[Réflexion sur…] Doit-on associer une oeuvre à son auteur(ice) ?

Réflexion sur logo avec Gaara de Naruto qui joue à la console à son bureau

Aujourd’hui j’ai décidé d’aborder un sujet plus sérieux que d’habitude parce que je me demande comment la plupart des gens voient les choses. Doit-on juger une œuvre d’après son auteur(ice) ? Je précise d’emblée que cet article reflète MON point de vue et que je ne pense en aucun cas détenir la vérité universelle. Vous pouvez très bien ne pas penser comme moi, je le comprendrai tout à fait et je respecterai votre opinion, elle n’a nullement moins de valeur que la mienne. Je suis même prêt à en discuter avec vous de la manière dont vous le souhaitez (en commentaires, en privé…) du moment que cela reste un échange cordial. Je sais que le sujet peut faire débat donc je préfère dès le départ mettre les choses au clair. Sur ces bonnes paroles allons-y.

Doit-on juger une œuvre en fonction de qui l’a créée ?

Œuvre = Auteur(ice) ?

Le sujet fait polémique parce qu’il est difficile de ne pas associer une œuvre à la personne qui l’a créée. Cela est bien évidemment valable pour les bonnes comme pour les mauvaises choses. Mais commençons par le cas le plus simple : une œuvre médiocre reflète-t-elle la qualité de la personne qui l’a créée ? Pour moi non. Que l’œuvre en question soit un livre, un film, un manga, une série télé ou même un jeu vidéo je ne crois pas qu’on puisse juger la personne sur ce qu’elle a créé. Je pense qu’une œuvre artistique, quelle qu’elle soit, ne peut pas plaire à tout le monde. Notre sensibilité est différente selon notre vécu, nos envies, nos espoirs et les choses qu’on aime. C’est ce qui fait d’ailleurs la beauté de la chose puisque cela permet à chacun de voir les choses à sa manière. C’est cette perception des choses qui à mon sens permet à tout le monde d’aimer ou non telle ou telle œuvre. Combien de fois ai-je entendu des gens vanter les mérites de quelque chose qu’ils ont adoré et qui a leur sens doit plaire à tout le monde ? Moi-même j’ai prêché pour des œuvres qui m’ont marqué mais je ne crois pas avoir jamais tenté d’imposer que ce que j’aime doit être la référence pour tout le monde.

Game of Thrones, l’exemple typique

J’en reviens donc à la qualité d’une œuvre. Prenons l’exemple de Game of Thrones. La série télé est tirée elle-même d’une série de livres (à l’heure actuelle toujours en cours d’écriture) et majoritairement, son succès est survenu grâce à cette adaptation télévisuelle. Pour être franc j’adore les deux médias. J’ai une préférence pour la version papier mais je dois admettre que ce qu’en ont fait les scénaristes mérite malgré tout le détour. Pour tout vous avouer, j’achète la série télé en Blu-Ray et je les regarde donc bien après leur sortie initiale. J’évite au maximum les spoils mais au final cela n’a que peu d’importance à mes yeux. A l’heure où vous lirez ces lignes la série télé sera officiellement terminée et je n’en serai moi-même qu’à la fin de la saison 7. La fin de la série a divisé les fans. Je n’ai aucune idée de ce qui s’y est passé mais il est clair que forcément des gens n’y ont pas trouvé leur compte (ou au moins une partie d’entre eux). Il est donc logique que les scénaristes soient la cible des fans mécontents qui ont déversé leur bile avec plus ou moins de haine sur les choix qui ont été faits (preuve en est cette pétition exigeant de refaire la saison 8 entièrement…). Je trouve cette idée déplorable. Autant faire une pétition pour sauver une série de l’annulation alors qu’elle est en cours de diffusion (comme cela a été le cas pour l’excellente série Lucifer) est une très bonne idée, autant remettre en cause le travail de tout un tas de gens parce que la conclusion ne nous convient pas est ridicule.

George R.R. Martin et son oeuvre
George R. R. Martin est l’unique inventeur de Game of Thrones.

Une œuvre appartient-elle à son/ses créateurs (ou créatrices) ou bien aux gens qui se l’accaparent parce qu’ils l’apprécient ? Vaste question n’est-ce pas ? Je considère moi que celui qui invente quelque chose en fait ce qu’il veut. Une œuvre appartient à son créateur. Peut-on donc dire que si la fin déçoit beaucoup de monde alors les scénaristes de la série sont des personnes mauvaises ? Je ne pense pas. A dire vrai, même si Game of Thrones parle de meurtres, de sexe incestueux et autres joyeusetés, je ne pense pas qu’il faille associer cela aux personnes qui ont inventé l’histoire (même si dans ce cas précis c’est George R.R. Martin qui a tout inventé). De même, assimiler les acteurs et actrices aux personnages qu’ils incarnent est à mon sens idiot. Au contraire, plus un personnage nous paraitra antipathique (parce qu’il le doit) plus l’acteur qui le jouera sera en fait excellent parce qu’il arrivera à nous faire ressentir cela pour son personnage. Mais je m’éloigne quelque peu du sujet de départ. Le vrai nœud du problème est surtout le suivant : Peut-on boycotter une œuvre parce que son créateur est quelqu’un de mauvais (dans le sens méchant) ? J’ai moi-même été confronté à cela plusieurs fois et je vais vous développer la chose plus en détails pour que vous compreniez à quel point ce dilemme est affreux.

Le casting de Game of Thrones est très réussi.

Le cas Spacey

Puisqu’on est dans les séries télé autant y rester. J’avais commencé à regarder il y a très longtemps la série House of Cards sur Netflix. J’appréciais beaucoup la série, le ton, l’intrigue, les personnages et le choix des acteurs et actrices, tous aussi bon les un(e)s que les autres. Mais voilà, il y a eu les révélations concernant Kevin Spacey et l’affaire Harvey Weinstein qui a secoué (à juste titre) le monde entier. Pour éviter d’avoir une mauvaise image et à mon avis également pour punir publiquement Kevin Spacey, Netflix a décidé de l’évincer complètement de la dernière saison de House of Cards en faisant mourir son personnage. Si jamais vous l’ignoriez, Kevin Spacey a reconnu avoir harcelé sexuellement de jeunes hommes lors de différents tournages dans sa carrière. Chose que bien évidemment je condamne au plus haut point. Mais de manière plus pragmatique, si on considère la dernière saison de la série alors je peux vous le dire mais c’est la moins réussie de toutes. Je précise d’emblée que non ce n’est pas à cause du fait que l’histoire se concentre désormais sur sa femme Claire (incarnée par Robin Wright qui au passage fait une prestation admirable et est une excellente actrice) mais qu’à mon sens on perdait ce qui faisait le sel de la série avec le personnage de Franck Underwood. Fallait-il pour autant laisser passer les agissements de Kevin Spacey pour garder le cap sur la série ? Non bien sûr. Mais du coup l’intérêt de la dernière saison s’en retrouve malgré tout très diminué.

House of Cards casting
Dur de supprimer un acteur principal dans une série !

Malgré tout cela, peut-on regarder et apprécier House of Cards ? Je pense que oui. D’autant qu’il s’agit vraiment d’une très bonne série et que malgré ses actes répréhensibles, Kevin Spacey est un excellent acteur. Mais alors où doit-on situer la limite de l’appréciation ? Est-ce qu’aimer cette série (et dans mon cas précis les saisons où l’acteur est présent) fait de nous quelqu’un qui cautionne ce genre d’actes ? Non. Peut-on du coup séparer le média de l’acteur ? Et faut-il distinguer le personnage joué et l’acteur ? Pour moi la réponse est oui. Déprécier une œuvre cinématographique qui a impliqué des dizaines voire des centaines de personnes à cause d’une seule est injustifié. Clairement il faut punir Kevin Spacey pour ses agissements mais je ne peux pas m’empêcher de trouver sa prestation dans la série très convaincante et pour être honnête j’imagine mal un autre acteur dans son rôle tant il est doué. Je suis donc tiraillé entre le fait d’admirer son travail d’acteur et être indigné par son attitude. Et c’est la même chose pour quelqu’un comme Tom Cruise par exemple. Autant je n’ai rien à redire sur ses qualités d’acteur autant humainement parlant son attitude est déplorable. Je parle évidemment de son côté scientologue mais surtout de l’attitude qu’il a eu envers son ex-femme (Katie Holmes) qui a été brimée pendant des années et a même dû je crois signer un contrat de divorce extrêmement désavantageux. Bref, le type est une ordure c’est admis mais comme il joue bien j’ai du mal à ne pas aller voir ses films qui sont pour la plupart excellents en plus.

Tom Cruise sourit
Tom Cruise peut sourire mais il reste une personne assez détestable de ce que j’ai pu lire à droite à gauche.

Et dans le manga ?

Autre exemple cette fois dans le monde du manga pour varier un peu. J’adore Kenshin le Vagabond que je considère comme une référence tant en terme de dessin que de scénario. Mais voilà, il y a un moment maintenant, son auteur, Nobuhiro Watsuki a été condamné pour possessions de photos pédopornographiques. Il a même avoué qu’il avait une attirance pour les collégiennes d’environ 12 à 14 ans. Inutile de tergiverser sur ces faits, c’est parfaitement dégueulasse et immoral. Il est donc tout à fait normal qu’il soit puni, auteur célèbre ou pas. Mais là où le débat fait rage c’est « Doit-on arrêter d’apprécier Kenshin à cause de cela ? ». Certain(e)s diront que oui alors que d’autres souhaiteront distinguer l’auteur de son œuvre. Je fais partie de cette seconde catégorie. Je possède la collection complète des Kenshin et je ne me vois pas les jeter ou les brûler à cause des agissements monstrueux de son auteur. D’autant qu’il s’agit d’un manga que j’adore profondément et que je relis régulièrement. Et je serai même tenté de dire que les personnes qui ne connaissent pas cette œuvre se doivent de la lire. Vous pouvez même la lire en scan si vous ne souhaitez pas donner un centime à l’auteur à cause de ses agissements. Sachez en tout cas que la version française éditée par Glénat est de très grande qualité.

Nobuhiro Watsuki pose à côté de ses personnages
Distinguer Kenshin et Nobuhiro Watsuki permet d’apprécier ce chef d’oeuvre à sa juste valeur.

Pour ce qui est du jeu vidéo…

En résumé, il est très compliqué de se positionner dans ce type de débat. On voit de plus en plus de gens s’accaparer des œuvres qu’ils aiment et sortir les griffes quand ce qui en est fait ne leur convient pas. On a vu cela dans le jeu vidéo par exemple avec la fin décriée de Mass Effect 3 qui a obligé EA à sortir une autre fin en DLC. Et puisqu’on parle jeu vidéo, pourquoi ne pas boycotter des jeux comme Red Dead Redemption 2 qui clairement ont causé des burnout aux développeurs forcés de suivre un rythme de programmation atroce ? Parce qu’à ce compte-là, peu importe la qualité intrinsèque du titre, si on considère que les patrons de Rockstar sont des monstres esclavagistes (j’exagère délibérément le terme) Red Dead Redemption 2 est une œuvre à ne pas toucher pour ne pas cautionner. Vous voyez le paradoxe et la dérive du sujet ? Il est en effet extrêmement compliqué de fixer une limite. Pour ma part je vous le (re)dis, je distingue complètement l’œuvre de son/sa/ses responsable(s). Clairement, je ne cautionne rien du tout et si des gens méritent d’être punis par la loi pour des actions commises alors qu’ils le soient. Ils perdront l’éventuel respect (ou admiration) que je pourrai avoir à leur égard (à l’instar de Kevin Spacey par exemple) mais ça ne m’empêchera pas de profiter de leurs œuvres si elles me plaisent. On m’a offert Red Dead Redemption 2 mais je l’aurai probablement acheté malgré toute la polémique. Encore une fois je trouve parfaitement scandaleux la manière dont les développeurs ont été traités et j’espère que des actions seront faites pour changer cela. Mais le jeu me fait envie.

Red Dead Redemption 2 est un grand jeu. Mais à quel prix ?

Je pourrai également mentionner le futur jeu de Sega : Judgement. Déjà sorti au Japon, le jeu a utilisé des vrais acteurs pour incarner les différents personnages, et ce dans un souci de réalisme lors des scènes de dialogues (à l’instar des derniers Yakuza). Le titre devait sortir en Europe plus tôt mais à cause des déboires judiciaires de l’acteur Pierre Taki (une histoire de cocaïne), ce dernier a été purement et simplement remplacé dans le jeu. La seule version contenant le personnage issu de l’acteur restera la première version japonaise donc. Pour sortir le titre chez nous, Sega a préféré qu’il ne soit pas associé à l’acteur. Personnellement je ne connais pas spécialement cet acteur, j’avoue donc que sa présence dans le jeu ne m’aurait pas choqué mais je peux concevoir qu’une grosse entreprise comme Sega souhaite garder une image agréable aux yeux des gens. La société a donc pris le parti de ne pas prendre le risque de voir son œuvre associée à un des participants pour ne pas dégrader l’intérêt général du titre. Un choix en tout cas très fort puisqu’il a fallu derrière que les équipes de développement reprennent le jeu pour intégrer un nouvel acteur. Espérons que cela soit payant et que le jeu fonctionne dans le monde entier.

Héros de Judgement
Dire que j’attends Judgement serait un euphémisme…

Conclusion

Je sais qu’avec cet article je risque de froisser des gens et ce n’est pas le but. Je précise encore une fois qu’il s’agit de mon opinion uniquement. Je ne prétends pas vous « rallier à ma cause » par exemple. Simplement c’est un sujet plutôt important et j’avais envie de vous en parler. Dans tous les cas il apparait difficile pour moi de ne pas faire la part des choses car je considère que tout le monde possède une part d’ombre et qu’il m’est impossible de supprimer de ma vie des œuvres que j’aime alors que leurs auteurs ne sont pas des bonnes personnes. Dans tous les cas je tiens à préciser qu’une œuvre que je trouverai mauvaise de mon point de vue n’aura pas plus de faveurs de ma part selon son auteur(ice). De même, je continuerai de condamner les personnes pour les actes que je juge immoraux sans leur donner de traitement de faveur s’ils ont réalisé des œuvres dont je suis fan. Un sujet compliqué donc mais être un(e) génie ne dispense pas d’essayer d’être le plus irréprochable possible même si j’en conviens, personne n’est parfait.

N’hésitez surtout pas à donner votre avis en commentaires, que vous soyez ou non d’accord avec moi. Le principe d’un article comme celui-ci est vraiment d’échanger sur un sujet que je trouve important. Du moment que l’on échange sans insultes et en toute courtoisie je suis tout à fait ouvert à tous types d’avis.

Suivez-moi !

Romain Boutté

Fan de FFVII et de la série Zelda j'adore les jeux vidéo en général et les J-RPG en particulier. J'aime les mangas, les séries télé et tout ce qui touche à la "geekerie". N'hésitez pas à me contacter pour discuter j'aime parler de mes passions ! :)
Au plaisir !
Romain Boutté
Suivez-moi !

Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

6 commentaires sur “[Réflexion sur…] Doit-on associer une oeuvre à son auteur(ice) ?”

  1. Avatar

    Je savais que j’allais voir Kenshin dans cet article, je l’attendais
    Je suis assez d’accord avec toi sur ces points. Quand j’aime un film, un livre, un manga, un jeu… C’est l’œuvre que j’apprécie, par forcément son auteur. Enfin, pour préciser, je pourrai dire que j’aime l’artiste qui se cache derrière mais pas forcément le personnage. C’est pourquoi par exemple je vais me pencher sur tous les titres des mangakas que j’apprécie, pour le style graphique, l’ambiance, etc… Même si derrière, le personnage n’est pas tout blanc. Au final, je m’intéresse souvent peu à la vie des auteurs, donc en dehors des cas médiatisés comme ceux que tu as cités, on sait finalement peu de choses de ces personnes.

    1. Romain Boutté

      Tu me connais un peu, c’était sûr que Kenshin allait être dedans. ^^

      Je suis parfaitement d’accord avec la notion de différence entre artiste et personne. Je comprends tout à fait qu’on suive un artiste car ce qu’il fait nous parle même si la personne en elle-même n’est pas irréprochable (mais qui l’est au final ?).

      Et c’est vrai, hormis les exemples que j’ai cité on ne connait pas forcément ce qui se passe dans la vie de ces personnes connues et je crois bien que ce n’est pas plus mal.

      Merci de m’avoir lu en tout cas et d’avoir pris le temps d’écrire ce commentaire. ;)

  2. Avatar

    Très bon article et je suis vraiment totalement en accord avec toi, l’oeuvre correspond à une partie de son auteur et le monde n’est pas manichéen. Ainsi même si ce qu’à fait l’auteur (ou même ce qu’il pense) est horrible, ça n’a pour moi rien à voir avec son oeuvre (même si je conçois tout à fait le cas de conscience que cela peut provoquer).
    On peut prendre aussi l’exemple de Bertrand Cantat où ce qu’il a fait est impardonnable, mais il a été jugé et puni. Du coup qu’est ce qui justifie de l’empêcher de donner des concerts afin que ceux qui le souhaitent puissent en profiter ?

    Ce qu’il se passe avec GoT, ou même encore plus récemment avec FF7Remake c’est pour moi un problème d’ouverture d’esprit.
    Les gens sont trop dans la comparaison (je dis les gens mais je l’ai fait aussi) alors que même s’il y a un support original que nous avons apprécié et vécu d’une manière très personnelle il faut savoir accepter la nouvelle vision qu’on nous en propose. Je ne dis pas d’aimer ou pas, mais d’accepter la proposition qui nous faite sans aucun doute avec passion.

    1. Romain Boutté

      Merci pour ce commentaire ! J’avais hésité à parler de Bertrand Cantat mais effectivement humainement parlant il a commis des actes totalement répugnants. Comme tu le soulignes il a été puni par la loi. Libre après à chacun de continuer ou non d’écouter sa musique. A titre personnel j’aime beaucoup Noir Désir donc régulièrement j’écoute une ou deux de leurs chansons.

      Pour ce qui est de FFVII Remake et GoT en effet tu soulèves un point intéressant, comme on connait déjà quelque chose on souhaite avoir un truc mieux ou équivalent mais uniquement de notre point de vue. Clairement il faut savoir accepter qu’une oeuvre appartient au départ à son/sa géniteur(ice).

      Merci d’avoir pris le temps de me lire et de rebondir sur ce que j’ai dit en tout cas. ;)

      1. Avatar

        Un bon Noir Desir dans la voiture en sortant du boulot pour décompresser :)

        Rien à voir mais j’ai découvert ton blog seulement récemment et je le trouve vraiment sympa !

        1. Romain Boutté

          J’étais persuadé d’avoir répondu ! Mea Culpa !

          Et en effet, un petit Noir Désir de temps en temps je trouve que ça fait du bien aux oreilles ! :)

          Et vraiment merci pour le compliment ! Je suis ravi de savoir que ce que j’écris principalement pour le fun arrive à toucher des gens ! :)

Laisser un commentaire