for-honor-logo-band-of-geeks

For Honor : Chevalier ou danseuse de claquette ?

For Honor est un jeu principalement multijoueur développé par Ubisoft et qui vient d’avoir le droit à une alpha privée sur PlayStation 4. Y ayant eu accès, j’en ai profité pour inviter le petit Quentin à y participer. Après avoir trifouillé nos comptes Ubisoft pour s’ajouter en ami, l’invitation est partie ! Il est maintenant temps de partager notre avis et de vous donner nos impressions sur la phase alpha du jeu.

L’avis d’Alexandre :

chevalier-duel-for-honor-alpha-band-of-geeksDans For Honor on a le choix entre trois factions : les samouraïs, les chevaliers et les vikings. Après avoir choisi ma classe qui n’a au final aucune importance puisque on peut jouer tous les personnages de n’importe quelle faction, j’ai dû personnaliser mon emblème que les autres joueurs on pu voir en ligne (même si ce n’est qu’un petit logo à côté de notre pseudo).
Une fois que tout a fait il était temps pour moi de me lancer dans un tutoriel pour mieux comprendre les mécaniques de combats. Il faut dire qu’elle sont assez étrange et quand vous affrontez un autre guerrier on peut se mettre en garde face à lui et ensuite modifier la direction de sa posture à l’aide du stick droit. On peut choisir entre haut, gauche ou droite et ces directions vont vous permettre à la fois de bloquer un coup de l’ennemi venant du même côté et de taper sur un angle mort de votre adversaire. Ce changement de posture est une mécanique essentielle qu’il faut donc rapidement maîtriser sous peine de finir sans tête. Pour vous simplifier la vie For Honor vous indique quand même la posture adoptée par votre adversaire grâce à un petit indice visuel. On a aussi le choix entre un coup faible mais rapide ou un coup lent mais puissant. Pour les petits soldats basiques, de simples attaques sans les prendre individuellement pour cible suffisent amplement.

Malgré son statut d’alpha, je trouve quand même que For Honor manque de mode de jeu différents : Aucun accès à la campagne, uniquement du multijoueur avec un mode 1v1 pour savoir qui est le plus talentueux, un 2v2 où les choses se corsent ou un mode invasion sur différentes cartes en 4 contre 4. C’est sur ce dernier mode que j’ai passé la plupart de mon temps dans cette alpha. En mode invasion, on retrouve une équipe d’envahisseur et un groupe de défenseur, tous les deux affublé de couleurs pétante type « Jackie tuning » du 62 afin de bien les discerner. Par contre j’ai été assez perturbé par le fait que la couleur de mon équipe ne s’adapte pas en fonction de ma partie mais soit fixée au rôle que je jouait dans la session (défenseur ou envahisseur). Après avoir passé tout mon temps dans l’équipe bleue (défenseur), une fois que je suis passé dans l’équipe orange (envahisseur) j’oubliais que mes alliés était orange et non plus bleu.

chevalier-finisher-for-honor-alpha-band-of-geeks

Dans ce mode il y a trois zones que l’on peut capturer ce qui peut rapporter 100 points à notre équipe en cas de réussite mais aussi en faire perdre 100 si jamais l’équipe adverse arrive à nous voler une zone.  En restant dans une zone capturée on gagne quelques points à chaque seconde, le reste des points nécessaire à la victoire se gagne en tuant nos ennemis. Ce principe du score fluctuant peut donner de sacré retournement de situation, puisque l’équipe qui atteint en premier un nombre de points assez élevé, plus de 1000 en général, a la possibilité d’achever l’équipe adverse. Dans ce cas de figure quatre drapeaux apparaissent sur le côté de l’écran pour indiquer la présence des 4 joueurs à éliminer et une fois ceux-ci morts la partie prend fin ! Mais si les joueurs en sursis arrivent à marquer assez de points sans mourir, ils peuvent revenir et annuler cet état de mort permanent.

Un point que j’ai noté sur cette alpha c’est que le mode de combat bien qu’intéressant est très archaïque et qu’on s’y perd très facilement dans le feu de l’action. Pour peu que deux joueurs vous collent en même temps il devient très difficile, voir même impossible si vous êtes dans une mêlée, de suivre l’action et le changement de posture des adversaires. Un autre problème récurrent à tous les jeux multijoueur, c’est que nos alliés humains ont tendance à faire n’importe quoi et à s’éparpiller un peu partout sur la carte sans savoir où aller (malgré un mode de communication qui permet d’envoyer une cible à vos alliés). J’aurais apprécié que For Honor propose un système où le meilleur joueur de chaque équipe serait choisi pour devenir un leader et diriger ses troupes dans la bataille. Ce qui aurait aussi pour effet de rendre le jeu plus intéressant en terme de stratégie et éviterait la frustration de toujours se faire battre par l’équipe adverse parce que tout le monde part dans son coin.

En conclusion For Honor propose selon moi un système de combat sympathique mais ne brille pas par ses modes de jeux multijoueur sans originalité, tant ceux-ci me rappellent à peu près tous les autres jeux jouables à plusieurs. Un système de combat sympathique ne fait pas tout et je me suis clairement lasser très vite des parties en ligne. J’espère en voir plus sur le mode campagne et j’espère qu’il ne consistera pas simplement à conquérir divers lieux jusqu’à plus soif.

samurai-close-up-for-honor-alpha-band-of-geeks

L’avis de Quentin :

samurai-execution-for-honor-alpha-band-of-geeks

Après une introduction vraiment sympathique qui nous en dévoile plus sur l’histoire et l’univers de For Honor, je m’attendais vraiment à découvrir un jeu plein de charme et surtout assez original, mais c’était sans compter sur le fait qu’Ubisoft a la fâcheuse habitude de programmer ses jeux avec des moufles.

Comme le souligne parfaitement Alexandre dans son paragraphe, le gameplay de For Honor est brouillon, absolument illisible dans les mêlée et surtout incompatible avec des affrontements contre plusieurs ennemis où vous êtes certain de vous faire DE-TRUI-RE comme la maman de Bambi au début du film éponyme.

Le déroulement des match est vraiment atroce et hormis prendre les zones ou tailler dans tout ce qui bouge, il n’y a rien a faire dans For honor. Les parties deviennent donc très rapidement lassantes et pour être franc j’ai réussi à me lasser du jeu en même pas trois petites manches. Alors oui je suis loin d’être un grand amateur de jeu en multijoueur mais quand même, j’arrive parfois à accrocher à multijoueur si il est au moins intéressant à prendre en main où qu’il propose un contenu inédit. Un peu de diversité dans les actions proposées par le jeu ou dans les situations rencontrées ne ferait pas de mal au titre d’Ubisoft. A ce propos j’espère que For Honor ne sera pas cantonné à de simples combats à l’arme blanche et que les développeurs auront l’intelligence d’utiliser les différentes armes et méthodes de combat des trois factions qu’on peut incarner. Cela me paraîtrait fou de jouer à un jeu avec des sièges et des chevaliers européens sans pouvoir faire couler de l’huile bouillante ou du sable chaud sur mes ennemis, de ne pas pouvoir utiliser un fusil antique avec mon Samurai ou de tirer à l’arbalète sur un Viking !

Par respect pour le travail, plutôt réussi je dois l’avouer, des artistes d’Ubisoft ayant planché sur les décors et les personnages, je ne mentionnerai pas l’interface utilisateur type « Néon dans une allée d’un quartier chinois » qui vient salir tout les décors et surtout gâcher absolument tout le travail d’immersion qu’on pourrait avoir.

En conclusion je trouve l’alpha de For Honor assez inquiétante. Le gameplay manque clairement d’intérêt sur la longueur, c’est brouillon, on s’ennuie trop vite et le jeu n’a aucune forme d’intérêt sur la longueur hormis pour les aficionados des matchs à mort dans des mode de jeux vides d’objectifs multiples.

samurai-for-honor-alpha-band-of-geeks
« sauteeeee »

Alexandre "Macsh"

Collectionneur de jeux vidéo de toutes générations et cinéphile qui aime passer ses matinées au cinéma.

Les derniers articles par Alexandre "Macsh" (tout voir)

Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Google+
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *