PlayStation 4 Band of Geeks

Je suis enfin l’heureux possesseur d’une PlayStation 4 !

Après deux années passées à baver sur la dernière console de Sony, je peux enfin jouer aux jeux de la nouvelle génération et profiter au maximum de certains titres comme Metal Gear Solid V : The Phantom Pain et Dragon Age : Inquisition. Avec deux petites semaines de jeu dans les pouces, je vous propose de découvrir mes premières impressions sur la PlayStation 4 et les quelques jeux auxquels j’ai su jouer pour l’instant.

Les exclusivités avant tout, mais pas que !

Indivisible Prototype Band of Geeks

Avant même de recevoir ma PlayStation 4 à Noël, je m’étais constitué une petite collection contenant notamment inFAMOUS : Second Son, The Order : 1886, Final Fantasy Type 0 HD et l’indispensable Bloodborne. Et tout ça c’était sans compter sur la montagne de jeux que j’ai accumulé au fil des mois avec le PlayStation Plus ainsi que les quelques jeux que j’avais acheté en soldes sur le PlayStation Network dans l’attente d’avoir la console, comme Guacamelee Super Turbo Championship Edition et Bastion.

Juste après avoir allumé la console et configuré mon compte PSN, je me suis empressé de télécharger le prototype d’Indivisible, un jeu indépendant de Zero Lab Studios qui me fait de l’œil depuis son annonce. Graphiquement parlant, Indivisible n’est peut-être pas le titre le plus impressionnant de ma collection mais c’est le jeu que je voulais ABSOLUMENT tester avant tous les autres. Et je n’ai vraiment pas été déçu par le prototype d’Indivisible, le gameplay est très propre, on s’amuse en jouant, les graphismes en 2D sont aussi beaux que ce que je pouvais espérer de l’équipe responsable de SkullGirls et la difficulté du jeu est bien réglée. Le boss de cette démo m’a complètement détruit au premier essai, un échec surtout attribuable à mes mauvais choix lors du combat !

Je me suis ensuite lancé dans inFAMOUS : Second Son, le troisième jeu de la série inFAMOUS. Graphiquement ça tabasse, c’est un vrai plaisir de se promener dans un monde ouvert aussi joli et avec d’aussi beaux effets de lumière. Manette en main inFAMOUS : Second Son est un très bon titre, avec un gameplay beaucoup plus vif que les anciens inFAMOUS et un personnage principal plus intéressant. Le scénario ne casse pas trois pattes à un canard mais il a le mérite d’essayer et de proposer un cadre vraiment intéressant.

inFAMOUS™ Second Son PlayStation 4 Band of Geeks
Les effets de lumière dans inFAMOUS : Second Son sont simplement époustouflants

J’ai aussi tâté un peu de Call of Killzone Killzone : Shadow Fall, mais je suis vraiment agacé par la narration manichéenne et un peu nœud du titre à ses débuts. Encore une fois les Helghasts sont les pires méchants du monde, même si dix secondes avant on annonce au joueur que les « gentils » membres de l’ISA ont tué un milliard d’Helghasts le plus naturellement du monde. Le jeu est joli mais pas forcement impressionnant et la prise en main est tout sauf évidente avec pas mal d’options comme le contrôle du drone via le pavé tactile. Côté gameplay, j’ai vraiment eu l’impression de jouer à Killzone 3 en plus mou encore, ce qui fait mal à mon petit cœur de fan inconditionnel de Killzone 2.

Et en ce moment j’explore la ville de Yharnam dans l’excellent Bloodborne. Le jeu est certes moche comme un pou mais j’ai l’impression de jouer à la suite de Demon’s Souls, un de mes jeux préférés sur PlayStation 3 ! L’ambiance de Bloodborne est monstrueuse, on ressent vraiment de la peur en marchant dans les rues de Yharnam et la partie sonore du titre ne fait qu’ajouter à ce sentiment d’insécurité permanent.

Bloodborne™_20160102181630
Les graphismes datés sont le seul défaut que je peux trouver à Bloodborne

Au menu ce soir…

Road Not Taken PlayStation 4 Band of GeeksJe suis agréablement surpris par les graphismes de certains titres qui changent de ce que l’on trouve sur PlayStation 3, même si certains jeux comme Dying Light sont quand même fort moches sur PlayStation 4. Par contre je suis extrêmement déçu de la façon dont sont gérés les trophées sur PlayStation 4! Il est impossible de consulter sa liste de trophées sans connexion à internet et la synchronisation obligatoire et automatique de mes dernières récompenses virtuelles m’agace : je n’ai aucun contrôle ou presque sur ce que fait la machine, et je déteste ça.

Mais il y a une chose que je déteste encore plus : le menu de la PlayStation 4. Pour ceux qui ont connu la PlayStation Portable, c’était la première console à proposer le XMB, le cross média bar, un menu tout en longueur et surtout clair à parcourir. Porté ensuite sur PlayStation 3, le XMB proposait à ses utilisateurs des options de tri absolument géniales, comme la possibilité de regrouper dans différents dossiers vos jeux : vous pouviez donc avoir un dossier « Uncharted » avec la trilogie de Nathan Drake et un autre dossier « Souls » avec Demon’s Souls (et Dark Souls pour ceux qui aiment les suites sans saveurs).

Mais sur PlayStation 4 c’est simplement l’enfer, surtout pour quelqu’un comme moi qui déteste le bordel organisé. J’aime avoir mes jeux dans des dossiers, mes applications les unes à côté des autres et si possible ne pas avoir à chercher sur Google pour trouver dans ma console une option pourtant évidente. Et c’est bien ça problème des menus de la PlayStation 4 : tout est collé ensemble, des applications utiles comme ma galerie de captures d’écrans aux derniers jeux mis à jour par la console. Je n’ai aucun contrôle sur l’agencement de ce qui est affiché, à l’exception d’avoir la dernière application ou le dernier jeu utilisé tout à gauche de mon écran. J’ai aussi halluciné de voir qu’il fallait passer par les options de la console pour envoyer une sauvegarde dans le nuage, alors que c’est une option présente nativement sur la page du jeu sur ma PlayStation Vita, qui peut aussi trier mes jeux et renommer mes dossiers, elle !

Mais ce n’est qu’une petite tâche d’ombre sur un bilan très positif, surtout après avoir testé le remote play entre la PlayStation Vita et la PlayStation 4 ! J’attendais avec impatience de pouvoir m’y essayer et c’est vraiment une fonction merveilleuse, quoiqu’un peut déroutante. Certains titres sont très bien pensés pour le remote play et c’est un plaisir d’explorer le monde de Bloodborne avec ma Vita en main ou d’arpenter les rues de Seattle avec Delsin sur ma portable préférée.

Je vous dis à très bientôt et en attendant de publier un nouvel article sur Band of Geeks je vais tenter d’aller déloger les infidèles de la Cathédrale de Yharnam et abattre quelques bêtes immondes !

Plop ;3

Quentin Gourvennec-Verwaerde

Passionné de Tokusatsu et accro à ma PSVita, je suis aussi chasseur de trophées à mes heures perdues : www.psnprofiles/aka-0
Plop ;3
Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

4 commentaires sur “Mes premières impressions sur la PlayStation 4

  1. Baaaah les graphismes ne sont pas ce qui importe le plus quand le jeu est bon ! Vivement ma PS3 ! *homme vivant dans le passé*

    1. Je suis d’accord, ce ne sont pas les graphismes qui font un bon jeu et je ne suis pas du genre à me focaliser sur ça en jouant : Nier est l’un de mes jeux préférés et pourtant il est graphiquement atroce.

      Cependant quand tu passes à une nouvelle console, plus puissante et à même d’afficher des choses assez propres (inFAMOUS : Second Son par exemple), tu ne peux qu’être déçu de voir des jeux comme Dying Light.

      Et n’oublies pas de me faire signe quand tu auras ta PlayStation 3, je te prêterais un de mes trois exemplaires de Killzone 2 pour qu’on joue ensemble :3

  2. article tres honnete comme tout ceux que j ai pu lire de toi. je rejoins tes impressions sur chacun de tes articles et m y retrouve vraiment dedans, c est quasi a chaque fois exactement ce que je pense du jeu que tu critiques. du coup je suis d autant plus choqué que tu « encenses » autant killzone , l un des jeux les plus « hypés » de tout les temps comme toute la serie killzone. on en retient aucune scene culte . le seul point positif c l impression d etre sur un grand champ de bataille , c tout. ils ont juste donnés de l argent a tous les sites pour faire monter leur note comme le fait activision avec les call of. maintenant que l on arrive a la fin de la ps3 on se rend bien compte que les killzone ne font parties d aucun top car les notes « hypés » des sites ont etaient largement redescendu par ceux des joueurs. je precise que je l ai fait en solo c est peut etre la cause de ma deception. en tant que joueur de fps solo, jeu fade dont on ne retiens rien a ranger a cote des call of, homefront. meme un bulletstorm bien moins noté a sa sortie et moins beau, est au final meilleur et laisse un bien meilleur souvenir grace a son gameplay sortant de l ordinaire.

    1. Killzone c’est un peu spécial, déjà j’adoooooore l’univers du jeu : la direction artistique générale est à tomber par terre (en tout cas sur les 2 premiers épisodes) et l’histoire est vraiment intéressante, même si une fois lancé dans un des titres de la franchise c’est souvent moins glorieux (la différence fondamentale entre un bon background et un mauvais scénario).

      Killzone 2 en général il n’y a pas de juste milieu,soit on aime soit on déteste son gameplay lourd et précis. La campagne solo est pleine de moments géniaux et intenses, comme l’assaut sur le palace de Visari, la découverte du désert d’Helghan ou la défense de la place Visari.

      Et le multijoueur du jeu était simplement magique, avec des options pour absolument TOUT : tu pouvais créer une map avec des armes précises, jouer avec des amis mais appeler des bots pour remplir les trous (qui étaient très bons pour des bots) ou simplement t’amuser sur des cartes très bien pensées dans des batailles en 16vs16 intenses.

      Enfin bref, j’aime toujours autant Killzone 2, et les épisodes portables de la série sont eux aussi de très bons jeux (Libération est assez original d’ailleurs) mais je comprends parfaitement que tu n’y accroches pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *