je pense malgré tout que si vous avez la possibilité de le lire en un seul tome, ce quatrième volume vous paraîtra peut être moins long. En clair, le style est toujours agréable et malgré une légère redondance scénaristique, les aventures d’Ayla sont toujours à suivre avec intérêt.

Scénario:
Style d'écriture:
Longueur:
Note finale:

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *