Uncharted évolution de Nathan Drake à travers les épisodes

Cette fois-ci dans ma rubrique « Réflexion sur… » je vais parler d’une série que j’affectionne tout particulièrement : Uncharted. Développée par le studio Naughty Dog (à qui l’on doit l’excellent The Last of Us), la série est sortie sur PlayStation 3 et a même eut droit à un opus sur PlayStation Vita. Successeur de la belle Lara Croft de Tomb RaiderNathan Drake fait office d’Indiana Jones des temps modernes et se permet d’avoir le culot de repousser les limites de la console. Retour sur une série à mes yeux exceptionnelle.

Réflexion sur Uncharted

Uncharted – Drake’s Fortune : retour en force d’un genre

Uncharted Nathan vise un ennemi qui lui fonce dessus avec son revolverRetour fin 2007, ma PlayStation 3 tourne sans plus et pour Noël je demande à mes parents Uncharted – Drake’s Fortune pour m’occuper un peu car plusieurs personnes me l’ont conseillé. Pourtant le genre du TPS ne me plait plus vraiment et j’ai un peu peur du résultat mais l’ambiance du jeu à l’air sympathique. Je lance donc la galette et surprise j’adhère immédiatement. Certes, je trouve la jouabilité rigide mais je met ça sur le compte de mon manque de skill pour le genre. Nathan Drake est un héros très intéressant, tellement humain et à la fois tellement géant tant il arrive à faire des choses impensable. Et l’humour omniprésent du titre est une excellente chose pour l’immersion ! Deuxième point positif, les graphismes font honneur à la console et Uncharted fait partie des premiers titres à m’avoir vraiment bluffé. J’ai eut une première idée du potentiel graphique de la PlayStation 3 grâce à lui. Les animations des personnages, les effets de lumière et d’eau dans cette jungle luxuriante m’ont ravi ! J’avais vraiment l’impression d’y être. Et je retrouvais la sensation que j’avais éprouvé avec le premier Tomb Raider à sa sortie avec un personnage chasseur de trésor qui visite des lieux dépaysants. De même le scénario m’a happé avec son héros qui descend de Sir Francis Drake l’explorateur (et pirate) légendaire et cherche l’El Dorado grâce à un carnet trouvé dans le cercueil de son ancêtre. Le jeu alterne entre phases d’exploration, de shoot et de puzzles. J’ai pris plaisir à souffler entre deux gunfights pour sauver ma peau et à me creuser les méninges sur des énigmes pas insurmontables mais bien amenées. Et si le jeu proposait des pics de difficulté me forçant à refaire certains passages (coucou la caverne avec les monstres) de nombreuses fois, je n’ai jamais ragé au point d’abandonner (même avec le Boss de fin un peu relou). Au final, un très bon épisode qui m’a en fait réconcilié avec un genre que j’avais laissé tombé depuis la fin de la PlayStation. Puis vint sa suite…

Uncharted Nathan Drake marche dans l'eau dans la jungle
L’eau sublime m’a laissé sur le carreau à l’époque. Le jeu était vraiment agréable graphiquement.

Uncharted 2 : Among Thieves : la claque de la génération

Uncharted Nathan Drake escalade un immeuble d'une ville en pleine guerre civileSorti en octobre 2009, Uncharted 2 a su rallier les critiques de tout le monde, presse et joueurs. J’ai eut le jeu pour mon anniversaire, mon beau-frère me l’ayant offert au mois de novembre. Et croyez-moi, si jamais je devais nommer un jeu qui m’a mis une claque sur PlayStation 3 avec ses graphismes de dingue, sans hésiter je citerai Uncharted 2. Son introduction est tout bonnement exceptionnelle avec un Nathan Drake qui se retrouve blessé dans un train en pleine montagne. Son train a déraillé et menace de tomber dans un gouffre gigantesque. On se remet ainsi dans le bain avec de l’escalade le long des wagons qui pendent dans le vide et on arrive sur une cime enneigée de toute beauté où chacun de vos pas laisse une trace dans la poudreuse. Techniquement ça envoyait sévère et j’avais la mâchoire décrochée. Et ce n’était que le début puisque le jeu propose de nombreux environnements différents et tous superbement détaillés. Un bijou graphique. Côté jouabilité bonne surprise, les contrôles s’étaient assouplis et il était ainsi bien plus agréable à prendre en main que son prédécesseur. Toujours le même principe qui devient du coup la marque de la série avec une alternance entre les phases d’exploration, de shoots et de puzzles. Ces derniers sont d’ailleurs légèrement plus relevés que sur le premier opus mais encore une fois rien d’insurmontable avec un peu de logique et de jugeote. Et cette fois-ci les personnages sont bien plus travaillés qu’auparavant, on apprend des choses sur notre héros et son passé. De nouveaux personnages font leur apparition comme la superbe Chloé Frazier qui entretient une relation assez spéciale avec Nathan. Du coup j’ai encore plus apprécié cet épisode qui faisait beaucoup moins « générique » que le premier et permettait à la licence d’avoir sa propre identité. J’ai parfois crisé par contre notamment contre un Boss de fin complètement cheaté mais encore une fois rien ne m’aurait forcé à abandonner tant j’ai adoré le jeu. Je l’ai fini en deux jours tellement j’étais à fond dedans.

Uncharted Nathan Drake blessé au ventre marche dans la neige
Le début du jeu. Cette claque graphique mes amis !

Uncharted 3 – L’illusion de Drake : Moins épique

Uncharted Nathan Drake jeune se cache sur les toits de la villeSorti fin 2011, le troisième épisode d’Uncharted était pour le moins attendu après un deuxième opus frôlant la perfection. Egalement eut à Noël, Nathan Drake m’a fait passer un agréable moment même si j’ai été moins surpris et happé par le jeu que pour son prédécesseur. En fait j’ai apprécié l’aspect scénaristique puisque l’on apprend tout un tas de choses sur le passé du héros et notamment comment il a connu son ami Sully. On dirige ainsi Nathan lorsqu’il est enfant et possède déjà des dons pour se faufiler et escalader des édifices. De même, les graphismes du titre m’ont bluffé de bout en bout puisque comme pour celui d’avant on voit pas mal du pays. J’ai proprement halluciné devant la phase dans le désert avec le sable extrêmement bien fait. Pas de doute possible Uncharted 3 est un des plus beaux jeux de la machine de Sony. Encore aujourd’hui il flatte la rétine ! Et côté gameplay pas de grosse surprise, on est dans la veine de ce qui avait été instauré avant et même pour un joueur sans vrai skill comme moi on arrive à finir le jeu relativement aisément. D’ailleurs je n’ai pas souvenir pour cet opus d’un moment en particulier qui m’aurait rendu dingue avec une difficulté folle contrairement aux deux précédents. Mais en fait le souci du jeu c’est qu’au final il était beaucoup moins épique que celui d’avant et surtout il n’avait pas son effet de surprise. Mais j’en garde malgré tout un super souvenir tant je me suis éclaté manette en main. Le jeu proposait également un mode multijoueur en ligne mais je ne l’ai jamais ne serait-ce qu’essayé tant pour moi Uncharted est une aventure solo avant tout. C’est d’ailleurs étrange qu’il soit le plus récent des trois et qu’il soit celui dont je garde le moins de souvenirs !

Uncharted (10)
Après la neige du 2, le sable dans le 3. Avouez que ça envoie grave graphiquement !

Uncharted : Golden Abyss

Uncharted visée avec un fusil de sniper sur un ennemiSi les trois premiers épisodes ont vu le jour sur PlayStation 3, la PlayStation Vita a aussi eut le droit à un opus. Uncharted : Golden Abyss a vu le jour début 2012 mais je ne l’ai pas eut de suite. En effet je n’avait pas la console à ce moment-là. Je ne l’ai achetée que bien plus tard. Ceci dit, le jeu a été offert aux membres du PlayStation Plus et j’avais pris soin de l’ajouter à ma collection en prévision du jour où je craquerai pour la portable de Sony. Bien m’en a pris puisqu’il a été le premier titre de la console que je me suis fait à peine après avoir posé les mains dessus. Et je n’ai pas été déçu. En effet il est superbe et exploite à merveille les différentes fonctions de la portable (même si certaines seraient dispensables). Le seul défaut pour moi a été les décors trop peu variés mais lorsqu’on sort de deux épisodes qui vous font voyager il parait logique d’en attendre autant. De même, le scénario est sympathique (l’humour est toujours de la partie) mais pas du niveau des épisodes de salon. Dommage même si je reconnais avoir terminé le jeu en deux ou trois jours tant j’étais pris dedans. Les énigmes étaient par contre bien sympathiques puisque certaines utilisaient les fonctions de la console comme le gyroscope par exemple. Et pour un épisode « portable », le jeu faisait honneur à la console et n’avait pas à rougir de la comparaison avec ses aînés comme c’est généralement le cas pour les licences qui passent sur consoles portables. Par ailleurs on notera que cet Uncharted avait le mérite de proposer une aventure totalement inédite et on était ainsi loin d’un simple portage d’un des titres initialement sortis. Il restera pour moi une excellente surprise et un des meilleurs jeux du genre sur la portable de Sony.

Uncharted Nathan Drake escalade une falaise
On escalade toujours des montagnes !

Uncharted 4 : A Thief’s End ou la fin d’une saga mémorable

Uncharted Nathan Drake prend la pose devant un décor de montagne avec le logo du jeu en haut à droiteAttendu comme le messie, le prochain Uncharted sera également le dernier (selon les dires de Naughty Dog) et devrait proposer une aventure à la hauteur de la puissance de la PlayStation 4. Les premières vidéos et images qui ont été montrées laissent présager un titre exceptionnel. Reste à savoir si le scénario (dans lequel on fera la connaissance du frère de Nathan Drake) tiendra la route et saura nous proposer assez de dépaysement pour rester scotché à la manette. J’espère que oui étant donné que je fais partie des gens qui l’attendent avec impatience. La présence d’un mode multijoueur a beau me laisser de marbre, il semblerait que ce dernier ait fait l’objet d’un très gros travail de la part de Naughty Dog et j’y jetterai probablement un coup d’oeil à l’occasion pour m’en assurer. Dans tous les cas j’attends de la part du développeur que cet Uncharted 4 me fasse rêver et surtout voyager après un Golden Abyss plus confidentiel. Si les phases de shoots pouvaient également ne pas être trop abusées pour éviter que je craque manette en main alors tout serait parfait. Mais je fais confiance à Naughty Dog pour nous améliorer un système de visée déjà vraiment abouti. Pour la durée de vie j’attends également une bonne dizaine d’heures pour rester dans la moyenne des autres épisodes. Et je n’ai pas parlé des musiques des autres jeux mais l’ambiance sonore étant au top dans tous les épisodes je souhaite qu’on reste dans cette optique avec celui-ci également ! Vivement le mois de mai pour un des jeux que j’attends probablement le plus cette année tous supports confondus !

Uncharted Nathan Drake et son frère sont en pleine jungle
Le jeu promet des graphismes époustouflants.

Conclusion sur Uncharted

Avec quatre opus déjà sortis et un cinquième (et dernier) à venir, la saga des Uncharted m’aura fait voyagé en quelques années et cela a été un plaisir de suivre les aventures de Nathan Drake et Sully ! Si le prochain épisode arrive à démontrer à quel point la PlayStation 4 en a dans le ventre en plus de proposer une histoire inoubliable alors il sera probablement l’un des meilleurs jeux de la console. En attendant sa sortie j’ai presque envie de craquer sur l’édition remasterisée des trois premiers épisodes sur PlayStation 4. Par ailleurs, si jamais vous n’avez jamais fait un seul épisode et que vous avez une PlayStation 4 vous vous devez de posséder cette édition remaster qui sublime des jeux déjà superbes à l’origine. Quoi qu’il arrive et à moins d’un gros plantage de la part de Naughty Dog, la saga Uncharted restera à jamais comme une série mythique au moins à mes yeux !

Et vous, Uncharted ça vous évoque quoi comme souvenirs ?

Romain Boutté
Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !
Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *