TFM2A n°38 : Ces arcs ratés

TFM2A Band of Geeks saison 3

Dans de nombreuses œuvres un peu longues, on retrouve souvent des phases qui n’ont pas vraiment beaucoup d’intérêt et qui, même par la suite, ne justifient pas vraiment leur présence autrement que pour faire durer l’histoire. Et ces arcs ratés, c’est le sujet du TFM2A d’aujourd’hui. Pour rappel, le TFM2A est un acronyme signifiant Top Five Mangas et Animés Addict. Dans cette rubrique, je choisis un thème et je vous propose ensuite mon Top 5 tous mangas/animés confondus. Evidemment, il s’agit avant tout d’une incitation à vous permettre de proposer ensuite le votre, soit en commentaires soit ailleurs si le cœur vous en dit. En attendant, je vous laisse découvrir le mien.

TFM2A n°38 : Ces arcs ratés

N°5 : Coupe du monde (Eyeshield 21)

Autant j’adore Eyeshield 21 autant je dois l’admettre, le dernier arc de la série est à mon sens celui de trop. Alors oui, bien sûr, dans la majorité des mangas de sport, on assiste à la fin à une compétition mondiale qui fait en sorte que l’équipe contient tous les gros adversaires que les héros ont affronté. Et c’est bien évidemment le cas ici et si revoir des anciens personnages fait plaisir, sincèrement, le manga avait pour moi atteint l’apothéose avec le Christmas Bowl. Et clairement je trouve dommage cet arc supplémentaire qui ne procure à aucun moment les émotions qu’on avait pu ressentir jusqu’ici à chaque match. La faute évidemment à une équipe du Japon bien trop puissante et une équipe des Etats-Unis qui est vraiment complètement « craquée ». Si on avait des doutes sur l’âge réel de certains personnages (coucou Shin, Agon et Gao) on peut vraiment se poser la question sur les piliers de l’équipe US… Bref, même si on lit cet arc avec plaisir car il clôture le manga, impossible de ne pas songer que sans lui le manga se serait terminé de meilleure façon

Eyeshield 21 Sena tacle Panther
Seul le dernier match de cette coupe présente un réel intérêt mais même là on est loin des matchs précédents.

N°4 : Skypiea (One Piece)

Si dernièrement j’ai de plus en plus de mal à lire One Piece, la faute notamment à une aventure beaucoup trop longuej’ai suivi les aventures de Luffy et ses camarades pendant des années avec un plaisir non contenu. Et pourtant il y a des fois où j’étais vraiment déçu de certains passages. J’aurai pu citer l’arc Thriller Bark qui était particulier mais je trouve que celui qui m’a le plus déçu est celui de Skypiea. Si je peux accorder un certain crédit au personnage d’Ener, plutôt classe et puissant, l’idée même d’aller dans le ciel était à mon sens déjà plutôt inutile scénaristiquement parlant. Et même si certaines scènes étaient plutôt sympa ou drôles, dans l’ensemble ce passage est pour moi beaucoup trop long si on essaye d’en déterminer l’intérêt par rapport à l’histoire. Donc voilà, il mérite cette quatrième place.

One Piece Ener s'enfuit vers le ciel
Ener était puissant mais ça ne fait pas tout. Surtout après un arc Alabasta absolument génial…

N°3 : Cartes divines (Get Backers)

J’aime beaucoup le manga Get Backers. Il faut dire que la qualité du dessin force le respect. Et même si certains arcs narratifs sont mieux que d’autres, il y en a un qui m’a vraiment gêné, c’est celui des cartes divines. Sans m’étendre plus sur l’histoire elle-même, les personnages héritent de cartes représentant leurs pouvoirs respectifs et s’ensuit une phase scénaristique lourde où ils doivent « jouer aux cartes » plutôt que de combattre comme à leur habitude. Le cortège d’illusions et de pseudo-réalité qui avait un sens dans le Mugenjo est ici pour moi complètement déplacé. Et comme en plus les ennemis sont pour la plupart des enfants, on ne suit pas vraiment l’action avec ferveur. Surtout que cet arc ne répond à aucune question du scénario principal et que l’ennemi final n’est pas un modèle de charisme. Même si le manga se rattrape ensuite, cet arc raté laisse un goût amer dans la bouche, surtout quand comme moi on attendait la sortie de chaque tome pendant plusieurs mois…

Get Backers héros et cartes divines
Le dessin sauve cet arc narratif vraiment pas des plus intéressants…

N°2 : Poséidon (Saint Seiya)

Si Dragon Ball a été mon premier véritable manga/animé et m’a fait aimer le média, la première oeuvre que j’ai possédé entièrement en version papier c’est Saint Seiya. Et même si dans mon cœur il a une place bien spéciale, je reconnais qu’il a de (très) nombreux défauts qui le font paraître bien plus vieux aujourd’hui, là où un Dragon Ball justement semble traverser les âges. Mais si je vous en parle aujourd’hui dans ce TFM2A c’est parce qu’il a pour moi un arc complètement inutile et raté, celui de Poséidon. Après l’intensité de l’arc du sanctuaire, on sent une simple redite moins prenante. De nouveau il faut sauver Athéna, de nouveau seuls les cinq chevaliers de bronze habituels partent au casse-pipe et franchement on s’ennuie. Les combats ne sont pas géniaux et les adversaires peu charismatiques (il faut dire qu’après les chevaliers d’or il est dur de se comparer). En bref, si la suite du manga regagne en intérêt avec l’arc Hadès et les chevaliers d’or qui prennent part au combat, on se rend compte que si l’arc Poséidon n’existait pas le manga tiendrait tout de même la route. Bref, une déception à l’époque et toujours aujourd’hui…

Saint Seiya armée de Poséidon
L’armée de Poséidon n’est pas vraiment à la hauteur du reste des ennemis…

N°1 : Fullbringers (Bleach)

Et à la première place de ce TFM2A sur les arcs ratés, voici Bleach et son arc des Fullbringers. Vous le savez sans doute, j’adore Bleach et son univers. Globalement et malgré ses nombreux défauts je le considère comme une oeuvre de référence. De part ses personnages, mais aussi tout son lore. Bref, j’aime Bleach. Mais en toute franchise il y a des choses que je ne comprends pas. Et cet arc des Fullbringers en est une. Si au début l’idée est bonne (on fait la connaissance d’humains possédant des pouvoirs très variés) et pourrait permettre d’expliquer l’apparition de pouvoirs chez les personnages secondaires comme Chad ou Orihime il n’en est finalement rien. On assiste alors à des combats presque insipides faits simplement pour permettre à Ichigo de retrouver ses pouvoirs qu’il a choisi lui-même de perdre. Bref une vraie déception. Et si quand on relit la série cet arc n’est finalement pas si long, quand je l’ai découvert à l’époque c’était chapitre par chapitre à raison d’un seul par semaine. Croyez-moi quand je vous dis que c’était horrible à lire…

Bleach Ginjo fullbringers
Les nouveaux arrivants sont génériques et leurs pouvoirs un peu bizarres…

Voilà, ainsi se termine ce TFM2A axé sur les arcs narratifs ratés. Comme d’habitude, n’hésitez pas à réagir à ce Top 5 en commentaires et à proposer le votre, le but étant vraiment d’échanger sur nos mangas préférés.

Romain Boutté
Suivez-moi !
Les derniers articles par Romain Boutté (tout voir)
Partagez nos articles ;) Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire