Mes premières impressions sur Borderlands GOTY [PS4]

Borderlands GOTY, une refonte à la hauteur ?

Annoncé en même temps que Borderlands 3, la version Game of the Year ou GOTY de Borderlands est une refonte graphique du tout premier jeu de la série disponible sur PC, Xbox One et PlayStation 4. Pour 29,99€ sur le PlayStation Network il est donc possible d’acquérir une version plus jolie et plus stable, ou presque, de Borderlands avec ses quatre DLC.

Borderlands GOTY en 2019

Histoire de jouer avec les copains de Vitapéro, j’ai craqué sur le titre. J’ai fait presque tous les épisodes de la sage, en oubliant juste de terminer The Pre-Sequel que j’ai trouvé très ennuyeux et donc parfaitement passable.

Je gardais d’excellents souvenirs de Borderlands premier du nom, entre un humour vraiment débile, un Claptrap dans un délire révolutionnaire qui tourne mal et une armurerie du Général Knoxx fascinante et assez longue à boucler.

En plus ce qui est assez sympa, c’est que si on a encore une PS3 branchée on peut mettre un de ses chasseurs de l’arche, mais un seul malheureusement, en ligne pour le récupérer sur PS4. Cela permet d’obtenir du bon loot, d’avoir un personnage capable de vous porter assez loin dans le jeu si vous comptez éviter les longues phases, un peu ennuyeuse il faut bien l’avouer, de leveling et surtout de conserver son loot si durement acquis ! J’ai donc envoyé ma Lilith de niveau maximum et armée jusqu’au dents sur PlayStation 4, ce qui m’a permis de débloquer dans l’intervalle quelques trophées automatiquement.

Fondamentalement le jeu ne change absolument pas et si la formule du jeu de tir avec du butin à récupérer était novatrice à l’époque, elle commence à sérieusement accuser les années. J’aime toujours l’écriture un peu débile de Borderlands, ses vannes grasses et ses personnages complétement hors normes. Par contre n’avoir que des quêtes FEDEX à se mettre sous la dent pendant la campagne et subir un second.

Techniquement c’est la catastrophe

Même si graphiquement je trouve Borderlands GOTY vraiment joli, surtout grâce à son effet cel shadding qui permet au jeu de passer les années sans trop vieillir, comme le sublime Wind Waker j’ai par contre eu sur mon écran un effet de tearing, de déchirure, assez laid et aléatoire.

Mais ce n’est pas le seul bug à s’inviter dans ce Borderlands GOTY puisque le jeu est truffé de soucis techniques. Celui qui m’a le plus marqué c’est l’impossibilité de jouer en ligne à son lancement, et donc d’en profiter avec les copains, parce que les invitations et le fait de rejoindre quelqu’un en pleine partie ne fonctionnait simplement pas. C’est maintenant corrigé mais cela donne une très mauvaise « première » impression.

Et puis il y’a tout les bugs plus classiques, des écrans bleus réguliers aux missions qui ne se déroulent simplement pas comme prévu, j’ai eu mon lots d’insectes. J’ai perdu pas mal d’heures de jeu à cause de ça et je suis vraiment dubitatif de la qualité de ce portage.

Si on se moque souvent de la qualité médiocre des jeux Bethesda, je pense que Gearbox est un rival de taille dans le domaine du beta-testing et de la vérification de la stabilité de leurs produits.

En conclusion de mes premières impressions sur Borderlands GOTY

Au final même si j’adore toujours autant le premier Borderlands et que je sais que je m’amuserais forcement avec les amis de Vitapero, je suis quand même assez déçu de ce Borderlands GOTY.

Les ajouts, qui simplifient la vie comme le ramassage automatique de l’argent, sont une bien maigre satisfaction par rapport à la qualité générale de ce portage et le prix qu’en demande Gearbox. Mais surtout la teneur assez riche en bug et plantage de cet épisode de Borderlands n’annonce selon moi rien de bon pour Borderlands 3.

Ceux qui ont vécus la sortie de Borderlands 2 se souviendront sans doute à quel point le jeu n’était pas terminé, avec des soucis majeurs comme du butin qui passe à travers le sol ou des capacités qui ne fonctionnent simplement pas comme prévus. Et le problème c’est que Gearbox a été d’une lenteur affligeante pour régler ces bugs alors qu’ils arrivaient très bien à patcher rapidement les exploits qui arrangeaient les joueurs.

Du coup a moins d’être relativement fan de Borderlands ou d’avoir trois amis prêt à découvrir ou se refaire le jeu, je ne peux pas vraiment vous conseiller de foncer sur ce Borderlands GOTY, en tout cas pas à ce prix là.

Plop ;3

Quentin Verwaerde

Passionné de Tokusatsu et accro à ma PSVita, je suis aussi chasseur de trophées à mes heures perdues : www.psnprofiles/aka-0
Avatar
Plop ;3
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire