Drifters manga affiche

Drifters nous plonge dans une bataille sanglante !

Drifters c’est le nouveau manga de Kōta Hirano, publié à partir de 2009 au Japon, après la fin de la publication de Hellsing. Le scénario de Drifters est très original, puisqu’on y découvre des héros et grands combattants morts ayant le droit à une seconde chance dans un nouveau monde. Loin d’être un paradis, ces terres sont dirigées par un Empire totalitaire où s’affrontent deux groupes de héros : les Parias, qui contrôlent l’Empire, et les Drifters qui vont tenter de libérer les différents peuples asservis par l’Empire et renverser le pouvoir en place.

Au centre du scénario de Drifters, on découvre Toyohisa Shimazu, un jeune samurai dont la passion pour le combat n’égale que son obsession quasi-maladive d’obtenir la tête de ses adversaires. Mais le manga propose un casting riche en terme de figures historiques, avec des personnages comme Oda Nobunaga, Gilles de Rais, Raspoutine et même Adolf Hitler.Oda Nobunaga et Shimazu Toyohisa

Même en remettant sur le tapis son attrait pour le 3éme Reich, qui était au centre de Hellsing, Kōta Hirano arrive cependant à proposer une histoire beaucoup plus intéressante, avec un plaisir de lecture bien plus important. Les personnages de Drifters sont aussi mieux écrits, et l’humour fait plus facilement mouche.

Graphiquement, Drifters conserve ce style graphique si unique à Kōta Hirano, avec des proportions anatomiques irréalistes, un trait vif et épais et surtout des scènes d’actions puissantes avec des passages toujours aussi gratuit en terme de violence visuelle.

Drifters est un excellent manga dont le seul véritable défaut reste un rythme de publication assez lent. La série est éditée en France par Tonkam, et vous pouvez même lire une partie du premier tome gratuitement sur leur site.

Plop ;3

Quentin Gourvennec-Verwaerde

Passionné de Tokusatsu et accro à ma PSVita, je suis aussi chasseur de trophées à mes heures perdues : www.psnprofiles/aka-0
Plop ;3
Partagez nos articles ;) Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *